Hommages à nos donateurs : Particuliers - bannière

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



Liste des donneurs



Legs de Walter Robert Adamson

En novembre 2008, les archives de Mono-Lino Typesetting Incorporated (F 4581) (en anglais seulement), provenant du legs de Walter Robert Adamson, fils de l’un des fondateurs de cette entreprise, furent remises aux Archives publiques de l’Ontario. Fondée en 1912, l’entreprise a été la première à proposer la technique du monotype au Canada. Elle a offert ses services de composition auprès d’autres entreprises et a compté Sears Canada et Eaton’s parmi sa clientèle de marque. Basée à ses débuts à Toronto, elle s’est ensuite relocalisée plusieurs fois, au fur et à mesure de son expansion. Mais le développement de l’informatique individuelle dans les années 1980 sonna le déclin de la composition et l’entreprise ferma ses portes en 1984.

Ces archives apportent une lumière importante sur l’industrie de la composition qui allie de façon intéressante procédés artistiques et industriels. Le contenu du legs couvre toute la période de l’existence de l’entreprise, c’est-à-dire de 1912 à 1985. Ces archives témoignent aussi de l’automatisation accrue et des autres changements technologiques observés dans cette industrie tout au long du XXe siècle.

[Retour au haut de la page]


Brian Allen

En septembre 2009, Brian Allen a fait don d’examens d’entrée pour les écoloes secondaires de l’Ontario datant de 1944. Ce don comprend un examen par matière pour les matières suivantes : littérature, composition, grammaire, orthographe et mathématiques. Ces examens ont permis de combler une lacune dans les collections des Archives publiques de l’Ontario en nous renseignant sur les normes de l’époque dans le domaine de l’éducation.

[Retour au haut de la page]


Juge Allan McNiece « Mac » Austin

En décembre 2009, le juge Allan McNiece « Mac » Austin, assisté de Kay Samuels, gestionnaire de la bibliothèque de la société d’avocats WeirFoulds LLP, a fait don de motifs de jugements (séries RG 22-802) (en anglais seulement). Ces motifs sont ceux que le juge a émis alors qu’il était en fonction à la Cour suprême de l’Ontario (1986-1992) et à la Cour d’appel de l’Ontario (1992-2003) avant son départ à la retraite. Les motifs de jugements exposent en langage courant le raisonnement soutenant une décision, un verdict ou une sentence rendue dans le cadre de procès civils ou criminels. Bon nombre des jugements rendus sont accompagnés d’annotations ou de documents d’appui qui nous instruisent sur les opinions du juge quant aux différends qui opposent les parties en conflit. Les cas portés devant le juge Austin sont de nature très diverse. Parmi ceux-ci, on compte des homicides, des fautes professionnelles médicales, des agressions, des différends contractuels et des questions en droit de la famille. Ainsi, en plus de renseigner sur l’éventail de sujets abordés par un seul juge au cours de sa carrière, ce don, en exposant des raisonnements personnels, ajoute une dimension nouvelle à l’information contenue dans les dossiers officiels des tribunaux qui est accessible au public.

[Retour au haut de la page]


Elisabeth Bacque

En août 2006, Elisabeth Bacque a fait un don bien opportun qui est venu enrichir le fonds Famille Edward Blake (F 2) (en anglais seulement). Elle a ainsi remis des copies de lettres, des manuscrits, de la correspondance et des photographies de famille ayant appartenu à Edward Francis Blake. Ce dernier était le fils d’Edward Blake, deuxième premier ministre de l’Ontario. Puis en juin 2009, Mme Bacque a fait un nouveau don d’archives d’un autre membre de la famille, Verschoyle Benson Blake. Ces archives sont relatives à son travail d’historien auprès du gouvernement de l’Ontario et à son rôle en tant que membre fondateur de l’Architectural Conservancy of Ontario. Ces derniers documents ont été ajoutés au fonds Verschoyle Benson Blake (C 123) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


John R. Baird

John Baird est un ancien membre progressiste-conservateur de l’Assemblée législative de l’Ontario en tant que représentant de Nepean, de 1995 à 2005. Il a aussi été ministre dans les administrations Harris et Eves. Ce don, effectué en août 2006, consiste en des archives relatives à sa carrière en politique provinciale et comporte des dossiers de circonscription, des cahiers d’information et des dossiers personnels sur la restructuration de la ville d’Ottawa. Ces documents sont consultables sous la référence du fonds John R. Baird (F 4519). (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Iris Bales

En juin 2006, Iris Bales a fait don des archives politiques de son mari, Dalton Bales (1920-1979) (en anglais seulement). Celui-ci fut parlementaire progressiste-conservateur et ministre dans le cabinet de John Robarts et dans le gouvernement de Bill Davis (1966-1974). Ce don consiste principalement en photographies politiques et en albums ministériels qui évoquent Dalton Bales ainsi que les politiques et les programmes menés pendant la tenue de ses trois ministères.

[Retour au haut de la page]


John T. Band

John T. Band, fils de Charles Shaw Band, a fait don de deux films qui viennent s’ajouter aux documents familiaux du fonds Charles Shaw Band (F 694) (en anglais seulement). Il s’agit de compilations de films familiaux qui montrent la famille Band dans ses activités de loisirs depuis 1925 jusque dans les années 1940.

[Retour au haut de la page]


Barbara et Robert Beardsley

Les donateurs Barbara et Robert (Bob) Beardley furent actifs au sein du Nouveau Parti démocratique (NPD). Bob Beardsley s’était d’abord présenté aux élections fédérales de 1962, dans la circonscription torontoise de Spadina. Barbara s’était quant à elle présentée comme candidate du NPD aux élections provinciales de 1975 et de 1977. Elle faisait campagne contre le candidat du Parti progressiste-conservateur, Larry Grossman, dans la circonscription torontoise de St. Andrew-St. Patrick. Le don effectué en 2005, référencé sous le fonds Barbara et Robert Beardsley (F 4559),(en anglais seulement) nous instruit ainsi sur leurs campagnes électorales respectives et sur leurs activités au sein du NPD.

[Retour au haut de la page]


Corinne Bennett

En août 2007, Corinne Bennett (née Wilson) a fait un don auprès des Archives publiques de l’Ontario. Il s’agit de six lettres manuscrites et d’une lettre dactylographiée de son père Gilbert Wilson (en anglais seulement) à l’attention de sa famille en Angleterre. Wilson était géologue assistant au l’Arntfield Syndicate, une société minière qui a mené des opérations en Ontario et dans le nord-ouest du Québec. Les lettres s’échelonnent de mai à juillet 1925 et détaillent les opérations quotidiennes d’un camp minier.

[Retour au haut de la page]


Allison Boyd

En novembre 2009, Allison Boyd a fait don de la collection David L. Gibson (F 4592). La collection comporte les archives de deux familles provenant d’endroits différents. La majeure partie des archives est relative aux Hugill. Elle inclut des négatifs sur plaque de verre qui ont été faits par John et Edgar Hugill, des tirages contact à partir de ces négatifs, les répertoires des négatifs et des notes de travail. Ce matériel, rassemblé par David L. Gibson, lui fut utile pour la rédaction de ses deux livres The Hugill Chronicles : A Mosaic Father and Son, Photographers 1860-1900 et Chronicles of Keewaydin Island, Muskoka Lake, with the Seven Sisters Islands 1880-1910. La majeure partie des archives, par le biais de photographies prises par John et Edgar Hugill, renseignent donc sur la vie de la communauté et la vie de chalet dans la région de Muskoka, au sud-ouest de l’Ontario (et plus particulièrement à Ingersoll et à Brantford). L’autre partie des archives consiste en un échange de lettres effectué au sein de la famille Foulds, entre l’Angleterre et le Canada, de 1841 à 1910. Elles ont servi à David L. Gibson pour la rédaction de son livre The Foulds Chronicles, 1841-1910 (en deux volumes).

[Retour au haut de la page]


Brenda Brady

Brenda Brady a fait don d’une photographie (F 4589) (en anglais seulement) d’un match de hockey burlesque qui s’est joué à Beaverton, en Ontario, en janvier 1898. Le don a été fait au nom de Mme Roberta June (Abbie) qui vient de Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard, et qui est la mère décédée de la donatrice. Le grand-père de Brenda Brady, Robert Abbie, et son grand oncle, William Abbie, figurent sur la photographie. On peut aussi y voir 13 hommes déguisés en femmes ou en clowns tenant des bâtons de hockey. Cette photographie se veut une petite fenêtre sur l’histoire de la vie sociale et sportive à Beaverton au tournant du XIXe siècle.

[Retour au haut de la page]


Dr. Robin Brooks-Hill

Le Dr Robin Brooks-Hill a fait don, en août 2009, d’une photographie (F 4590) (en anglais seulement) de la cérémonie d’inauguration du Monument de la Guerre d’Afrique du Sud à Toronto. Le monument est situé sur l’avenue University à la hauteur de la rue Queen. Sur la photographie, qui remonte à environ 1910, on peut voir le brigadier-général, l’honorable James Mason.

[Retour au haut de la page]


Alistair Brown

Alistair Brown a fait don du fonds Rosie Donovan (F 4442) (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario, en août 2004. Rosie Donovan est une photographe professionnelle qui a quitté sa résidence de London (Ontario) pour s’installer en Angleterre, où elle réside actuellement. Les photographies proviennent de deux expositions de ses œuvres. L’une, dont les photographies représentent les comportements physiques de rituels entourant la mort, est intitulée Rites of Passage (Rites de passage). L’autre s’intitule Ex patria et fait le portrait de personnes d’origine écossaise qui vivent au Canada.

[Retour au haut de la page]


Thomas G. Browne

Thomas G. Browne a fait don, en août 2004, des archives de l’entreprise qui a appartenu à sa famille sous le fonds Browne Church Interiors (F 4443) (en anglais seulement). La famille Browne a mené son entreprise de décoration d’églises de 1905 à 2002 et a effectué des travaux de restauration et des installations artistiques dans des centaines d’églises de par l’Ontario. Le travail de la famille Browne a consisté à faire de la décoration, du design et de la restauration d’œuvres d’art et de mobilier ecclésiastiques. Le travail a principalement été conduit dans des églises de différentes confessions, mais aussi dans d’autres lieux de culte tels que des synagogues, des couvents, des cimetières, des chapelles de mausolée, des hôpitaux et des chapelles d’école. La famille a aussi entrepris des projets pour des résidences privées et pour l’arrangement des sièges d’un tribunal provincial.

Les archives du fonds sont une source de documentation sur des projets spécifiques et sur les pratiques en affaires de l’entreprise. Elles contiennent ainsi des dossiers de projets, de conceptions et de fournisseurs de même que des créations artistiques authentiques et des photographies d’intérieurs d’églises. Le fonds, grâce à ses documents financiers, renferme aussi des informations sur les types de dépenses encourues par une petite entreprise de ce genre en Ontario, résultant de la poursuite de ses activités au cours des décennies.

[Retour au haut de la page]


Danuta Brzozowicz

Danuta Brzozowicz a fait don, en mai 2003, de dessins, de photographies et de documents texte constituant le fonds C. P. Brzozowicz (F 4412). Czeslaw Peter Brzozowicz, ingénieur né et formé en Pologne et ayant émigré au Canada en 1942, a fondé son propre cabinet d’ingénieurs-conseils à Toronto en 1945. Celui-ci s’est surtout spécialisé en conception de structures pour entrepôts, ateliers de construction mécanique, socles de machines, silos de stockage, silos-élévateurs, écoles et églises catholiques, immeubles résidentiels et de bureaux, hôpitaux et usines de traitement de l’eau et d’épuration des eaux usées.

[Retour au haut de la page]


Dan Buchanan

Dan Buchanan a fait don d’une carte du canton de Brighton, situé dans le comté de Northumberland. La carte fait partie d’une série de cartes de cantons à échelle de ½ pouce pour 1 mille préparées par le Bureau des chemins publics et des routes (Office of Public Roads and Highways) de l’Ontario, en 1915 (RG 14-131). Ce don vient combler une lacune qui existait jusqu’ici dans cette série cartographique.

[Retour au haut de la page]



Alan Bulman

Au mois de novembre 2011, Alan Bulman a fait don des pièces audio-visuelles qu’il a compilées entre 1963 et 1994 à titre de technicien de cinéma spécialisé dans la préservation et la restauration des films d’archive à Toronto. Regroupés dans le fonds de bandes sonores et visuelles Alan Bulman (F 4631), les films comprennent des séquences sur des résidents de l’Ontario, notamment de North Bay, de Fenelon Falls et de Stratford. Parmi les autres sujets abordés, on retrouve la production de l’or en Ontario, l’Université de Toronto, Steep Rock Iron Mines Limited, un autobus scolaire de Ridgetown, l’aviation à Toronto dans les années 1920, une grève à l’usine d’Oshawa de General Motors of Canada, l’engouement pour le Hi-Li dans les années 1930 (un jeu populaire à l’époque), le travail de secourisme de la Croix-Rouge, la chasse au renard au Eglinton Hunt Club et la danse appelée « jitterbug ». La collection contient également des extraits sur les troupes ontariennes pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux audiocassettes renferment des entrevues réalisées auprès de George Patton par Alan Bulman et Greg Hoy en février 1969.

[Retour au haut de la page]


Mary Byers et Margaret McBurney

En 2005 et 2007, Mary Byers et Margaret McBurney ont fait don de leur matériel de recherche compilé en vue de la rédaction et de la publication de quatre livres portant sur des édifices historiques en Ontario et dont les titres sont : Rural roots: pre-Confederation buildings of the York Region of Ontario, Homesteads: early buildings and families from Kingston to Toronto, The Governor's road: early buildings and families from Mississauga to London et Tavern in the town: early inns and taverns of Ontario.

Ces archives comprennent des photographies prises par Hugh Robertson pour illustrer les livres et des diapositives de couleurs utilisées pendant des présentations faites par les auteurs. Des documents texte incluent des notes d’entrevues, de l’information sur des édifices spécifiques, des brochures et des fiches de données d’origine ou photocopiées qui ont été utilisées dans l’étude Goulding Architectural Survey of Ontario's Pre-Confederation Buildings. Cette étude avait été menée par le professeur William Goulding de la faculté d’architecture de l’Université de Toronto. (F 4477) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Legs de Mme Evelyn Carr

Les archives obtenues en 2003, grâce au legs de Mme Evelyn Carr, sont venues enrichir le (fonds Alexander Hamilton (F 576) (en anglais seulement). Ces archives consistent en la correspondance d’Alexander Hamilton, un homme d’affaires établi dans la région du Niagara qui a joué un rôle considérable politiquement, juridiquement, économiquement et socialement dans l’histoire du Haut-Canada. La plus grande partie de la correspondance date de l’époque où il était encore shérif dans le district du Niagara.

[Retour au haut de la page]


Florence Clapp

Florence Clapp a fait don du fonds Famille Britnell (F 4595) (en anglais seulement) en septembre 2010. Le fonds comprend des photographies de famille, de la correspondance, des cartes professionnelles et des programmes souvenir de manifestations mondaines. Originaires d’Oxfordshire en Angleterre, les Britnell ont immigré à Toronto en 1881 où ils ont ouvert une entreprise de produits de béton.

[Retour au haut de la page]


Paul Colman

Paul Colman a fait don, en août 2002, d’archives qui sont venues enrichir le fonds Ferranti-Packard Limited (F 4142) (en anglais seulement). Ferranti-Packard Limited était une entreprise de transformation et de fabrication de pièces électroniques dont les opérations canadiennes étaient basées en Ontario, à Toronto et à St. Catharines plus précisément. Le don de M. Colman inclut des publications, des photographies de groupe du personnel de Ferranti-Packard et des photographies de l’équipement manufacturé par l’entreprise dans les années 1950 et 1960.

[Retour au haut de la page]


Rosemary Conliffe

En septembre 2010, Rosemary Conliffe a fait don d’archives de la Lye Organ Company et de matériel de recherche sur cette entreprise compilé par le mari décédé de la donatrice, Christopher Conliffe. La Lye Organ Company était une entreprise familiale qui a existé des années 1860 jusqu’en 1954 et qui a été établie à Toronto par Edward Lye, immigrant anglais. L’entreprise fabriquait des orgues et les vendait principalement à des églises protestantes mais aussi à d’autres institutions en Ontario. Elle a aussi été fournisseur de la Canadian National Exhibition en 1892. La majeure partie des archives de l’entreprise consiste en 225 contrats originaux (1881-1933) sur lesquels figurent chaque fois le nom et l’adresse du client, les spécifications de l’orgue (taille, type, nombre de tuyaux), son coût total, la date à laquelle le travail a été complété et les signatures d’Edward Lye ou de son associé et celle du client. Le matériel de recherche sur la Lye Organ Company a été compilé par Christopher Conliffe pour son mémoire de maîtrise.

[Retour au haut de la page]


Christopher Conway

En septembre 2010, Christopher Conway a fait don du fonds Katie Strowbridge (F 4600) qui consiste en un album souvenir comprenant de la correspondance, des petites pièces collectionnées ça et là et une ferrotypie non identifiée. Katie Strowbridge a été agricultrice dans les comtés de Brant et de Wentworth, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Compilé par Katie Strowbridge, cet album aux collages de pièces souvenir, de coupures et de notes personnelles, est une pièce essentielle sur l’histoire sociale de la vie rurale en Ontario. Il enrichit ainsi une collection grandissante de matériel produit par des femmes pendant cette période.

[Retour au haut de la page]


Brian Cowan

Au mois d’août 2010, Brian Cowan a fait don de reportages qu’il a tournés à titre de vidéographe professionnel sur l’industrie automobile et sur différents projets de construction et d’agriculture à Windsor et dans le comté d’Essex dans les années 1990. Regroupés dans le fonds Brian Cowan (F 4608), les reportages portent notamment sur l’usine Ford de Windsor, l’agrandissement du tunnel Detroit River du Canadien Pacifique, le Northern Belle Riverboat Casino et la construction du Casino de Windsor. En décembre 2011, Brian Cowan a fait don d’autres pièces d’archives dont des photographies de nature industrielle qui complètent les séquences industrielles de son don initial. Le don comprend également des séquences portant sur des résidents éminents de Windsor dont Wolfgang Eberhart, Alton Parker et Frank Chauvin, ainsi que des entrevues avec dix vétérans de la Seconde Guerre mondiale de la région de Windsor (dont Paul Martin Sr., député du Parlement, sénateur et père de l’honorable Paul Martin).

[Retour au haut de la page]


Rebecca Cowan

Rebecca Cowan a fait don, en février 2010, de huit phototypes sur plaque de verre de l’ancien ensemble gouvernemental qu’était la Government House (F 4596) (en anglais seulement). Cet ensemble était à l’époque la résidence officielle du lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, du Canada-Ouest et de l’Ontario. À cet effet, l’ensemble était composé de quatre bâtiments. Les phototypes en question portent sur le troisième bâtiment qui, de 1867 à 1912, était situé à Toronto, à l’intersection des rues King et Simcoe. Les collections de photographies des Archives publiques de l’Ontario étaient restées jusque-là dépourvues d’archives sur ce bâtiment. Ces phototypes y remédient et offrent des prises de vue intérieures de différentes pièces du bâtiment ainsi que de son entrée. Un des phototypes offre également un portrait du dernier résident vice-royal de la Government House, Sir John Morison Gibson (lieutenant-gouverneur de 1908 à 1914) et de sa famille.

[Retour au haut de la page]


J. Kelvin Crossley

En décembre 2010, M. Crossley a fait don d’archives portant sur sa longue carrière et sur ses contributions dans le domaine de l’éducation en Ontario. Parmi celles-ci, on compte celle au rapport Hall-Dennis, en 1968, voulant encourager un enseignement axé sur l’enfant dans le système d’éducation ontarien. Ce don vient s’ajouter aux archives du ministère de l’Éducation consultables aux Archives publiques de l’Ontario et procure une nouvelle source d’information dans l’étude de l’évolution de l’enseignement en Ontario à la fin du XXe siècle.

[Retour au haut de la page]


Cynthia Crysler

En novembre 2003, Cynthia Crysler a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Famille Crysler (F 4421) (en anglais seulement) qui couvre plusieurs générations de cette famille. Celle-ci était composée de cultivateurs de pêches installés dans la péninsule du Niagara et les archives débutent avec leur arrivée dans la région en 1781.

Le fonds consiste en archives relatives au premier peuplement de Loyalistes dans la région du Niagara. Sont ainsi compris des documents portant sur des réclamations de compensation suite aux pertes encourues pendant et après la guerre de l’Indépendance américaine et des documents militaires dont une partie porte sur cette même guerre et sur la guerre de 1812. Ces archives familiales comprennent également une volumineuse correspondance ainsi que des journaux intimes datant de la moitié du XIXe siècle jusqu’au début des années 1980. Elles donnent une vision approfondie de la vie de pionnier et plus récemment de la vie à la ferme et en famille dans la région du Niagara. Par ailleurs, des comptes financiers détaillés et des reçus témoignent d’un vaste éventail de dépenses et de ventes de produits agricoles requises pour faire marcher une ferme fruitière et laitière au cours de la plus grande partie du XXe siècle. Sont enfin incluses des photographies en nombreux formats de membres de la famille, d’amis, de manifestations mondaines et de propriétés familiales.

[Retour au haut de la page]


George Cuthbertson

En 2002 et 2003, George et Helen Cuthbertson ont fait don de photographies d’Allan Edward Cuthbertson (F 4564) (en anglais seulement). Ce dernier a été un directeur important dans l’industrie de la fabrication de tapis, un leader de communauté à Toronto et à Brantford, un photographe et un cinéaste.

Le don consiste principalement en photographies prises par Allan Edward Cuthbertson et concerne un large éventail de sujets : activités de loisirs telles que pique-niques, nautisme, pêche et natation dans la région de Muskoka; vacances et voyages en différents lieux que ce soit en Ontario ou à l’étranger; points d’intérêt ontariens variés tels que le canal Welland, les hauteurs Queenston et la Canadian National Exhibition.

[Retour au haut de la page]


Adrian Dafoe

En 2007, Adrian Dafoe a fait don de matériel complémentaire au fonds de son arrière-grand-père, Charles J. Gibson (C 214) (en anglais seulement). Ce don consiste principalement en photographies représentant des constructions conçues par Gibson : résidences, chalets, le cabestan du monument de guerre au Royal Canadian Yacht Club et l’arc de Queen’s Park construit en 1901 pour la visite royale du duc et de la duchesse de York et de Cornwall.

[Retour au haut de la page]


Frances Dafoe

En 2005, un dessin du chalet de Muskoka intitulé Kawandag a fait l’objet d’un don par Frances Dafoe, petite-fille de Charles J. Gibson. Ce dernier était un architecte ayant principalement travaillé à Toronto, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Le dessin est inscrit au fonds Charles J. Gibson (C 214) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Ian Daniel

Le don de Ian Daniel, en 2010, a permis l’ouverture de nouvelles et importantes archives de la famille Benson (F 507) (en anglais seulement), famille notable de Port Hope et de Peterborough. Sont compris dans le don 48 journaux intimes supplémentaires de Thomas Moore Benson qui viennent s’ajouter à sa série de journaux datant de 1859 à 1915; des documents de milice datant des années 1840; des photographies de groupe de la milice de Port Hope datant des années 1860; un journal de Laura Abigail Benson, deuxième femme de Thomas Moore Benson; des photographies de membres de famille et de maisons à Port Hope et à Muskoka.

[Retour au haut de la page]


Patrick Daniel

En 2003, Patrick Daniel a fait don d’archives venant enrichir le fonds Famille Benson (F 507) (en anglais seulement). La famille Benson a vécu à Port Hope et à Peterborough au XIXe siècle. Elle a mené des activités dans l’application du droit et dans les affaires, possédant un magasin général et des intérêts dans les chemins de fer. Thomas Benson (1804-1857) avait entrepris sa carrière dans les affaires en tant que marchand général à Kingston avant de déménager à Port Hope en 1832 et a servi à Niagara pendant la Rébellion de 1837. Plus tard, son fils, Thomas Moore Benson (1833-1915), reprit les affaires de la famille tout en continuant d’exercer le droit à Port Hope. Il sera nommé juge suppléant des comtés de Northumberland et de Durham en 1882, puis juge principal en 1887.

Le matériel trouvé dans ce don est relatif à Thomas Moore Benson et à Frederick Benson, de même qu’à leurs affaires juridiques menées pour le compte de membres de la famille ou de clients dans la région de Port Hope. On trouve aussi des archives relatives à leurs biens comprenant un nombre de documents datant d’avant la Confédération comme des documents hypothécaires et des actes dont les sceaux datent de 1832 jusqu’aux années 1860.

[Retour au haut de la page]


Lois Darroch

En 2003, Lois Darroch a fait un deuxième don de ses archives d’écrivaine aux Archives publiques de l’Ontario, l’ensemble des deux dons formant ainsi le fonds Lois Darroch (F 4354) (en anglais seulement). Mme Darroch, décédée en 2004, est l’auteure de quatre ouvrages. Ceux-ci comprennent une biographie du réformateur politique, Robert Gourlay, et un roman historique Four Went to the Civil War qui s’inspire des lettres de son grand-père, Alonzo Wolverton, et de trois de ses frères qui ont participé en tant que Canadiens à la guerre de Sécession. Le don consiste en dossiers de recherche et de rédaction et contient aussi les lettres originales des quatre frères Wolverton. Une exposition en ligne des Archives fait valoir ce don et s’intitule Documents du front : la guerre de Sécession et la riposte contre les invasions des Fenians dans les années 1860.

[Retour au haut de la page]


Carol Davenport

Carol Davenport a fait don, en 2002, du fonds de la Davy Pulp and Paper Company (F 4406) (en anglais seulement). Cette société était une usine de pâtes et papiers basée en Ontario dont l’établissement et l’essor ont eu lieu entre 1845 et 1936. Le don consiste en documents de registre des biens et d’accords (1845-1925), en documents financiers (1882-1941), en documents d’affaires litigieuses (1911-1913), en procès-verbaux d’entreprise (1913-1930), en correspondance (1883-1938), en dessins architecturaux (1886), en photographies ([186?]-1974), et en cartes et plans ([186?]-1920).

[Retour au haut de la page]


Doug Davey

En décembre 2010, Doug Davey a fait don d’une entrevue d’histoire orale conduite vers 1975 avec son arrière-grand-oncle, Howard Vernon Hearst. La majeure partie de l’entrevue traite de la vie de William Hearst, premier ministre de l’Ontario de 1914 à 1919, de son fils Howard Vernon Hearst et de la famille Hearst.

[Retour au haut de la page]


Mme Dorothy Deane

En 2003, Mme Deane a fait don d’archives de son arrière-grand-oncle, le Dr William Metcalf, un éminent psychiatre ontarien de la fin du XIXe siècle. Ce dernier a en effet innové dans la façon de traiter les patients psychiatriques alors qu’il était directeur de l’asile de Rockwood à Kingston. Selon lui, l’approche restrictive n’était pas la méthode la plus efficace de traiter les patients psychiatriques et il a alors introduit les débuts d’une approche non restrictive.

Le fonds (F 4417) (en anglais seulement) consiste en un ensemble intégral de lettres d’amour du Dr Metcalf et de sa fiancée, de photographies, d’une partie de la correspondance professionnelle du docteur, de matériel de recherche portant sur lui et de ses diplômes de médecine.

[Retour au haut de la page]


Robert Decker

En 2003, Robert Decker a fait don d’une collection de phototypes sur plaque de verre humide au nom de son frère décédé, Bruce Decker. Ce dernier les avait achetés dans les années 1980 et avait passé de nombreuses années à faire de la recherche sur le photographe et sur les lieux représentés.

Les phototypes, consultables sous le fonds Bruce Decker (F 4423) (en anglais seulement) , ont été pris par Charles Ellis et représentent la vie rurale dans les régions de Orillia, de Barrie et de Bracebridge, dans les années 1870. Plus particulièrement, les phototypes représentent des personnes autochtones, des lots de colonisation, des travaux forestiers, la récolte de l’eau d’érable, un magasin général, un bureau de poste et des maisons. Notons que le procédé de plaque de verre humide est extrêmement rare et que ce don apporte le seul exemple de ce procédé à être rencontré aux Archives publiques de l’Ontario. Charles Ellis a également vécu et travaillé à Winnipeg. Les phototypes qu’il y a faits sont consultables aux Archives du Manitoba.

[Retour au haut de la page]


Caroline Di Cocco

En août 2006, Caroline Di Cocco, ministre de la Culture, a remis aux Archives publiques de l’Ontario, un ensemble d’histoires orales de l’Italo-Canadian Club of Sarnia. En effet, à la fin des années 1980 et au début des années 1990, la ministre Di Cocco et sa sœur avaient conduit un projet d’histoire orale à l’Italo-Canadian Club of Sarnia en recueillant les expériences de vie de ses membres. Le matériel compilé a ensuite servi à la préparation d’un livre sur la communauté italienne de Sarnia dont la publication a été financée par le club.

Les bandes remises sont un recueil de mémoires des membres de la communauté italienne qui s’est implantée à Sarnia, mais dont le parcours géographique est plus vaste : Halifax ou Toronto ayant été des points d’entrée au pays ou encore Calgary, Windsor ou Sarnia ayant été des lieux de vie professionnelle. Les personnes interrogées étaient encouragées à évoquer dans leurs propres mots leurs expériences d’immigration. Avec candeur, elles ont raconté d’importants épisodes personnels et ont alors été évoqués les départs du pays d’origine, les difficultés à trouver de l’emploi, la discrimination, l’obtention de la citoyenneté, l’internement pendant la Deuxième Guerre mondiale, le marché du travail dans les années 1950, le travail en Ontario afin d’amasser de l’argent pour faire venir d’autres membres de famille, les partis politiques et la communauté italo-ontarienne.

[Retour au haut de la page]


Irma Ditchburn


Irma Ditchburn a fait don du fonds Ditchburn Boat (F 2191) (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario, en 2002. Ce fonds consiste en archives de documents commerciaux, de pièces de correspondance, de dessins et de photographies, toutes relatives à diverses entreprises de construction de bateaux dont la famille Ditchburn a été propriétaire. Pendant les années 1920, les runabouts Ditchburn en forme de V obtinrent la reconnaissance internationale et le succès dans le monde de la course nautique. Ainsi, c’est avec la série des bateaux de course Rainbow que Harry Greening remporta plusieurs compétitions de bateaux à moteur, dont la Fisher Gold Cup et le New York Boat Show en 1920. Le Rainbow I avait d’ailleurs était qualifié de « meilleur runabout jamais construit » et les Rainbow III et IV pulvérisèrent des records mondiaux en endurance de 24 heures, ayant été les premiers bateaux à dépasser les 1 000 milles parcourus en 24 heures.

[Retour au haut de la page]


Frederick Eaton

En septembre 2007, M. Fredrik Eaton a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de certaines lettres de ses grands-parents. L’échange de lettres avait été mené entre Sir John Craig Eaton et Flora McCrea Eaton sur une période s’étirant de 1911 à 1921. Sir John Craig Eaton, marchand et philanthrope, était le troisième fils de Timothy Eaton de la T. Eaton Company. Il épousa Florence (Flora) McCrea en 1901. Les lettres remises (F 228) (en anglais seulement) concernent entre autres des voyages effectués à l’étranger.

[Retour au haut de la page]


Donald Eldon

En décembre 2009, Donald Eldon a fait don du fonds Famille Eldon (F 4597) aux Archives publiques de l’Ontario. Le don comprend des lettres écrites et des photographies prises par les membres de la famille Eldon en Irlande et, après leur émigration en 1847, en Ontario. Le don comprend également du matériel relatif à R. H. Eldon (1861-1945), enseignant et fondateur des « civic commercial schools » à Toronto. On peut enfin y trouver, datant de 1725, un livre de calligraphie relié en cuir et à la couverture enluminée par John Eldon.

[Retour au haut de la page]


Bruce Elliott

En 2001, Bruce Elliott a fait don du St. Peter’s Anglican Church Offertory and Poor’s Account Book (F 2188) (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario. Le livre de cette église de Brockville a été microfilmé et est consultable à notre Service interprêt de microfilms.

Le volume est un livre de compte de l’église qui a été tenu par le révérend Edward Denroche. Sur les pages de gauche figurent les dates et les montants des offrandes recueillies par l’Église. Sur les pages de droite figurent les montants versés aux pauvres ainsi que leurs noms et des notes telles « à l’aveugle Foster pour lui permettre d’acheter une corde de bois » ou « pour French Mary ». La plupart de ces entrées ont été consignées pendant une épidémie de choléra et rapportent l’aide apportée aux victimes ainsi qu’à d’autres personnes telles que des esclaves échappés.

[Retour au haut de la page]


Dre Inez Elliston

La Dre Inez Elliston a fait don de ses documents aux Archives publiques en 2012 et 2014. Née en 1930, la Dre Elliston a passé plus de trois décennies en tant qu’éducatrice, consultante et bénévole dans la communauté. Elle a œuvré aux trois paliers du système d’éducation publique au Canada, au Royaume-Uni et en Jamaïque. Elle a travaillé à titre d’agente de liaison pour les relations interraciales et pour la compréhension multiculturelle pour le compte d’organismes communautaires et de groupes ethnoraciaux et ethnoculturels et pour le gouvernement du Canada. De plus, elle a reçu de nombreuses distinctions pour son travail pédagogique et communautaire. Le fonds Inez Elliston comprend des notes de conférence, des œuvres publiées et sa correspondance professionnelle.

[Retour au haut de la page]


Edward Emery

En 2005, Edward Emery, un passionné de trains, a fait don de 2 000 diapositives couleur qu’il a faites et conservées depuis les années 1950. La collection comprend des images de trains à vapeur, diesels et électriques de même que de gares situées au Canada et aux États-Unis. La plus grande partie de ces images représente des locomotives diesels, même si Edward Emery était davantage intéressé par la locomotive à vapeur. Par ailleurs, éparpillées de par la collection se trouvent des diapositives représentant des scènes associées au chemin de fer comme un dépôt de rail, des châteaux d’eau et des rotondes. Ce fabuleux témoignage visuel est référencé sous le fonds Edward Emery (F 4478) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Kenny Ennis

En septembre 2010, Kenny Ennis a fait don de 150 épreuves photographiques des magasins d’alimentation Dominion de l’Ontario. Les photographies (F 4598) (en anglais seulement), qui s’échelonnent principalement des années 1940 jusqu’aux années 1960, représentent des prises extérieures et intérieures de ce magasin à l’enseigne répandue à l’époque.

[Retour au haut de la page]


Edward Enright

En 2005, Edward Enright a fait don de la collection MacLaren Advertising (F 4467) (en anglais seulement). Edward Enright a rassemblé sa collection au cours de plusieurs décennies avec l’intention de consigner l’histoire de l’agence MacLaren Advertising. Celle-ci avait été fondée à Toronto, au début des années 1920, par son grand-père John A. MacLaren. Elle prit une envergure internationale et existe encore de nos jours. La collection comprend des affiches, des photographies, des objets souvenir, de la correspondance professionnelle, des relevés financiers et d’autres documents relatifs à cette agence publicitaire torontoise de poids. Puis en 2007, un nouveau don a suivi. Il comprend des films familiaux de la famille MacLaren datant des années 1930 et 1940.

[Retour au haut de la page]


Peter Favot

Peter Favot Architect Limited est un cabinet conseil établi à Toronto et spécialisé dans l’architecture, l’architecture urbaine, la planification urbaine et l’aménagement du territoire. Peter Favot quant à lui est un architecte et un consultant en architecture urbaine qui exerce à l’heure actuelle dans la région de Toronto. Cependant, son travail porte aussi sur des projets menés dans le nord et dans l’est de l’Ontario.

Le fonds (F 4563) comprend des documents textuels, différents éléments et des dessins architecturaux tels que des ébauches, des dessins techniques, des dessins conceptuels, des dessins de présentation, des plans, des plans en coupe et des plans d’élévation. Ces pièces, remises en 2008, témoignent de la carrière de Peter Favot au cours des dernières 25 années. Elles sont le reflet de l’expérience de Favot en architecture et en planification et architecture urbaines. Elles montrent également l’intérêt qu’il porte aux nouvelles technologies et aux nouveaux concepts dont les sources énergétiques de substitution et l’élaboration de bâtiments économes en énergie. Par ailleurs, des projets de plusieurs natures font partie de ce fonds : planification urbaine en divers endroits de l’Ontario; projets institutionnels dont des plans directeurs d’établissements d’enseignement; projets créés pour des communautés des Premières Nations de l’Ontario; projets pour foyers de groupe; projets en économie d’énergie créés pour la Société canadienne d’hypothèques et de logement; projets créés de manière indépendante par Favot; projets de recherche indépendants et collaboratifs; projets résidentiels pour la région de Sudbury; projets commerciaux comprenant des centres financiers, des centres commerciaux et des salles d’exposition; rénovations de patrimoine historique; projets d’églises et projets dans le domaine des activités de loisirs.

En avril 2010, Peter Favot a fait don d’archives supplémentaires de son cabinet d’architecture qui viennent enrichir le fonds Peter Favot (F 4563) (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario. Ce nouveau don comporte des dessins, des photographies et des rapports et il est par ailleurs lié à deux autres projets : celui des installations à Thornhill pour Canac Kitchens Limited et celui d’un plan directeur de 30 ans créé pour l’Université Laurentienne à Sudbury.

[Retour au haut de la page]


Theresa Ferguson, Murray Ferguson et Dr. Brenda C. Caloyannis

En mars 2010, Theresa Ferguson, Murray S. Ferguson et Dr Brenda C. Caloyannis ont fait don du fonds Famille Ferguson (F 4599). Celui-ci est constitué de journaux intimes, de la correspondance des parents des donateurs, Beatrice Irene Ferguson (née Botha) et Murray Stewart Ferguson, et de lettres de leurs grands-parents Botha. Ces lettres de familles donnent une perspective personnelle à des événements d’envergure. Ainsi, Frank Botha a travaillé au projet d’Ontario Hydro aux chutes du Niagara dans les années 1920, et Murray Ferguson a servi dans la Royal Air Force (RAF) pendant la Deuxième Guerre mondiale. La vie rurale en Ontario est reprise dans les journaux intimes des Ferguson pendant leurs années passées à Uxbridge, après la guerre. Une partie de la correspondance témoigne également d’une relation épistolaire, au début des années 1940, entre Beatrice Botha et le célèbre poète canadien Louis Dudek, alors que Beatrice vivait toujours à cet endroit n’étant pas encore marier. Le don comprend d’ailleurs d’anciens tirages d’un des « petits magazines » de Dudek, First Statement.

[Retour au haut de la page]


Harry K. Fisher

En 2011, Harry K. Fisher (F 4640) a fait don de documents relatant sa carrière dans le domaine de l’enseignement en Ontario. Lui qui était à ses débuts enseignant dans une école rurale d’une seule classe dans le comté de Perth, M. Fisher a gravi les échelons jusqu’à devenir sous-ministre de l’Éducation et sous-ministre des Collèges et Universités. Il a été président du Comité sur l’évolution du rôle des universités en Ontario (aussi appelé Comité Fisher), qui a revu la politique du gouvernement en matière d’éducation supérieure, et il a participé à de nombreuses délégations canadiennes à des congrès internationaux sur l’éducation. M. Fisher a reçu des marques de reconnaissance officielles pour son travail. En effet, il a notamment reçu la Médaille du centenaire du Canada en 1967 et la Médaille du jubilé de la reine Élisabeth (25e anniversaire) en 1977.

[Retour au haut de la page]


Jane Fletcher

En 2007, Jane Fletcher a fait don du fonds Famille Fletcher (F 4562) (en anglais seulement) . La famille Fletcher était composée d’immigrants écossais qui se sont installés dans le canton de Tilbury Est, dans le comté de Kent, au XIXe siècle. Le don consiste principalement en correspondances, les lettres faisant état des affaires de la ferme, de la famille, de nouvelles provenant de la communauté et de questions d’économie locale. En outre, sont traitées des questions politiques et religieuses canadiennes et internationales dont la Rébellion du Nord-Ouest, les incursions des Fenians, la guerre de Sécession et la guerre de Crimée.

En juillet 2012 et mai 2013, Jane Fletcher a fait don de pièces additionnelles de correspondance, de photographies, et de renseignements généalogiques au fonds Famille Fletcher.

[Retour au haut de la page]


David Fleury

Un don complémentaire, ou additionnel, de dossiers a été fait au Fonds (C 19) William E. Fleury des Archives publiques de l’Ontario en 2014 par David Fleury, le fils de W. Fleury. Les dossiers soumis documentent des projets architecturaux menés par les cabinets d’architectes Fleury et Arthur, ainsi que Fleury, Arthur et Barclay, et incluent des photographies et des dessins de l’intérieur et l’extérieur de divers édifices, dont l’école secondaire Castle Frank, l’Église St. Andrew, Canada Packers Limited, et le Women’s Athletic Building pour le compte de l’Université de Toronto. Les dossiers comprennent également des fiches signalétiques de projets de clients.

[Retour au haut de la page]

Richard Fuke

En octobre 2007, Richard Fuke a fait don des journaux intimes du Dr Thomas Millman (F 4529) (en anglais seulement) qui relatent son quotidien en tant que médecin en Ontario à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Parmi ces journaux, on trouve des journaux de poche pour toutes les années de 1869 à 1921, avec des pièces souvenir qu’il y a rattachées. Les journaux rapportent principalement les obligations sociales et la vie de famille du docteur. Néanmoins, ils racontent également ses études effectuées à Toronto, en Angleterre et en Écosse de 1869 à 1873, sa carrière médicale à Londres, Woodstock, London (Ontario), Kingston et Toronto de 1872 à 1921, et son travail effectué auprès de l’Ordre Indépendant des Forestiers (OIF) de 1878 à 1921. Les journaux font aussi mention d’événements historiques tels que la Première Guerre mondiale, la destruction du navire Empress of Ireland en 1914 et l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Par ailleurs, les journaux du Dr Millman consignent des nouvelles locales telles que des mariages, des naissances et des décès et il y est parfois fait mention des évolutions de l’époque telles que les droits des femmes, et dans le domaine technologique, la bicyclette, l’électricité, le déplacement en train et le téléphone.

[Retour au haut de la page]


Mary Louise Gaby

En septembre 2004, Mary Louise Gaby, fille du juge décédé J. C. McRuer, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’un film 8mm du voyage que la famille McRuer a effectué en Europe en 1936. L’un des buts du voyage était d’assister à l’inauguration du lieu historique national de la Crête-de-Vimy en France, M. McRuer ayant été vétéran de la Première Guerre mondiale. Le film comprend aussi des séquences du roi Édouard VIII présent à cette cérémonie d’inauguration avant son abdication quelques mois plus tard et des scènes de voyages en Angleterre, en Suisse et en Allemagne. Le film a été ajouté au fonds J. C. McRuer (F 1329) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Ronald et Walter Gray

Le fonds Famille Gray (F 4383) (en anglais seulement) a été remis aux Archives publiques de l’Ontario par Ronald et Walter Gray, en 2001. Le don consiste en lettres écrites et reçues par des membres de la famille Gray. Elles traitent des expériences de guerre des frères Gray, Charles (Charlie) et Walter (Wally), pendant la Première Guerre mondiale. Par ailleurs, une pièce supplémentaire figure au don, il s’agit d’un brevet commémoratif remis de façon posthume au soldat Charles Gray, mort à Ypres le 3 juin 1916.

[Retour au haut de la page]


Shelagh Goldschmidt

En septembre 2006, Shelagh Goldschmidt a fait don d’archives portant sur la carrière de son père, Alexander Fraser (1860-1936), premier archiviste de l’Ontario, et de son mari décédé, Nicholas Goldschmidt (1908-2004), pionnier et contributeur de l’opéra et de la musique chorale au Canada. Les archives d’Alexandre Fraser (F 1015), qui a entre autres été aide de camp de plusieurs lieutenants-gouverneurs de l’Ontario, sont relatives à sa carrière et comprennent des lettres de félicitations qu’il a reçues lors de sa désignation au poste d’archiviste de l’Ontario, qu’il fut le premier à occuper en 1903. Elles comprennent également un album de photographies de la visite à Toronto du Prince de Galles en 1919. Les archives relatives à Nicholas Goldschmidt (F 4499) (en anglais seulement) comprennent quant à elles des dossiers sur des festivals de musique dont il a été le directeur, des photographies et des enregistrements sonores de spectacles.

[Retour au haut de la page]


Bruce Gordon

En octobre 2011, Bruce Gordon a fait don de pièces d’archives qui forment un ajout au fonds Thomas Laird Kennedy (F 13) (en anglais seulement). Thomas Laird Kennedy a été Premier ministre de l’Ontario en 1948-1949 et il a siégé à l’Assemblée législative de l’Ontario à titre de député conservateur de Peel de 1919 à 1934 et de 1937 à 1958. Les dons faits par M. Gordon incluent des photos de famille et une photographie représentant M. Kennedy dans l’uniforme du Corps expéditionnaire canadien, qui vient compléter un journal de guerre de 1916 acquis lors d’un don précédent. Le don contient aussi une affiche de 1887 annonçant la vente, à Davisville, de stocks agricoles appartenant au grand-père de Thomas Laird Kennedy, Thomas Elgie, ainsi que des titres de concession de terrains datant de 1817 et libellés aux noms de William Allen, Peter Robinson Quetton, George J. Quesnel, John S. Baldwin, Alexander Wood, DArcy Boulton Jr. et Guy Wood, dans la ville de York, près de la rue Frederick, pour la construction d’une jetée commerciale.

[Retour au haut de la page]


Molly Haldenby

Le lieutenant-gouverneur William Ross Macdonald a servi en tant que représentant de la reine en Ontario, de 1968 à 1974. En 2003, la fille du lieutenant-gouverneur, Molly Haldenby, avait fait don d’un livre d’invités tenu au bureau de son père dans lequel on peut retrouver les signatures d’éminents invités telles celles de Sa Majesté la reine Elizabeth et de Son Altesse Royale le prince Philip.

En octobre 2010, Molly Haldenby a fait un don complémentaire avec tout d’abord trois lettres relatives à la nomination de son père à la fonction de lieutenant-gouverneur. Le don comprend également un discours de remerciements et de félicitations adressé à Macdonald au moment où il quitte ses fonctions en 1974; discours signé par le premier ministre William Davis et conservé dans un protège-document officiel portant le sceau de l’Ontario.

[Retour au haut de la page]


Roger Hall

En 2005, Roger Hall a fait don de deux films muets 35mm qui datent des débuts de l’histoire cinématographique de l’Ontario. Les films produits par l’Ontario Motion Picture Bureau dans les années 1920 et au début des années 1930 ont pour titres respectifs What of the Night? et When Navigation Ends. Les films portent sur le bateau à vapeur Grenville du Canadian Government Service et sur son affectation au lac Supérieur.

[Retour au haut de la page]


Frank Hammond

En 2004, Frank Hammond a très généreusement fait don de 213 diapositives pour lanterne de projection et de leurs notes accompagnatrices. Ces pièces avaient appartenu à son père William St. Helier Hammond (en anglais seulement). Hammond était un photographe professionnel pour Simpson’s et Sears qui a aussi été membre et président du Toronto Camera Club. Les diapositives et les notes ont servi à des présentations faites par William Hammond. Au Toronto Camera Club ou devant différents autres auditoires, Hammond évoquait ainsi l’histoire de Toronto depuis ses débuts, alors que le site n’était occupé que par un fort français nommé Rouille, jusqu’au début des années 1920, en passant par son rapide développement au cours du XIXe siècle. Le contenu comprend des points d’intérêt de Toronto et des constructions qui n’existent plus aujourd’hui, de même que des scènes de rues de la ville bien connues datant du XIXe siècle et des débuts du XXe siècle.

[Retour au haut de la page]


Jean Handscombe

Jean Handscombe a fait don, en 2010, d’archives relatives à deux produits de Handscombe Productions, entreprise spécialisée dans la préparation de matériel pédagogique dans l’enseignement de l’anglais langue seconde (ALS) pour le compte de l’Office de la télécommunication éducative de l’Ontario (TVOntario). L’entreprise était tenue par le mari de la donatrice, Richard J. Handscombe, un professeur de linguistique appliquée de l’Université York.

[Retour au haut de la page]


Michael D. Harris

En 2003, Michael (Mike) D. Harris, 22e premier ministre de l’Ontario, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des documents personnels afférents à sa carrière politique en tant que député de Nipissing (1981-2002), leader du Parti progressiste conservateur (1990-2002) et premier ministre de l’Ontario (1995-2002).

Les pièces d’archives remises sont de natures diverses et ont été produites et rassemblées par l’ancien premier ministre et son personnel au cours des différentes fonctions politiques qu’a occupées M. Harris. Elles comprennent des discours, des calendriers d’activités, des documents et itinéraires de tournées, quelques cahiers préparatoires relatifs à des voyages de missions commerciales et des photographies d’événements et de voyages officiels.

Les archives de M. Harris en tant que député de Nipissing comprennent des dossiers de correspondance et de rencontres tenues avec des électeurs, des documents des campagnes menées dans Nipissing, des albums et petites pièces en tous genres collectionnées çà et là, et des enregistrements audio et vidéo de manifestations dans la circonscription organisées par M. Harris et son équipe. La candidature de M. Harris à la direction du parti couronnée de succès en 1990, son rôle en tant que leader du Parti progressiste-conservateur de même que les campagnes électorales de 1995 et de 1999 font également partie de ces archives. En outre, celles-ci contiennent du matériel de communication dont des discours, des communiqués de presse et des publicités pour la télévision. Enfin, le fonds comprend des dossiers de correspondance personnelle, principalement des lettres de remerciements et de félicitations envoyées ou encore reçues par M. Harris (F 4419) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Sydney M. Harris

En septembre 2006, le juge Sydney M. Harris de la cour provinciale a fait don de ses cahiers d’audience et de ses motifs de jugements aux Archives publiques de l’Ontario. Il avait été nommé juge à la Cour provinciale de l’Ontario (division criminelle) en 1976. Il travailla principalement dans le comté de York-district judiciaire de York-Toronto, mais il eut aussi à se déplacer dans de nombreuses autres cours de l’Ontario. Le procès le plus notable pour lequel le juge eut à siéger concerne l’organisation The Body Politic accusée d’obscénité en 1979. Le juge rendit un verdict de non-culpabilité, mais la cause fut ultérieurement portée en appel. Par ailleurs, il eut à siéger à d’autres procès importants : procès pour obscénité dans des films et art pour adultes, procès pour agression au sein de la Ligue nationale de hockey (LNH) et procès au sujet de l’ouverture des magasins le dimanche. Notons que les cahiers d’audience sont des notes manuscrites de procès qui rapportent le lieu, la date et l’heure de chaque procès et ses séances, le nom des parties en présence, des avocats et des témoins, et qui contiennent souvent un résumé des dépositions faites par chaque témoin. Quant aux motifs de jugements, ils sont des raisonnements bien articulés sur lesquels se fondent les jugements rendus.

[Retour au haut de la page]


Sarah Harvey

En février 2009, Sarah Harvey a fait don d’archives du Major David Secord (1759-1844).

Le Major Secord est né à New York, en 1759. Ayant été caporal chez les Butler’s Rangers pendant la Révolution américaine, il s’est installé, après la guerre, à Queenston dans le Haut-Canada et a contribué à l’établissement de la communauté de St. Davids, qui aurait ainsi été nommée en son honneur. Il y a effectivement fait construire un moulin à bois, un moulin à blé, une forge et un magasin général. Son frère James avec sa femme, Laura Secord, ont aussi vécu à St. Davids. David Secord était marié à Catherine (née Smith) de laquelle il eut deux fils, John et James. Secord a occupé des fonctions importantes de juge de paix et député. Il a aussi servi dans la milice locale.

Le don comprend des documents de la désignation de David Secord, le 27 octobre 1788, à la fonction de lieutenant dans le deuxième bataillon du district de Nassau qui a plus tard été renommé Home District. Il comprend également un inventaire des biens du Major David Secord qui ont été détruits, le 19 juillet 1814, par l’armée américaine agissant sous les ordres du Général Brown. L’inventaire faisait mention des propriétés du Major et de son bétail et en indique la valeur monétaire détaillée. En outre, on peut trouver une pétition de réclamation de compensation pour les pertes encourues pendant la guerre de 1812 et une correspondance qui y est relative. Enfin, on peut trouver une bible qui a appartenu au Major David Secord. Elle date de 1818 et porte au dos l’inscription « St. Davids, David Secord ». Les noms d’autres membres de la famille Secord ont été inscrits sur la couverture et sur les premières pages du recueil.

[Retour au haut de la page]


William Hendrie

En juillet 2010, William Hendrie a fait don d’un album de la famille Hendrie qui vient s’ajouter au fonds William Hendrie (F 276) (en anglais seulement). L’album contient des programmes, des invitations, des billets de voyage pour l’étranger et des annonces d’ordre social qui avaient été conservés par Mary Murray Hendrie, de 1880 à 1891. Elle était la femme de William Hendrie, un homme d’affaires important de Toronto. L’album met particulièrement bien en lumière les activités et les normes sociales de familles notables de l’Ontario pendant la dernière partie de l’époque victorienne.

[Retour au haut de la page]


Michael Hicks

Michael Hicks est le petit-fils de Sir James et Lady Matilda Edgar et le neveu de Katherine Beatrice Edgar dont le journal intime de 1898 a été remis aux Archives publiques de l’Ontario en 2005. Sir James Edgar a été membre du Parlement et président de la Chambre des communes de 1896 à 1899. Lady Matilda (Ridout) Edgar a été écrivaine, historienne et présidente du Conseil national des femmes. Le journal tenu par Lady Matilda Edgar, entre le 31 janvier 1898 et le 11 juin 1898, décrit le quotidien social à Ottawa, plutôt que politique, alors que les Edgar résidaient dans la demeure du président de la Chambre, à l’intérieur de l’édifice central du Parlement.

Les journaux de la sœur aînée de Katherine, Maud, avaient été préalablement remis aux Archives comme pièce intégrante du fonds Famille Edgar (F 65) (en anglais seulement). Et, fait à noter, quelques mêmes événements sont rapportés par les deux sœurs dans leurs journaux de 1898.

[Retour au haut de la page]


Lynn Hilborn


En juin 2007, Lynn Hilborn (en anglais seulement) a fait don de dossiers de planifications de voyages et d’événements, de photographies et de diapositives de couleurs. Ces pièces ont été préparées ou rassemblées par lui pendant sa carrière alors qu’il était membre du personnel travaillant et voyageant avec l’ancien premier ministre William G. Davis. Les photographies représentent le premier ministre, son personnel ou encore la délégation ontarienne en différents lieux de la province comme à l’étranger en compagnie de dignitaires. On trouve également des photographies importantes de la dernière visite officielle en Iran par des dignitaires étrangers, avant la chute du shah. Différentes prises y montrent les débuts de l’instauration de la loi martiale, les instructions de mesures de sécurité données à la délégation ontarienne par l’ancien régime, et l’intérieur des bâtiments diplomatiques du Canada qui, sous la direction de l’ambassadeur Kenneth Taylor, ont servi de manière déterminante à abriter et à protéger des diplomates américains pendant leur fuite d’Iran.

[Retour au haut de la page]


Donna Hill

En 2005, Donna Hill a fait don d’un ensemble d’archives supplémentaires aux Archives publiques de l’Ontario. Ce don renseigne sur la carrière de son mari décédé et sur l’intérêt que celui-ci avait porté à l’histoire de la communauté noire ontarienne. Daniel Hill (en anglais seulement) était un activiste des droits de la personne, un sociologue et un historien de la communauté noire au Canada. Il a été à la tête de la Commission ontarienne de droits de la personne (1962-1973), puis a dirigé une société conseil indépendante, spécialisée dans les questions des droits de la personne.

Ce deuxième don consiste ainsi en matériel relatif au travail du Dr Hill, effectué dans les années 1970 et 1980, pour la Ontario Black History Society. Le matériel comprend des copies de procès-verbaux et de rapports préparés par la société et du matériel compilé sur le thème de l’histoire de la communauté noire en vue de publications élaborées par la société. On peut aussi trouver quelques dossiers relatifs à l’Ordre de l’Ontario que reçut le Dr Hill, en 1993, ainsi que d’autres distinctions qui lui furent décernées.

[Retour au haut de la page]


Mme Jean Horne

En 2003, les Archives publiques de l’Ontario ont fait l’acquisition de 5 600 épreuves et négatifs du photographe M. O. Hammond et d’une partie de sa correspondance. Cette acquisition est venue enrichir de façon significative le fonds M. O. Hammond (F 1075) (en anglais seulement) . Les pièces d’archives ont été découvertes chez Mme Jean Horne, dans son sous-sol, et ont été remises aux Archives par le Arts and Letters Club de Toronto qui a servi d’intermédiaire dans cette procédure. M. O. Hammond (1876-1934) était un journaliste connu du journal Globe, il était également un écrivain et un photographe amateur accompli qui a vécu la plus grande partie de sa vie à Toronto. Notons que de nouveaux éléments sont venus s’ajouter à notre collection : des photographies de politiciens, de figures littéraires et d’artistes importants qui étaient absentes du premier don Hammond, de même que des phototypes sur plaque de verre faits en tout début de carrière et des épreuves grand format que Hammond avait fournies pour différentes expositions photographiques.

[Retour au haut de la page]


James R. Horwood

Les Archives publiques de l’Ontario ont reçu, en décembre 2010, un ajout à l’une de leurs plus grandes et plus importantes collections d’architecture, la collection J. C. B. and E. C. Horwood (C 11) (en anglais seulement).

Eric Horwood, associé principal dans l’entreprise Horwood and White, avait déjà fait un don d’archives en six étapes entre 1978 et 1981. Pendant plus de 100 ans, l’entreprise avait rassemblé sa collection couvrant une période allant de 1750 à 1975. Entre 2002 et 2010, des dons supplémentaires ont été effectués par le fils d’Eric Horwood, James R. Horwood. Ces ajouts, de même que la collection entière, offrent un éclairage des plus frappants sur l’histoire de l’architecture en Ontario, sur les pratiques d’archivage des architectes et des entreprises et sur l’évolution de la profession d’architecte en Ontario. La collection nous permet d’appréhender la totalité des projets entrepris par J. C. B. Horwood and E. C. Horwood et leurs associés et met en évidence l’imposant ensemble de ressources que ces projets représentent. La plupart des architectes figurant dans la collection ont ainsi joué un rôle de chef de file faisant de l’architecture une profession formelle. Ils ont également contribué à l’introduction de programmes de formation dans ce milieu de travail ainsi qu’à l’instauration de standards et de critères reconnus par la province.

On compte un total de 78 architectes et entreprises qui figurent dans la collection. Par ailleurs, celle-ci propose un vaste éventail de types de construction, de projets réalisés ou non, telles des écoles, des églises, des grands magasins, des ponts et des résidences privées. En plus des dessins, la collection contient des documents de spécifications, des contrats, des grands livres, des portfolios, des lettres, des cartes, des photographies, des brochures publicitaires et des pièces d’intérêt. Tous ces éléments permettent de contextualiser et d’approfondir notre compréhension de la profession d’architecte à travers les décennies.

[Retour au haut de la page]


Fred Hotson

Fred Hotson a effectué deux dons aux Archives publiques de l’Ontario, un en mai 2007 et un autre en décembre 2010. Ceux-ci consistent en archives commerciales relatives à de Havilland Canada (DHC) (en anglais seulement). Ainsi de nombreuses photographies représentent des avions fabriqués par le constructeur de Havilland Canada, de même que des étapes de la production en chaîne et des activités militaires. Sont compris des documents relatifs à la production et à la manœuvre d’avions DHC tels que des spécifications, des dessins, des manuels d’avion et autres manuels, ou encore d’anciens documents juridiques et des publications DHC ainsi que du matériel de promotion. En outre, le don contient des documents établis ou reçus par Fred Hotson au cours de la recherche effectuée pour ses livres et leur rédaction; livres qui proposent une chronique de l’histoire de DHC et qui se trouvent à la bibliothèque des Archives. Le deuxième don de M. Hotson comprend des photographies, des films d’avions DHC, des numéros du bulletin d’entreprise High Lift et des parutions de la Canadian Aviation Historical Society, ces dernières faisant maintenant elles aussi partie de la bibliothèque des Archives.

[Retour au haut de la page]


Mme Robert Hotz

Grâce à la générosité de Mme Robert Hotz de Middleton au Maryland, les Archives publiques de l’Ontario ont reçu, en 2004, le carnet personnel de John White (F 4448) (en anglais seulement). Celui-ci a été le premier procureur général du Haut-Canada. En plus de contenir des notes d’ordre financier, le carnet contient des entrées de journal datant de 1792 à 1794. Les plus anciennes relatent le voyage de White de Montréal à Kingston. Après quoi suivent de brèves entrées sur sa santé, ses obligations sociales et sa vie professionnelle en tant que parlementaire et procureur. Ce carnet est en quelque sorte un fascinant portrait, en mots, des débuts de la province. Il avait déjà été publié en 1955 à partir de transcriptions, mais l’emplacement de l’original était resté inconnu pendant de nombreuses années. C’est avec beaucoup de joie que les Archives le comptent aujourd’hui parmi leurs fonds. Le carnet est maintenant consultable sur microfilm dans la salle de lecture.

[Retour au haut de la page]


Colleen Howard

En mai 2010, Colleen Howard a fait don d’archives relatives à la vie de son grand-père, George S. Henry, un ancien premier ministre de l’Ontario (1930-1934). Ces archives viennent enrichir le fonds Famille George S. Henry (F 9) (en anglais seulement) déjà inscrit aux Archives publiques de l’Ontario. Le don comprend des photographies, des lettres et des coupures de même qu’un journal de voyage tenu pendant un séjour sur la côte pacifique en 1896.

[Retour au haut de la page]


Joseph Howard

En 2006, Joseph Howard a fait un important don complémentaire de lettres et de photographies de la famille Rogers (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario. Notons que le premier don d’archives de la famille Rogers a été parmi l’un des premiers à faire partie des collections des Archives lorsque celles-ci ont été fondées en 1903.

La famille Rogers s’est établie dans le Haut-Canada à l’époque où James Rogers (1728-1790) avait entraîné avec lui un groupe de Loyalistes depuis les États-Unis jusqu’à la rive nord du lac Ontario pour réclamer les terres qui devaient leur être attribuées pour service militaire rendu aux côtés des Britanniques pendant la guerre d’Indépendance américaine. James Rogers (1728-1790) et son jeune frère Robert Rogers (1731-1795) ont tous deux été actifs dans la vie militaire. Pendant la guerre de Sept Ans, Robert Rogers établit les Rogers Rangers qui deviendront plus tard les King’s Rangers et les Queen’s Rangers. James servit ensuite dans la compagnie établie par son frère. En effet, lorsque la guerre d’Indépendance débuta, James s’enrôla dans l’armée britannique et devint par la suite commandant major du second bataillon des Queen’s Rangers.

Le don de M. Howard, effectué en 2006, comprend de la correspondance familiale qui s’échelonne du XVIIIe siècle au XXe siècle, des journaux intimes, des documents juridiques, des photographies, des cartes et d’autres pièces d’archives encore. L’ensemble de ce don et sa diversité viennent considérablement enrichir le fonds des familles Loyalistes existant aux Archives.

[Retour au haut de la page]


Charles Humphries

En 2001, Charles Humphries a fait don de 25 lettres qui ont été ajoutées au fonds Famille Cartwright (F 24) (en anglais seulement). La famille Cartwright est composée d’hommes d’affaires et de politiciens actifs dans la région de Kingston (Ontario), depuis les années 1870 jusqu’à aujourd’hui. Le fonds consiste en documents établis ou reçus par différents membres de la famille Cartwright, relatifs à leur généalogie, leurs biens fonciers et leurs activités en politique et en affaires dans la région de Kingston.

[Retour au haut de la page]


Myrna Inglis

En 2004, les Archives publiques de l’Ontario ont fait l’acquisition de pièces uniques dans la reconstitution de notre histoire collective. Il s’agit de 19 disques d’enregistrements radio de la station CKNX (en anglais seulement) de Wingham qui ont été remis par Myrna Inglis. La station avait diffusé dans la communauté agricole pendant des décennies, mais la plus grande partie de son passé disparut dans un incendie en 1962.

Datant approximativement des années 1940 et des années 1950, le contenu des disques traite de sujets concernant l’agriculture et sert d’illustration à un triple partenariat qui avait été réalisé entre le ministère de l’Agriculture de l’époque, le Guelph Agricultural College et cette petite station de radio indépendante. Mme Inglis a fait la découverte de ces disques abandonnés dans le sous-sol d’un immeuble de bureaux de Walkerton et a eu la bonne intuition de les récupérer et de les remettre aux Archives. Des employés de Bibliothèque et Archives Canada ont donné de leur temps et offert leur expertise pour assurer le transfert de ces disques sur des disques compacts et des cassettes audio afin qu’un peu d’histoire devienne accessible aux chercheurs.

[Retour au haut de la page]


C. Robert Ivey

En 2002, Robert Ivey a fait don de documents textuels, de dessins techniques et de photographies qui sont venus s’ajouter au fonds J. A. Jamieson (F 2160) (en anglais seulement). J. A. Jamieson (1859-1940) a été ingénieur mécanique, inventeur et entrepreneur à Montréal. Il a aussi conçu et construit des silos-élévateurs dans la région des Grands Lacs. Le don consiste en quatre cartes postales principalement de silos-élévateurs, de correspondance portant sur le silo de Collingwood, de contrats, de brochures, de rapports, de coupures et de trois descriptions de brevets britanniques accompagnées de dessins techniques, pour l’entreposage de céréales, la pesée et le transport d’équipement.

[Retour au haut de la page]


Murray Johnson


En 2004, Murray Johnson a fait don de 42 dessins faits à main levée par l’ancien premier ministre John P. Robarts. Celui-ci avait l’habitude de crayonner pendant qu’il parlait au téléphone dans son bureau de premier ministre. Gladys Armstrong, la tante décédée de M. Johnson, avait travaillé comme secrétaire au bureau du premier ministre et avait conservé ces 42 dessins. Se pourrait-il qu’une partie des dessins révèle ce qui préoccupait le premier ministre à l’époque ? En effet, qui sait, l’un des dessins étant une caricature d’un de ses collègues de cabinet. Les dessins ont été ajoutés au fonds de John Robarts (F 15) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Mary Lou Johnston

Mary Lou Johnston a fait don, en septembre 2010, d’archives de son père décédé Abraham Leland Stanley Nash. Le matériel remis porte sur sa fonction de directeur du Community Planning Branch de l’ancien Ontario Department of Planning and Development. Il porte aussi sur ses activités au sein de l’Association of Ontario Land Surveyors et de l’Institut d’urbanisme du Canada.

[Retour au haut de la page]


Elizabeth Jones

En janvier 2010, Elizabeth Jones a fait don d’archives de Lenscape Incorporated (F 4593) qui avait été fondée par Jones et Pedro Ho en 1981. L’activité de cette entreprise consistait à photographier des projets architecturaux menés principalement à Toronto, de 1981 à 2002. Les photographies suivent les projets dans toutes leurs phases incluant la planification, les présentations, la période de construction et la construction achevée. La plupart des contrats de planification et d’évaluation de site exigeaient la prise de photographies aériennes, de sorte que les photographies de Lenscape montrent également les zones entourant les sites des projets envisagés. De telles images rendent compte de la transformation du paysage architectural dans la ville au cours des 30 dernières années. Parmi les projets d’envergure, figurent ceux du SkyDome (centre Rogers), du centre Bay Adelaide et du Palais des congrès du Toronto métropolitain.

[Retour au haut de la page]


Morton Katz

En 2005, Morton Katz a fait don du fonds Morton Katz (F 4473) (en anglais seulement) qui consiste en dessins et photographies de projets qu’il entreprit après avoir établi son cabinet privé en architecture et en dessins qui dataient de l’époque où il était encore étudiant en architecture. La plupart des dessins illustrent l’influence européenne chez Katz et son respect pour l’environnement. Un exemple en est ainsi fourni par une maison construite dans le canton King, qui a la forme d’un cadran solaire et qui épouse la topographie du terrain.

[Retour au haut de la page]


Russell et Joy Keating

En 1998, Russell et Joy Keating (F 4548) (en anglais seulement) ont fait don de photographies, prises dans les années 1940, du tronçon de l’autoroute transcanadienne situé au nord de Sault Ste. Marie. Les photographies sont en noir et blanc bien que certaines soient coloriées à la main. Elles représentent des ouvriers de construction, leur hébergement, les chantiers le long du tracé de la route et le paysage du nord de l’Ontario.

[Retour au haut de la page]


Robert Kemp-Welch, C. Elizabeth A. Kerley et W. Mary-Jayne Mete


En décembre 2001, Robert Kemp Welch, C. Elizabeth A. Kerley et W. Mary Jayne Mete ont fait don d’archives supplémentaires de la carrière politique de leur père, Bob Welch (F 112) (en anglais seulement). Ce dernier a été ministre de cabinet au gouvernement ontarien de 1963 à 1985. Le fonds comprend des textes de l’émission radio hebdomadaire Bob Welch Reports from Queen’s Park; émission qui était diffusée par la station CKTB, à St. Catharines. Il comprend également une partie du matériel que Bob Welch avait produit pour le congrès à la direction du Parti progressiste-conservateur, en 1971, notamment des notes d’allocution, des dossiers de congressiste et des listes de délégués.

[Retour au haut de la page]


Bruce Kidd

En 2006 et en 2009, le Dr Bruce Kidd a fait don d’archives qui sont venues enrichir le fonds J. R. Kidd (F 1204) (en anglais seulement). James Robbins Kidd (1915-1982) a été directeur de l’Association canadienne d’éducation des adultes, secrétaire-trésorier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, directeur de l’Adult Education Department de l’Ontario Institute for Studies in Education et cofondateur ainsi que secrétaire général du Conseil international d’éducation des adultes. Le don du Dr Kidd vient compléter et élargir la portée que peuvent avoir de telles archives sur les recherches traitant de la vie du Dr J. R. Kidd et du domaine de l’éducation adulte au Canada.

[Retour au haut de la page]


Miro Klement

En août 2010, Miro Klement a fait don de photographies, prises dans l’exercice de sa profession. Les deux tiers d’entre elles répondent à une commande pour la préparation de l’ouvrage Cornerstones of Order: courthouses and town halls of Ontario, 1784-1914. Réalisées entre 1975 et 1979, ces photographies consistent en prises intérieures et extérieures d’édifices municipaux rencontrés dans la province, à l’ouest de Kingston, datant d’avant 1900. Puis, entre 1980 et 1991, d’autres photographies ont été faites sur commande de diverses sociétés d’architectes à Toronto et témoignent de projets de construction achevés dans le périmètre torontois. Klement a également photographié l’ancien magasin de Eaton’s à l’angle des rues Yonge et College ainsi que son auditorium devenu aujourd’hui le Carlu.

[Retour au haut de la page]


Sabina Koczij-Martin

En 2003, Sabina Koczij-Martin a fait don du fonds Zdzislaw Przygoda (F 4414) (en anglais seulement). Le Dr Zdzislaw Przygoda (1913-1996) était un ingénieur, né et formé en Pologne, qui a établi son propre cabinet conseil à Toronto, en 1954. Pendant 22 ans, il a conçu des projets de construction pour plus de 40 écoles situées à Toronto et dans sa périphérie. Il a également conçu des structures pour Maple Leaf Mills Limited, pour le monastère des moines cisterciens à Mono Mills et pour la Collection McMichael d’art canadien. Les archives couvrent la totalité de la période pendant laquelle Przygoda a exercé, c’est-à-dire entre 1954 et 1991.

[Retour au haut de la page]


Eleanor Konkle

En janvier 2011, Eleanor Konkle a fait don de photographies, de dessins et d’albums qui renferment le travail de conception et d’arrangement qu’elle et son mari, Ted Konkle, ont effectué, entre 1953 et 1962, pour les vitrines de Noël de la T. Eaton Company et pour la tenue de bals du Musée des beaux-arts. Les 55 dessins d’origine, faits par Eleanor principalement, illustrent les concepts choisis pour les vitrines. Les photographies et les diapositives représentent quant à elles les défilés de mode et les défilés du père Noël d’Eaton’s. Le don Konkle est un très beau complément d’éléments relatifs à la T. Eaton Company (en anglais seulement) qui se trouvent déjà aux Archives publiques de l’Ontario.

[Retour au haut de la page]


Oksana Kuryliw

En 2005 et en 2008, Oksana Kuryliw a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’un nombre de photographies prises par Wasyl et Anna Kuryliw qui sont consultables sous le fonds Famille Kuryliw (F 4476) (en anglais seulement). Les photographies représentent la vie sociale, culturelle et religieuse de la communauté ukraino-canadienne à Sudbury, au milieu du XXe siècle, et plus particulièrement les activités entourant l’église et la Fédération nationale ukrainienne. Le don Kuryliw complète de façon importante d’autres collections semblables qui sont consultables aux Archives, ainsi le fonds Stephen Rosocha (F 2118) (en anglais seulement) et les collections ukrainiennes du fonds Multicultural History Society of Ontario (F 1405-59) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Jocelyn Ladd

En août 2010, Jocelyn Ladd a fait don des archives professionnelles de son mari décédé, H. (Harvey) Landon Ladd. Des années 1940 jusqu’aux années 1980, celui-ci a été propagandiste syndical, président de syndicat et consultant en services d’arbitrage en Ontario et dans l’est du Canada. Les archives texte renseignent sur son travail chez Mine Mill, chez International Woodworkers of America (IWA), chez Ladd Consultants Limited et au Congrès du travail du Canada (CTC). Une partie de ces documents est entièrement consacrée à la grève des abatteurs de Terre-Neuve et à ses conséquences. Des photographies représentent également des congrès de l’IWA et du CTC ainsi que des activités menées chez Mine Mill. Ce don permet une bien meilleure connaissance de l’histoire syndicale en Ontario et tout particulièrement de l’organisation des ouvriers dans les domaines de la foresterie et du travail du bois.

[Retour au haut de la page]


John Lane

En septembre 2009, John Lane a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’un dessin fait par James Blomfield intitulé Old Firehall and Ryerson Press qui est daté de 1937 ou 1939. Le dessin représente une scène torontoise sur la rue Queen Ouest près de la rue Peter. En arrière-plan, on peut voir l’ancien édifice CHUM-City et la maison d’édition Ryerson Press. Le don vient compléter une série d’œuvres de James Blomfield qui se trouvent aux Archives sous le fonds Andrew Merrilees (F 1125) (en anglais seulement). Ce dernier fonds comprend ainsi d’autres œuvres, des aquarelles, des dessins et des gravures, qui représentent elles aussi des scènes de rue et des édifices de Toronto.

[Retour au haut de la page]


Julien LeBourdais

Julien LeBourdais, photojournaliste ontarien de renom, a effectué un don aux Archives publiques de l’Ontario une première fois en 1997. Puis en 2004, les Archives reçurent un deuxième don de sa part. Au cours de sa carrière, M. Le Bourdais, a été pigiste et a travaillé sous contrat pour le journal Toronto Star et le magazine Toronto Life, pour la United Press International, United Press of Canada, différentes associations médicales, le Toronto Newspictures Bureau Manager ainsi que pour la Presse canadienne comme chef de la section photographique.

De 1981 à 1996, le client le plus important de M. LeBourdais a été le Conseil de l’éducation de la cité de York. Au cours de cette période, M. LeBourdais a consigné sous format photographique tous les aspects du fonctionnement de chacune des écoles primaires et secondaires de la ville. Il y est ainsi question de l’école du soir, des activités parascolaires, de cours en tous genres, du parcours de la maternelle jusqu’au niveau préuniversitaire ontarien, des enseignants, des élèves, des cours de sciences et des cours d’arts plastiques. Ces photographies ont ensuite servi à la préparation de rapports annuels et d’autres publications du Conseil. Enfin, plusieurs écoles à Toronto ont également été photographiées pour le compte de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Le don de 2004 a donc été ajouté au fonds Julien Le Bourdais (C 193) (en anglais seulement) Il comprend par ailleurs des photographies prises pour le compte de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), des photographies de Bob Rae prises au cours de sa carrière politique et des photographies de Ruth Grier, ancienne ministre de cabinet au gouvernement de l’Ontario, pendant ses 25 ans de vie politique.

[Retour au haut de la page]


David Lindsay

David Lindsay a été le premier secrétaire de Mike Harris de 1990 à 1995 et a continué d’être premier secrétaire au bureau du premier ministre de 1995 à 1997. En février 2004, M. Lindsay a fait don d’archives relatives à ses activités au sein du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario et à son rôle dans la transition résultant de l’arrivée du nouveau gouvernement Harris en 1995. Ces archives contiennent également des discours et des dossiers portant sur différents moments de la carrière de M. Lindsay.

[Retour au haut de la page]


Barbara Loucks


En février 2010, Barbara Loucks a fait don des archives de son père, Charles F. Haultain, qui a été prospecteur et instructeur commando dans l’armée canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le don comprend des journaux intimes, des notes de prospection, des études géologiques et des cartes topographiques qui instruisent sur la carrière de prospecteur que Haultain a menée au nord de l’Ontario, principalement dans la région de Wawa, entre 1920 et 1950. Le don comprend également des manuels d’entraînement commando. Ces pièces sont un bel ajout au fonds Famille Haultain (F 949) (en anglais seulement) qui existe déjà aux Archives publiques de l’Ontario et qui contient des archives du père et des frères de Charles F. Haultain.

[Retour au haut de la page]


Betty Love

Le fonds Ellsworth Flavelle (F 4428) consiste en plus de 12 000 épreuves et négatifs produits par Sir Ellsworth Flavelle et remis par sa fille Betty Love, en octobre 2003. Sir Ellsworth Flavelle (1892-1977), fils unique de l’homme d’affaires et financier connu Sir James Flavelle, était un photographe amateur accompli. Ses photographies représentent notamment des scènes familiales, sportives, rurales et urbaines. Elles ont été prises à Toronto, Muskoka, Oakville et leurs abords, et elles s’échelonnent du début des années 1910 jusqu’à peu avant la mort de Sir Ellsworth Flavelle, en 1977.

[Retour au haut de la page]


Marry Lukeman

Marry Lukeman a fait don du fonds Edward Lukeman (F 4429) (en anglais seulement) en deux temps, en décembre 2003 et en novembre 2004. Edward Lukeman a été un artiste et un graphiste ontarien dont la vie adulte s’est principalement déroulée à Port Hope où il décède en 1987. Le fonds comprend 47 esquisses au crayon représentant des scènes de rue torontoises que Lukeman a dessinées entre les années 1945 et 1955 environ. Sont également comprises des esquisses du Saint Lawrence Hall, de l’intérieur de la gare Union, de la maison de William Lyon MacKenzie King, du parc d’attractions de Sunnyside, de la cathédrale St. James et des vues de la rue Front depuis la gare Union. Enfin, le don contient 22 affiches conçues et imprimées par Lukeman de même qu’un croquis en aquarelle de la ferme Leitchroft sur la route 7, près de Peterborough.

[Retour au haut de la page]


Peter Lumsden

En 2004, les Archives publiques de l’Ontario ont reçu de la part de Peter Lumsden un don de matériel supplémentaire venu enrichir le fonds David Lumsden (F 1049) (en anglais seulement). Hugh David Lumsden (1844-1928) a été un arpenteur-géomètre provincial exerçant librement à Woodville, en Ontario, de 1866 à 1870. En 1870, Lumsden a commencé à travailler à l’implantation et à la construction de lignes de chemins de fer. Ainsi, pendant près de 40 ans, il a sans arrêt participé à des études de chemins de fer dans toutes les provinces du Canada, à l’exception de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le don de Peter Lumsden comprend des cartes, des photographies et des documents textuels. D’un intérêt particulier, on peut noter un journal intime datant d’entre 1861 et 1928. Il diffère de ceux précédemment remis dans la mesure où les entrées ne sont pas quotidiennes mais donnent plutôt au lecteur un récit synoptique des activités principalement liées à des études menées en Ontario et dans d’autres parties du Canada. Une autre pièce retient également l’attention. Intitulé Ontario and Québec Ry, 1884, ce carnet propose quelques dessins techniques de ponts ontariens, de plaques tournantes, de stations et de chalets faits par Lumsden et qui sont de très belle facture. Lumsden était également un photographe amateur ce qui explique les 16 belles photographies en noir et blanc de divers ponts ontariens. En outre, une des cartes du don est le New Railway and Postal Map de 1875 qui est très détaillé : y sont ainsi indiqués les emplacements des bureaux d’échange de mandats de poste, ceux des postes télégraphiques ainsi que le tracé des routes de la poste.

[Retour au haut de la page]


Louise MacCallum

Louise MacCallum a fait don du fonds Peter MacCallum (F 4424) (en anglais seulement) aux Archives publiques de l’Ontario en 2003, en 2005 et en 2006. Peter MacCallum est un photographe torontois spécialisé dans des études documentaires sur les sites et les processus industriels, sur les ouvriers d’industrie et sur l’architecture urbaine. Ce fonds consiste en plus de 300 épreuves en noir et blanc. Les deux premiers ensembles d’archives remises traitent de deux sites industriels à Toronto : la Wickett and Craig Tannery et le National Rubber Plant sur l’avenue Cawthra. Le troisième ensemble quant à lui comprend des documents qui portent sur différentes usines de béton situées à différents endroits en Ontario. Les photographies de MacCallum se trouvent également au Musée canadien de la photographie contemporaine, à l’Art Gallery of Mississauga, aux City of Toronto Archives et à la Multicultural History Society of Ontario.

[Retour au haut de la page]


John Macfie

John Macfie a fait un premier don de photographies aux Archives publiques de l’Ontario en 1996. Puis il fit trois autres dons de photographies et de documents textuels en 2000, 2004 et 2009. John Macfie a travaillé pour le ministère des Terres et des Forêts (devenu par la suite le ministère des Richesses naturelles), de 1950 jusqu’à sa retraite en 1981. Macfie a pu faire en sorte de combiner son intérêt personnel en photographie avec son travail au gouvernement. Ainsi, pendant ses 10 années passées à travailler dans le Nord, souvent équipé de son appareil photo lors de ses excursions de terrain, il photographiait des autochtones et leurs communautés de même que ses collègues. Les notes d’excursion conservées ainsi que les légendes détaillées des photographies, qui font toutes parties du don, viennent considérablement rehausser sa valeur. On compte également des images du nord retiré de l’Ontario qui représentent des personnes autochtones et leurs activités dont le piégeage ainsi que la fabrication d’outils et d’objets autochtones. Elles représentent également des habitations, des immeubles communautaires et des activités domestiques.

Le dernier don de John Macfie qui date de septembre 2009 vient encore enrichir son fonds. Ont ainsi été ajoutés des photographies et des documents textuels relatifs à l’exploitation du bois, à des enquêtes archéologiques, à des activités agricoles et à des scènes rurales dans Parry Sound (district d’origine de Macfie), à des pêches commerciales et à une toute première tentative de faire un recensement de la population d’ours blancs en 1963 et 1964. (C 330) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Allan Mackay

Allan Mackay, un artiste canadien, a fait don de ses archives sous le fonds Allan Mackay (F 4569) (en anglais seulement), en 2008. Ce fonds consiste en documents qu’il a produits et utilisés pour la création d’un monument commémoratif aux vétérans sur le périmètre de l’Assemblée législative de l’Ontario. Pour l’heure, il s’agit de fait du monument le plus récent de Queen’s Park. Le fonds comprend les panneaux muraux qui ont servi à la réalisation du projet et qui ont été construits six mois après le début de celui-ci. Ces panneaux rendent compte de l’évolution dans la composition des figures du monument.

[Retour au haut de la page]


Tom Malcomson

En 2006, Tom Malcomson a fait don de photographies et de films familiaux réalisés par son père Alfred (Alf) Malcomson (1917-1980)(F 4507) (en anglais seulement). Les photographies des avions sont le reflet du rêve intérieur de Malcomson qui avait été de concevoir et de piloter des avions. C’est tout au plus son travail à la fabrique d’avions de Havilland, à Toronto, pendant la Deuxième Guerre mondiale, qui a rapproché Malcomson de son rêve. Ainsi, les photographies représentent des avions et le film 8mm des activités familiales.

[Retour au haut de la page]


James Malecki

En juin 2006, James Malecki a fait don de 31 cartes de l’Ontario et de ses parties constitutives publiées par diverses entreprises privées. Le don comprend des cartes routières de l’Ontario et des cartes de bon nombre de ses villes, comtés et régions. En janvier 2010, James Malecki a fait don de publications et de cartes routières et touristiques supplémentaires qui ont été ajoutées au fonds James Malecki (F 4524) (en anglais seulement) et à la bibliothèque des Archives publiques de l’Ontario.

[Retour au haut de la page]


D'Arcy Martin

D’Arcy Martin, né en 1947, est un activiste social, un éducateur auprès d’adultes et un coordonnateur en éducation pour divers syndicats en Ontario. Il a fait don de ses documents aux Archives publiques de l’Ontario à deux premières occasions, en 2001 et en 2006, constituant ainsi son fonds (F 2190) (en anglais seulement) . Ses premières remises comprennent ainsi de la correspondance, des notes, des procès-verbaux, des rapports, des publications et des présentations produits et utilisés par D’Arcy Martin dans le cadre de ses différentes activités. Les documents rapportent le rôle de M. Martin au sein de nombreux ateliers et séances de travail qu’il a menés pour le compte de divers syndicats et organisations communautaires et sur les sujets qui y ont été abordés tels l’éducation, les syndicats, la formation et les relations entre la direction et les salariés. Les documents portent également sur des projets d’écriture de Martin, sur des contrats en consultation et sur ses activités auprès de diverses communautés et organisations politiques.

En mars 2010, D’Arcy Martin a fait un nouveau don d’archives. Celles-ci couvrent la période de 2003 à 2009 et rapportent son travail toujours actuel d’éducateur syndical, son rôle dans l’établissement du Centre for Study of Education and Work (CSEW) à l’Ontario Institute for Studies in Education de l’Université de Toronto (OISE/UT), de même que son intérêt personnel pour le monde de l’activisme social et syndical.

[Retour au haut de la page]


Dr Ralph Masi

La Coalition santé multiculturelle (CSM) a été créée en 1984 par des membres de la communauté de la santé de l’Ontario. Elle a le mandat de travailler avec le gouvernement et les organismes de santé pour sensibiliser la population aux réalités culturelles dans les soins de santé et assurer que les personnes de toute race et de tout antécédent culturel aient un accès égal aux soins. Le fonds a été donné par le Dr Ralph Masi, un médecin de famille pratiquant à Toronto qui a longtemps été actif dans le domaine du multiculturalisme et de la santé. Il est le président fondateur de la CSM et du Conseil canadien de la santé multiculturelle et a été coordinateur de santé multiculturelle au ministère de la Santé de 1990 à 1992.

[Retour au haut de la page]


Sheila McCook

En 2009, Sheila McCook a fait don de correspondance de Sir James Whitney (F 5) (en anglais seulement) , premier ministre de l’Ontario de 1905 à 1914.

Les lettres viennent compléter une correspondance déjà existante de Whitney qui se trouve aux Archives publiques de l’Ontario et qui est consultable sous le fonds James Whitney (F 5). Les dernières lettres remises sont relatives à un échange de courrier avec W. R. Meredith (juge en chef de la Cour suprême de l’Ontario). Les objets de ces lettres portent sur des propositions législatives, des travaux de rénovation à Osgoode Hall, l’état de cours de formation d’enseignants à l’Université de Western Ontario, le bail d’un immeuble sur la pointe Mouillée et le financement d’un nouvel hôpital à London (Ontario).

[Retour au haut de la page]


Lorne McIntosh

En décembre 2009, Lorne McIntosh a fait don d’une collection d’épreuves photographiques (F 4594) (en anglais seulement) portant sur la ville minière de Gowganda, où se trouvent des gisements d’argent, dans le district de Témiscamingue, au moment où la ville a rapidement été établie en 1909.

[Retour au haut de la page]


Ann McJanet

En avril 2008, Ann McJanet a fait don de quatre brochures de l’Ontario Department of Health dont le but est de faire la promotion de la santé. Ces brochures, qui datent des années 1960, s’intitulent Eat Better and Spend Less, Mother-to-Be Need Good Food, A New Deal! For the Noon Meal et The Sensible Way to Watch your Weight with Canada’s Food Guide.

[Retour au haut de la page]


W. Darcy McKeough

En avril 2007, W. Darcy McKeough a fait don d’archives supplémentaires qui sont venues enrichir le fonds Famille William Edward McKeough (F 2131) (en anglais seulement). Les McKeough ont été une famille notable de Chatham. Plusieurs de ses membres figurent dans ces archives, les principaux étant William McKeough, son fils William Edward McKeough et les fils de ce dernier, William Stewart et George Grant. William McKeough (1824-1888) a été un homme d’affaires et un politicien de Chatham qui a été élu maire en 1871. W. E. McKeough (1860-1929) est né à Chatham, a exercé le droit à Toronto, puis est retourné à Chatham pour se joindre aux affaires tenues par la famille et pour participer à la vie politique locale à titre de conseiller municipal. W. S. McKeough (1893-1916) a servi pendant la Première Guerre mondiale et a obtenu le grade de major avant d’être tué à la bataille de la Somme. G.G. McKeough (1898-1964) fut assigné au 186e bataillon pendant la même guerre, mais ne combattit toutefois pas au front. À son retour à Chatham, il s’est joint à l’entreprise familiale McKeough and Trotter.

Ce complément de don comprend des lettres de famille, un journal intime et quelques documents de natures diverses. Les documents les plus anciens, datant de 1878 à 1885, sont principalement des lettres adressées à W. E. McKeough par son père, William. Mais la plupart des documents datent de 1909 à 1919 et consistent principalement en lettres pour W. E. McKeough que ses fils, William Stewart et George Grant, lui ont envoyées. Parmi les lettres de William Stewart certaines datent de la Première Guerre mondiale et proviennent du front. Quant au journal, il appartenait à William Stewart et date de 1915. Il relate son entraînement militaire en Angleterre.

En octobre 2010, W. Darcy McKeough a fait un don des plus utiles en remettant deux volumes d’index au fonds Famille William Edward McKeough (F 2121). Ceux-ci faciliteront la consultation des séries des lettres et des journaux familiaux préalablement donnés aux Archives publiques de l’Ontario.

[Retour au haut de la page]


John McQuarrie

John McQuarrie est un photographe commercial établi à Ottawa qui se spécialise dans les livres-objets. M. McQuarrie a fait don de 1 783 diapositives de Toronto et de ses environs aux Archives publiques de l’Ontario, en 2003. Les photographies prises entre 1998 et 2000 ont été utilisées comme matériel pour le livre Toronto: Then and Now de Mike Filey (Toronto : Magic Light Publishing, 2000). En plus de prendre ces photographies contemporaines, McQuarrie a contribué à l’élaboration de l’ouvrage qui a nécessité un travail conjoint de conception. Le don est consultable sous le fonds John McQuarrie (F 4422) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Roger McTair et Claire Prieto Fuller

En 2009 et 2010, Roger McTair et Claire Prieto Fuller ont fait don d’archives formant le fonds Prieto-McTair Productions (F 4585) (en anglais seulement). Ces archives consistent principalement en films qui ont été produits conjointement ou individuellement et qui sont relatifs à des projets sur l’équité dans l’emploi et aux productions suivantes : Home to Buxton, It’s Not an Illness, Different Timbres, Some Black Women, Jennifer Hodge: The Glory and the Pain, Jane Finch Again!, Children Are Not the Problem, Black Nova Scotia. Sont également compris dans le don des dossiers de recherche et des dossiers sur la société de production qui ont été réunis par Prieto et McTair. Il s’agit ici d’un don d’importance puisqu’il vient enrichir les fonds des Archives publiques de l’Ontario portant sur les sociétés de production cinématographique, qu’il procure aussi une nouvelle perspective de l’histoire des Noirs en Ontario à travers la lentille de documentaristes, et parce qu’il en représente une source supplémentaire de documentation.

[Retour au haut de la page]


W. O. Chris Miller

En février 2003, W. O. Miller a fait don de 28 dessins architecturaux qui sont venus s’ajouter au fonds John M. Lyle (C 33) (en anglais seulement). Le don consiste en dessins architecturaux, dont des bleus au ferrocyanure et des épreuves diazos, d’une résidence du Dr D. King Smith, située au 15, avenue Highland à Toronto.

[Retour au haut de la page]


Malcolm Moffat

En 2004, une très rare carte de James Spencer, un éditeur ontarien peu connu, a été remise aux Archives de l’Ontario par Malcolm Moffat. Ce document unique par son esthétique porte pour titres Dominion of Canada: Quebec and Ontario (au recto) et British America, United States, Mexico and the West Indies (au verso). Il représente un précieux témoignage du visage de la province en 1874 par son grand détail. Tout y figure, depuis les lignes de chemin de fer et les régions où se pratiquait la traite des fourrures jusqu’aux noms des propriétaires fonciers.

[Retour au haut de la page]


Raymond Moriyama

En 2004, l’architecte canadien de renom Raymond Moriyama a fait don de ses papiers personnels aux Archives publiques de l’Ontario. M. Moriyama est né à Vancouver, en Colombie-Britannique, le 11 octobre 1929. Jusqu’à son adolescence, il a vécu dans l’intérieur de la province où étaient internés les Canadiens Japonais. M. Moriyama a travaillé pour le conseil d’aménagement de Toronto et pour la société d’architectes Fleury, Arthur and Barclay. Il quitta ensuite cette dernière pour fonder son propre cabinet Raymond Moriyama, Architects and Planners, à Yorkville. En 1970, il décida de s’associer à Ted Teshima. Au cours du temps, le travail de M. Moriyama a été relayé dans plusieurs périodiques internationaux d’architecture et dans des documentaires télévisés. Puis, en 2001, M. Moriyama a été élu chancelier de l’Université Brock par l’Assemblée universitaire. Il est également le récipiendaire de plusieurs diplômes honoris causa. Enfin, il a été fait Officier de l’Ordre du Canada et membre de l’Ordre de l’Ontario.

Le don comprend les archives personnelles produites et réunies par M. Moriyama au cours de sa vie et de sa longue et brillante carrière en tant que l’un des architectes les plus réputés du Canada. Les archives les plus anciennes sont ses photographies de famille dont une prise au camp Lemon Creek, l’un des deux camps d’internement dans lesquels la famille Moriyama a vécu. Fait également partie du don une collection bien fournie d’articles de journaux et de magazines portant sur M. Moriyama, son travail ou encore d’autres sujets auxquels il s’intéressait. En outre, on peut trouver des esquisses, des photographies, de la correspondance, des notes d’origine et des photocopies auxquelles sont rattachées des coupures de journaux et de magazines. Enfin, on compte des dossiers ainsi que du matériel biographique et quelques-uns des nombreux honneurs que M. Moriyama s’est vu octroyer.(F 2187) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Chris Morley

En mars 2005, Chris Morley a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’un manuscrit de 21 pages, brouillon d’un discours sans titre d’Andrew Hicks (F 4506) (en anglais seulement). Ce dernier, membre du parti des United Farmers of Ontario (U.F.O.), était le député provincial de Huron Sud. Dans ce discours prononcé le 11 avril 1923 devant l’Assemblée législative de l’Ontario, Andrew Hicks condamne son chef de parti, le premier ministre Ernest C. Drury, pour avoir essayé de fusionner le parti U.F.O avec une aile du parti libéral, geste que Hicks considérait comme une trahison des principes de son parti. À un certain moment, Hicks demande directement au premier ministre pourquoi il a laissé sa soif de pouvoir éclipser les nobles fonctions pour lesquelles il avait été élu. Le gouvernement des United Farmers of Ontario représente une période exceptionnelle de la politique en Ontario, lorsqu’un parti rural populiste a arraché le pouvoir des mains des libéraux et des conservateurs qui dominaient à l’époque. De plus, ce discours a poussé le premier ministre Drury à déclencher, le lendemain, des élections générales qui ont permis aux conservateurs de reprendre le pouvoir sous la direction de Howard Ferguson.

[Retour au haut de la page]


Mel Muir

En 2006, Mel Muir a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents relatifs à la vie et à la carrière du Dr Abraham Groves (1847-1935), notamment des diplômes et des certificats, ainsi qu’un carnet de notes ayant appartenu au Dr Groves. Ces documents ont été ajoutés au fonds Abraham Groves (C 303) (en anglais seulement).

Le Dr Groves, qui exerçait la médecine dans la région de Fergus, était réputé en tant que chirurgien et bien connu pour ses idées novatrices dans le domaine médical. En 1881, il fut l’un des premiers membres de l’Ontario Medical Association; il y participa à plusieurs comités, soumit des documents de recherche, assuma les fonctions de second vice-président en 1892 et devint membre à vie en 1924. Le Dr Groves a de nombreux exploits à son actif : il a réussi la première intervention à ciel ouvert sur l’abdomen le 5 mai 1874 et, pour la première fois dans l’Histoire, il a pratiqué une appendicectomie, le 10 mai 1883, dans une ferme de Fergus. Ses opérations chirurgicales étaient souvent effectuées dans la cuisine de ses patients et pourtant, il stérilisait ses instruments chirurgicaux bien avant que cela ne devienne la norme dans les hôpitaux. Il a aussi été le premier médecin au Canada à présenter un rapport sur l’utilisation des rayons X dans le traitement du cancer.

[Retour au haut de la page]


Heather Norman

En 2004, Heather Norman a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de la copie appartenant à sa mère d’un film relatant le défilé du père Noël Eaton de l’année 1966. Cette pièce a été ajoutée au fonds de la T. Eaton Company (F 229) (en anglais seulement). L’histoire fascinante du défilé du père Noël Eaton à Toronto, une tradition centenaire, est présentée dans une exposition en ligne sur le site des Archives.

[Retour au haut de la page]


Le juge John O’Driscoll

En janvier 2007, John O’Driscoll, juge à la retraite de la Cour suprême de l’Ontario et membre de la Haute Cour de justice de l’Ontario, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de ses cahiers d’audience, notes manuscrites(RG 22-494) (en anglais seulement) qu’il avait prises au cours des procès et dans lesquelles il avait consigné l’endroit, la date et l’heure de chaque procès, le nom des parties adverses ainsi que celui des avocats et des témoins et, souvent aussi, un résumé de la déposition de chaque témoin.

Le juge O’Driscoll a présidé au procès de meurtriers notoires, notamment à celui de Helmuth Buxbaum, déclaré coupable d’avoir arrangé le meurtre de sa femme en juillet 1984. D’autres cas célèbres ont marqué la carrière du juge O’Driscoll : il a notamment rendu une décision en faveur de la compagnie pharmaceutique Pfizer pour la protection de ses produits brevetés contre des fabricants de médicaments génériques et une décision en faveur d’une petite manufacture, Amertek, contre la Corporation commerciale canadienne (CCC), société d’État propriété du gouvernement fédéral. Entre 1983 et 1997, le juge O’Driscoll a également présidé la Cour divisionnaire où se jugent des cas moins graves.

[Retour au haut de la page]


John Pendergast

En 2002, John Pendergast a fait don d’un document de concession de terre de la province du Haut-Canada, marqué d’un sceau et datant de 1833 .  Ce document avait été émis à John Middough, ancêtre direct du donateur. Il été ajouté au fonds Famille Pendergast (F 840) (en anglais seulement); ce fonds comprend d’autres documents relatifs à M. Middough, qui avaient été remis aux Archives lors de dons précédents. Les Pendergast, une famille de fruiticulteurs, ont vécu au XIXe siècle près de Queenston, dans le comté de Lincoln, en Ontario (région actuelle de Niagara).

[Retour au haut de la page]


Dr. Charles T. Peterson

En 2004, le Dr Charles T. Peterson a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents qui sont venus s’ajouter à ceux qu’il avait remis aux Archives en 1989, formant ainsi le fonds Charles T. Peterson (F 1394) (en anglais seulement). Le Dr Peterson était parodontiste à Toronto, en Ontario. Il a fait ses études auprès du Dr Harold Box de l’Université de Toronto, qui a été son mentor. En 1948, le Dr Peterson a ouvert un cabinet à London, en Ontario, tout en poursuivant personnellement des recherches fondées sur les travaux du Dr Box. Entre 1949 et 1976, il a rédigé plus de 70 articles destinés à des revues de dentisterie, entre autres. En 1960, le Dr Peterson mettait sur pied la Western Dental Foundation de London, en Ontario, afin d’encourager le développement de la médecine buccale par le biais d’études approfondies, en particulier dans les facultés de médecine et de dentisterie des universités. Les documents remis aux Archives par le Dr Peterson relatent sa carrière, plus particulièrement ses champs d’intérêt et ses activités dans le domaine de la recherche.

[Retour au haut de la page]


Melvine Petroff

Melvine Petroff a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Melville H. Parker (F 4441) (en anglais seulement). Le don consiste en des photographies créées ou reçues par Melville Howard Parker et qui concernent son emploi dans le Nord de l’Ontario, principalement pour la Patricia Transportation Company et le Dryden Paper Mill. Les images illustrent des activités d’exploitation minière et forestière, des paysages environnants, des travailleurs et le matériel qu’ils utilisaient et des moyens de transport du bois et des marchandises en hiver et en été.

[Retour au haut de la page]


Vera C. Pletsch

En février 2010, Vera C. Pletsch a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des dossiers et des entrevues de recherche dont elle s’est servie pour écrire deux livres sur l’éducation en Ontario : Not Wanted in the Classroom (1997), qui traite des origines de l’enseignement aux enfants en difficulté, et Not Just the Strap (2006), sur la discipline en classe.

[Retour au haut de la page]


Gary Posen

En 2008, Gary Posen, ancien sous-ministre dans la fonction publique de l’Ontario, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents relatifs à sa carrière. Il a occupé les fonctions de sous-ministre des ministères des Affaires intergouvernementales, de l’Environnement et des Transports. Le fonds Gary Posen (F 4583) (en anglais seulement)comprend des documents qui soulignent ses réalisations et des évènements qui ont marqué sa carrière, notamment des photographies des conférences annuelles des premiers ministres et de la conférence des premiers ministres sur la constitution.

[Retour au haut de la page]


Marion Powley

En septembre 2005, Marion Powley a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de 20 journaux intimes d’Eliza Jane Rose Powley (F 4484) (en anglais seulement) relatant la vie quotidienne d’une fermière dans le comté rural de Frontenac durant les années 1874 à 1921. La simplicité de l’écriture et les fautes d’orthographe révèlent le niveau élémentaire de l’éducation que cette femme a reçue. Les conditions météorologiques régulièrement consignées et les notes simples reflètent bien la nature et le déroulement de la vie à la ferme.

[Retour au haut de la page]


Helen Quinby

En novembre 2007, Helen Quinby a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de cartes postales illustrant North Bay et la région de French River.

[Retour au haut de la page]


Bernard Rasch et Nancy Rasch

En 2004, Bernard Rasch a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Bernard Rasch (F 4447) (en anglais seulement) , auquel se sont ajoutés un don supplémentaire de M. Rasch en 2007 et un don de Bernard Rasch et Nancy Rasch en 2009. M. Rasch, un architecte torontois, a exercé de 1972 à 2002. Son cabinet d’architectes se spécialisait dans la conception et la rénovation d’immeubles résidentiels, notamment les immeubles de grande et de moyenne hauteurs et les maisons unifamiliales. Il a collaboré avec ses associés à de nombreux autres projets : commerces de détail, centres commerciaux, restaurants et immeubles de bureaux. M. Rasch et ses différents partenaires ont conçu des casernes de pompiers, des postes d’ambulances, des centres communautaires et des centres pour personnes âgées, des banques, des écoles et des terrains de jeux.

Le fonds comporte surtout des dessins architecturaux, des photographies et des documents textuels relatifs à ces projets, ainsi que des dossiers administratifs et des livres comptables qui datent de la fin des années 1960, lorsque M. Rasch était étudiant, à 1973, lorsqu’il a fondé sa firme d’architectes, ainsi que des projets pour lesquels il était architecte principal lorsqu’il était un des associés des cabinets Rasch & Au Architects et Rasch, Au & Habash Architects. Les dossiers relatifs aux projets fournissent des renseignements sur la conception et la construction de bâtiments qui ont été bâtis et de plans pour des structures qui n’ont jamais vu le jour. Des bureaux de la Ville de Toronto, des succursales du Sterling Trust et de la Canadian Imperial Bank of Commerce et des magasins Canadian Tire figurent parmi les travaux d’envergure qui ont été réalisés. La majorité des projets portent sur la construction ou la modification de maisons, des groupes d’habitations et des immeubles commerciaux; la plupart d’entre eux ont été réalisés dans la région du Grand Toronto, et quelques-uns en Nouvelle-Écosse, aux États-Unis et au Costa Rica.

[Retour au haut de la page]


Lauren McKinley Renzetti

En 2006 et en 2009, Lauren McKinley Renzetti a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Donald Lloyd McKinley (F 4535) (en anglais seulement). Son père, Donald Lloyd McKinley (1932-1998) était un fabricant de meubles, un enseignant et un créateur aux États-Unis et au Canada. Le fonds consiste principalement en documents relatifs à sa carrière collégiale, à des projets de conception entrepris au cours de ses carrières professionnelle et collégiale, au rôle qu’il a joué dans la fondation et le développement de l’École d’artisanat et de design au Collège Sheridan à Oakville et à sa carrière en tant que directeur créatif de la Gunlocke Chair Company à Wayland dans l’État de New York. Une partie importante du fonds comporte également la correspondance entre Donald Lloyd McKinley et d’autres créateurs de meubles dans le monde entier. Ce don composé de croquis, de photographies, d’écrits et de documents dans d’autres médias élargit la gamme de collections mise à la disposition des chercheurs par les Archives publiques qui ne possédaient jusqu’alors qu’un nombre restreint de documents relatifs à la création de meubles.

[Retour au haut de la page]


Shea Richardsen

En 2008, Shea Richardsen a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de trois photographies de son grand-oncle, David James Johnston (4552) (en anglais seulement). Durant la Première Guerre mondiale, ce dernier travaillait à une usine de munitions dans le quartier Mount Dennis à Toronto. Les photographies montrent l’intérieur de l’usine, ainsi que la moto Militaire dont moins d’une centaine furent produites entre 1911 et 1917.

[Retour au haut de la page]


Peter Richardson

En 1954, Peter Richardson étudiait l’architecture à l’Université de Toronto. Disciple du célèbre architecte Eric Arthur, il a contribué au projet de ce dernier qui cherchait à produire des relevés architecturaux d’ouvrages historiques en Ontario. Le projet de M. Richardson, qu’il a remis aux Archives publiques de l’Ontario en 2005, portait sur une maison ancienne nommée Glencairn, construite en 1832 près de Queenston. Les notes qu’il a consignées sur le terrain comportent un bref historique de la maison, 20 photographies prises à l’intérieur et à l’extérieur de la demeure, de même que 26 relevés dont le plan des étages, le dessin des façades et des détails architecturaux.

La collection des relevés architecturaux (C 57) (en anglais seulement), compilée par Eric Arthur, fait aussi partie de la collection des Archives. Les notes prises sur le terrain offrent aux chercheurs un aperçu intéressant du travail effectué en coulisse pour la création des relevés architecturaux.

[Retour au haut de la page]


Peter Ridout

En novembre 2004, Peter Ridout a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de 23 lettres originales que son ancêtre, Thomas Gibbs Ridout (1792-1862), avait écrites à sa famille qui vivait à York (Toronto actuel) au moment où il effectuait son premier voyage en Angleterre en 1811-1812. Ces lettres jettent un regard fascinant sur la société britannique à une époque où Londres constituait le centre d’un empire qui s’étendait à toute la planète. Malgré les nombreux attraits du Londres cosmopolite, le jeune Thomas Gibbs Ridout préférait toujours sa ville natale. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit revenu chez lui pour défendre le Haut-Canada à la guerre de 1812. Dans une lettre écrite à son frère, George Ridout, le 18 décembre 1811, il déclare qu’il préfère de loin [York] à cette ville riche et magnifique où foisonnent l’or, les splendeurs, les palais, les princes, les gens et toutes les merveilles du monde et, qu’à ses yeux, York est un véritable bijou.

Ce don remarquable a été ajouté au fonds Famille Thomas Ridout (F 43) (en anglais seulement). M. Ridout a également fait don aux Archives publiques de l’Ontario de l’original d’un journal London Times de 1814 qui fait allusion à la guerre de 1812.

[Retour au haut de la page]


Peter Robinson

En 2002, Peter Robinson a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de deux magnifiques rouleaux de parchemin datant de 1854 et desquels pendent des cachets de cire en excellente condition. Ces pièces ont été ajoutées au fonds Famille John Beverley Robinson (F 44) (en anglais seulement). Sur l’un des documents, la reine Victoria accorde à John Beverley Robinson et à ses héritiers mâles le titre héréditaire de baronet dont Peter Robinson héritera donc un jour; sur l’autre, le College of Heralds de Londres, en Angleterre, émet les armoiries de la Famille Robinson.

[Retour au haut de la page]


John Robson

En septembre 2008, John H. Robson a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Famille Shipley (F 4584), comportant des poèmes, des manuscrits et un cahier d’arithmétique. Lionel Shipley Sr. (1760-1842) épousa Mary Kirton (1763-1835) le 7 juin 1792 à la paroisse anglicane de Greystead dans le Northumberland, en Angleterre, d’où ils émigrèrent en 1835. Leur fils aîné, Thomas Shipley Sr. (1788-1860) épousa Mary Ann Mordue (1794-1862); ils eurent neuf enfants qui naquirent tous dans la région anglaise des Scottish Borders.

Ces documents exceptionnels sous forme de poésie illustrent bien les sentiments partagés des nouveaux immigrants dans le Canada-Ouest au milieu du XIXe siècle. La plupart des poèmes reflètent le mal du pays éprouvé par la famille; certains, écrits par Eleanor pour évoquer sa nostalgie de l’Écosse, semblent décrire un amour non partagé. D’autres dépeignent la contrée sauvage dans laquelle la famille est venue s’installer; le poème intitulé The New Country parle du défrichage des terres, de la maison que la famille a bâtie et des animaux sauvages qui lui faisaient peur. Les documents comprennent aussi des poèmes composés par John et une carte de la Saint-Valentin écrite pour sa femme, Elizabeth.

[Retour au haut de la page]


Mrs. Edna Ross

En 2002, Mme Edna Ross a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de 45 diapositives en couleurs montées sur verre, illustrant des bâtiments pour lesquels le cabinet John H. Ross and Associates avait effectué des travaux d’ingénierie de 1964 à 1975. Ces diapositives font partie du fonds John H. Ross and Associates (C 24) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Tim Rovenstine

En 2003, Tim Rovenstine a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’une lettre écrite par un esclave qui avait fui le Kentucky, et dans laquelle il décrit sa préférence pour son nouveau pays, Chatam [sic] dans le Canada-Ouest. M. Rovenstine a comme ancêtre Rhodum Ellis, propriétaire d’une plantation dans le Kentucky.

Dans ce document daté de 1854, Tom Elice décrit son expérience personnelle d’esclave en fuite qui a probablement atteint Chatham, en Ontario, grâce au chemin de fer souterrain (“Underground Railway”); il y déclare que c’est le meilleur pays qu’il n’ait jamais vu, avec beaucoup de gens de couleur. Il écrit à Mary Warner qu’il aimerait beaucoup la revoir, mais qu’il ne peut redevenir esclave. Tom Elice la charge de dire à son maître qu’il aimerait le revoir, ainsi que sa maîtresse et tous ceux qu’il connaissait à la plantation, et de lui demander de lui donner sa liberté devant tout le monde.

[Retour au haut de la page]


Robert Rueter

En 2005, Robert Rueter a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’un ensemble de 10 dessins architecturaux d’un chalet d’été exécutés par la firme Canadian Aladdin Co. Ltd. Ce chalet fut construit dans les années 1920 sur le lac Muskoka, près de la pointe Montcalm. Ces plans faisaient partie d’un prêt-à-monter vendu par correspondance et qui comprenait tout le matériel nécessaire à la construction du chalet.

[Retour au haut de la page]


Robert W. Runciman

En 2004, Bob Runciman, député progressiste-conservateur de Leeds-Grenville, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des dossiers privés de sa carrière politique en tant que député provincial depuis 1981 et membre des gouvernements Harris et Eves entre 1995 et 2003.

En mai 2010, M. Runciman, devenu sénateur, a fait don aux Archives du reste des documents qui retracent sa carrière politique et législative. Ce dernier don est venu compléter le fonds Robert W. Runciman (F 4432) (en anglais seulement) qui documente ses quelque 30 années d’activité dans la fonction publique en Ontario.

[Retour au haut de la page]


Archibald Russel

En septembre 2006, M. Archibald Russel a fait don aux Archives du fonds Famille Colin Russel (F 4525) (en anglais seulement), l’une des premières familles à s’établir dans les provinces du Haut et du Bas-Canada et à y fonder des entreprises. Dans les années 1830, la société Hector Russel and Company était devenue un grand propriétaire terrien et promoteur dans l’Est de l’Ontario. La famille Russel a fondé et a participé activement à l’aménagement de la ville de Madoc. À la fin du XIXe siècle, la famille consacrait la majeure partie de ses activités commerciales à l’import-export et au commerce des métaux qui a donné naissance à la société Russel Metals Inc., l’une des plus grandes compagnies de distribution et de traitement des métaux en Amérique du Nord.

Les biens acquis par les Archives consistent en des documents de la Famille Russel qui datent du début à la fin du XIXe siècle. La plupart de ces documents sont de nature personnelle ou relative aux activités commerciales de la famille qui, en grande partie, se sont déroulées dans le Haut-Canada, dans le Canada-Ouest et en Ontario. Il s’agit de correspondance et de dossiers financiers et légaux qui se rapportent aux vastes propriétés foncières que possédait la famille partout en Ontario et au Québec et aux activités d’importation, de vente et de commerce des métaux de divers membres de la famille.

[Retour au haut de la page]


Succession de Mary Gifford Ryrie

En juin 2005, la succession de Mary Gifford Ryrie a remis aux Archives publiques de l’Ontario des photographies, des croquis et des documents textuels qui constituent une addition au fonds Jack Ryrie (C 25) (en anglais seulement). Jack Ryrie (1903-1988) était un architecte de Toronto, associé fondateur de la firme Saunders and Ryrie. Les documents remis se rapportent surtout aux études d’architecture que M. Ryrie a faites à Paris et relatent les voyages qu’il a entrepris en Europe en 1926 ainsi que son service dans la RCAF pendant la Deuxième Guerre mondiale.

[Retour au haut de la page]


Dianne Saxe

En 2001, Dianne Saxe, fille de Morton Shulman, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds Morton Shulman (F 4394) (en anglais seulement). Ce fonds comprend des photographies, des dessins et des caricatures politiques, des documents textuels et des entrevues diffusées, qui ont été réalisés ou recueillis par M. Shulman au cours de sa carrière aux multiples aspects et de sa vie publique de coroner, d’investisseur millionnaire, de philanthrope, de politicien et de médecin. Des films cinématographiques amateurs et, dans une certaine mesure, des documents textuels laissent entrevoir la vie privée de M. Shulman.

[Retour au haut de la page]


Dr. John T. Saywell

En 2002, le Dr John T. Saywell a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents qui constituent une addition au fonds F. H. Deacon (F 275) (en anglais seulement). Le colonel Frederick Herbert Deacon (1874-1948) fonda la maison de courtage torontoise, F. H. Deacon and Company au début du XXe siècle. Le Dr Saywell a remis aux Archives des dossiers légaux et financiers appartenant au colonel Deacon ainsi que des entrevues d’histoire orale et ses travaux de recherche dans le domaine des valeurs mobilières en Ontario.

[Retour au haut de la page]


Rita Segsworth

En avril 2005, Rita Segsworth a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’une série de photographies ayant pour sujet des paysages et des scènes champêtres de la région du Nord-proche de l’Ontario. Ce sont, notamment, des paysages sylvestres, des sites lacustres et des scènes de bateaux à vapeur sillonnant la région de Muskoka.

[Retour au haut de la page]


Justice Joseph Sheard

Joseph Sheard est un avocat torontois qui a aussi assumé les fonctions de juge de 1977 à 1999 en Ontario. En 2004, le juge Sheard a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de ses cahiers d’audience (ses notes prises lors de procès) et de ses copies personnelles des motifs du jugement. ( RG 22-794 et RG 22-795) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Gladys Short

En décembre 2007, Gladys Short a fait don aux Archives publiques de l’Ontario, par l’intermédiaire de James B. Babcock, Bookseller, de dossiers créés et amassés par son époux, W. Douglas Short.

Le fonds W. Douglas Short (F 4561) (en anglais seulement) comprend des photographies, des bandes-vidéo, des bobines sonores, des textes, des documents de référence et des films réalisés depuis qu’il s’était procuré une caméra vers 1956 jusqu’à environ 2003. Les pièces d’archives de M. Short contiennent des informations sur Sarnia, ainsi que sur les voyages qu’il a effectués en Ontario, ailleurs au Canada et aux États-Unis pour promouvoir le tourisme et pour photographier, filmer et enregistrer des sujets comme les trains (à vapeur, électriques et miniatures), des bateaux, des projets de construction et la nature. M. Short a également collectionné des documents publiés se rapportant à ses photographies et à ses films, des brochures ramenées de ses voyages, des cartes illustrant ses sujets préférés, les trains et la nature notamment.

[Retour au haut de la page]



Audrey Simpson, Napier Simpson III et Ian Simpson

Le fonds B. Napier Simpson Jr. (F 4395) (en anglais seulement) a été remis en trois fois, entre 2002 et 2007, aux Archives publiques de l’Ontario par Audrey Simpson, Napier Simpson III et Ian Simpson. Napier Simpson Jr., architecte célèbre et membre de la fonction publique, a exercé en Ontario de 1955 à 1978, environ. Le fonds se compose de photographies, de croquis, de dossiers de projet, de discours et de présentations qui documentent la carrière de M. Simpson en tant qu’architecte spécialisé en restauration et que défenseur du patrimoine, notamment auprès de l’Architectural Conservancy of Ontario.

[Retour au haut de la page]


Nancy Siner

En mai 2010, Nancy Siner a fait don aux Archives publiques de l’Ontario d’une carte postale de Fern Cottage Resort à Atherley en Ontario, qui illustre les activités, vers les années 1950, d’un centre de villégiature très couru en Ontario, sur les rives du lac Couchiching.


[Retour au haut de la page]


Peter Smith

En octobre 2004, Peter Smith a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des documents du cabinet d’architectes Peter Smith Architect, composés de dessins architecturaux, de photographies et de textes dont il est l’auteur ou qu’il a amassés en tant qu’architecte à la firme Lett/Smith Architects où il était l’associé de William Lett, et auparavant, à la firme Thom Partnership, Architects and Planners où il était l’un des associés.

Le fonds Peter Smith Architect Inc. (F 4446) (en anglais seulement) comprend des projets architecturaux, des propositions et des études; des prix qui lui ont été décernés; des dossiers de référence; de la publicité; des modèles pour les caractéristiques techniques et des lettres d’intérêt. Les propositions de conception, la construction et les rénovations dont il est question dans ces documents sont relatives, pour la plupart, à des théâtres et à des centres des arts de la scène, mais aussi à des écoles, à des églises, à des bâtiments institutionnels ou gouvernementaux, à des commerces et à des résidences privées. Parmi les centres des arts de la scène et les théâtres bien connus qui ont été construits ou rénovés par la firme Lett/Smith Architects se trouvent le théâtre Princess of Wales à Toronto, en Ontario; le Shaw Festival Theatre à Niagara-on-the-Lake, en Ontario; le Grand Theatre à London, en Ontario, et le Harbourfront Arts Centre à Toronto, en Ontario, qui comprend le théâtre DuMaurier, la Place Molson et la galerie d’art Power Plant.

En janvier 2010, Peter J. Smith a fait un don supplémentaire aux Archives publiques de l’Ontario, consistant en propositions, conceptions, construction ou rénovations de théâtres et d’édifices pour les arts de la scène, dont le théâtre Royal George, à Niagara-on-the-Lake, le théâtre Regent, à Oshawa, et le St. Lawrence Centre et Massey Hall, à Toronto.

[Retour au haut de la page]


Thomas S. Smythe

En 2003, Thomas S. Smythe, petit-fils de Conn Smythe (F 223) (en anglais seulement), a transféré les droits d’auteur des documents dont il avait fait don aux Archives publiques de l’Ontario et qui faisaient partie des dossiers commerciaux de son grand-père, des pièces de la correspondance que celui-ci avait échangée à titre de directeur général et propriétaire des Maple Leafs de Toronto ainsi que des dossiers concernant d’autres domaines dans lesquels il avait fait affaire, notamment les courses de chevaux et les activités de bienfaisance pour les personnes handicapées.

[Retour au haut de la page]


John Snell

John Snell a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents qu’il a amassés et dont il s’est servi en tant qu’architecte en chef de la firme Moriyama and Teshima Architects. Les documents consistent principalement en propositions de projet et de rapports créés par cette firme d’architectes entre 1966 et 1999. Ces documents, offerts aux Archives publiques de l’Ontario en mai 2010, comblent certaines lacunes qui existaient dans le fonds Moriyama and Teshima Architects (F 2187) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Ann Soulsby

En juin 2007, Ann Soulsby a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents personnels relatifs à la vie d’Elsie Gregory MacGill (1905-1980) (F 4526) (en anglais seulement)et qui consistent en photographies, en coupures de presse et en d’autres documents éphémères relatifs à Elsie MacGill, à tout ce qu’elle a apporté dans le domaine de l’ingénierie au Canada et à sa vie non conformiste.

[Retour au haut de la page]

John Sproatt

En 2014, John Sproatt a fait don de matériel additionnel au Fonds (C 292) Sproatt and Rolph. Les dossiers soumis incluent des plans architecturaux, des croquis préliminaires de la croix du souvenir de la Cathédrale St. James, des médailles décernées à Henry Sproatt et Charles Sproatt pour leurs réalisations architecturales et des ex-libris lithographiques.

[Retour au haut de la page]


Mme A. Eleanor Stanton

En juillet 2010, Mme A. Eleanor Stanton a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de programmes et d’avis de spectacles de danse donnés à plusieurs endroits à Toronto et au Stratford Festival au début des années 1960. Ces documents constituent une addition à la collection de programmes de théâtre que possèdent déjà les Archives (F 1064) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


William Stephen

En 2007, William Stephen, qui réside depuis longtemps dans le parc provincial Rondeau, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de plus de 600 photographies et négatifs d’images qui font partie de son documentaire illustré, intitulé Rondeau Forever: Our Home, Our Heritage, Our Memories (Chatham: 2006). La plupart de ces photos, qui ont été prises par M. Stephen au cours des étés 2005 et 2006, dépeignent surtout l’intérieur et l’extérieur de chalets du parc provincial Rondeau restés intacts au fil des ans sur le plan architectural. D’autres photos illustrent des bâtiments, des infrastructures et des paysages du parc, ainsi que des activités qui y ont lieu. Le parc provincial Rondeau fut créé 1894; un seul parc de l’Ontario est plus ancien que lui (F 4528).

[Retour au haut de la page]


Sarah Sutcliffe

En 2001, Sarah Sutcliffe a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents qui viennent s’ajouter au fonds Charles D. Lennox (F 2114). Charles D. Lennox (1862-1949) était un architecte de renom à Toronto; en 1880, il s’est joint à la firme de son frère, le célèbre architecte E. J. Lennox, pour qui il a travaillé jusqu’à son départ pour l’Europe en 1915. Après la Première Guerre mondiale, Charles D. Lennox a repris ses activités d’architecte à Toronto. Il a terminé sa carrière comme employé de l’Ontario Hydro-Electric Power Commission, avant de prendre sa retraite en 1935.

Le fonds consiste principalement en une série de 51 dessins architecturaux. Il comprend aussi des caractéristiques techniques pour l’un des projets et des documents textuels portant sur Charles Lennox et sur son frère, E. J. Lennox, ainsi que l’enregistrement d’une entrevue de l’architecte torontois David Cameron (1886-[198-]) au sujet d’E. J. Lennox.

[Retour au haut de la page]


Robert Teteruck

En 2004 et en 2007, Robert Teteruck a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de tirages et d’images numériques de ses œuvres photographiques. La collection, le fonds Robert Teteruck (F 4445) (en anglais seulement) illustre les terrains avoisinant les voies ferrées à Toronto, la Gardiner Expressway à Toronto, la région de la Toronto Junction ainsi que des lotissements suburbains à London, en Ontario. Les photographies de Robert Teteruck, notamment quelques photos de Toronto qu’il a remises aux Archives, ont fait partie d’expositions individuelles à Toronto et à Hamilton.

[Retour au haut de la page]


Kathleen Thompson

En avril 2009, Kathleen Thompson a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de deux numéros de The Fusilier, le magazine des employés de la General Engineering Company (Canada). Ces deux numéros comblent un vide qui existait dans les dernières parutions de ce magazine et font partie du fonds de la General Engineering Company (Canada) Limited (F 2082) (en anglais seulement) relatif à cette compagnie qui concevait, construisait et exploitait des mines et des usines, des aéroports et des fabriques de munitions. Elle avait une installation à Scarborough, en Ontario.

[Retour au haut de la page]


Ian Trowell

En septembre 2010, Ian Trowell, sculpteur et peintre de London en Ontario, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents personnels relatifs à la fondation de Visual Arts Ontario (VAO) en 1974 et de l’Upper Canada Centre for the Visual Arts (UCCVA) à Niagara-on-the-Lake en 1975. Ces documents comprennent de la correspondance, des procès-verbaux, des rapports annuels, des demandes de subvention, des brochures et des photographies. Visual Arts Ontario (VAO) est au service des artistes, des organismes artistiques et du public que les arts intéressent en proposant à ses membres une vaste gamme de programmes et de possibilités de formation. Jusque dans les années 1980, l’Upper Canada Centre for the Visual Arts (UCCVA) a servi de galerie d’art et de centre de ressources à la disposition des membres de l’Ontario Society of Artists. Les documents remis par M. Trowell constituent une addition aux documents d’autres organismes d’arts visuels, notamment ceux de l’Ontario Society of Artists et de l’Ontario que possèdent déjà les Archives.

[Retour au haut de la page]


Donald Urquhart

En avril 2010, Donald Urquhart a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des documents relatifs à la vie professionnelle de son père, le Dr Richard William Ian Urquhart (1898-1977). Ce dernier fut un pionnier dans le domaine de la médecine industrielle, en tant que directeur médical des projets de la compagnie Hydro Ontario dans le Nord de l’Ontario et premier président de la Commission des services hospitaliers de l’Ontario qui, en 1959, instaura le Programme des services hospitaliers de l’Ontario. (F 4604) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Anthony Usher

Entre 2002 et 2009, Anthony Usher a fait don, à trois reprises, aux Archives publiques de l’Ontario de documents de sa firme, Anthony Usher Planning Consultant, qui illustrent ses services professionnels en matière de planification d’utilisation des sols, de ressources, de loisirs et de tourisme. Le fonds Anthony Usher Planning Consultant (F 4530) (en anglais seulement) comporte des cartes, des rapports, de la correspondance, et des documents de recherche portant sur toute une gamme de projets, de propositions et d’études de planification de l’utilisation des sols, qui visent des parcs, des bassins de drainage, des aménagements résidentiels, des centres de pisciculture, des marinas, des plages et des réseaux lacustres. Un grand nombre de ces projets concernent des régions du Nord de l’Ontario : le lac Temagami, le centre de pisciculture du lac des Bois et le parc provincial Polar Bear, notamment.

[Retour au haut de la page]


Succession du Dr Wasyl Veryha

En juillet 2009 et en décembre 2010, Oksana Veryha, veuve du Dr Veryha, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents relatifs aux activités du Dr Veryha en tant qu’ancien membre et président de la Fraternité des anciens combattants de la 1re division ukrainienne de l’Armée nationale ukrainienne. Les documents comprennent les présentations de la Fraternité à la Commission Deschênes sur les criminels de guerre au Canada (1985-1986), ainsi qu’une photo de groupe de l’Association des anciens combattants ukrainiens commémorant la visite royale à Toronto, le 22 mai 1939. Ce don remis par la succession du Dr Veryha constitue une addition à d’autres documents sur les Canadiens d’origine ukrainienne, qui font partie de la collection de la Société historique multiculturelle de l’Ontario (F 1405-56) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


David Wall

En octobre 2006, David Wall, artiste autodidacte, a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de ses dessins d’audiences judiciaires. Né à Toronto, David Wall s’est mis à illustrer certains procès au moyen de ses œuvres d’art réalisées à l’aquarelle, à la craie de couleur et à la peinture sur du papier pour aquarelle de différentes dimensions. Il déclare que tous les aspects de la justice l’intéressent et qu’il ne se concentre pas sur certains types de procès en particulier.

Souvent, les procès qu’il dépeint concernent la violation des droits de l’homme plutôt que celle des droits de propriété : pornographie juvénile, viols et meurtres. Certains des procès qu’il a représentés sur papier sont célèbres, celui du ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration et du solliciteur général du Canada contre Ernst Zundel, par exemple.

David Wall peint le banc des prévenus, les témoins à la barre, le juge et les avocats ainsi que les spectateurs qui observent les débats dans la salle d’audience. Ses œuvres, comme celles de nombreux dessinateurs judiciaires, ont un caractère impressionniste, de nombreux détails étant rapidement esquissés. Ces peintures permettent au public de mieux comprendre le processus et les éléments de certains procès surtout lorsqu’elles sont associées à des documents écrits se rapportant aux procès, tels que les dossiers du tribunal ou les cahiers d’audience des juges (4522) (en anglais seulement).

[Retour au haut de la page]


Frances A. Webster

En novembre 2006, Mme Frances A. Webster a fait don aux Archives publiques de l’Ontario de documents qui constituent une addition au fonds de dossiers architecturaux Mathers & Haldenby (C 315) (en anglais seulement). Les documents comprennent une page de portraits miniatures du personnel de Mathers & Haldenby, une brochure de la firme, des épreuves des dessins de référence de la salle Roy Thomson à Toronto et des propositions de projets d’hôpitaux.

[Retour au haut de la page]


Joan Whitley

En 2004, Mme Joan Whitley a fait don aux Archives publiques de l’Ontario des dossiers de son fils, John Wilkins (1945-2000).

Concepteur d’intérieur autodidacte, John Wilkins a fondé, à la fin des années 1970, la firme Ardam Design Build dont les activités se concentraient sur les résidences de prestige, leurs dépendances, notamment les garages et les remises, et l’aménagement paysager de leurs jardins. Il a reçu en 1985 un prix du Conseil canadien de l’habitation pour la restauration et la rénovation d’une résidence située au 53, avenue Elm à Toronto. Le fonds John Wilkins (F 4433) (en anglais seulement) est principalement constitué de photographies et de dessins architecturaux effectués par la firme de M. Wilkins.

[Retour au haut de la page]


Harold Whyte

Harold Whyte a fait don aux Archives publiques de l’Ontario en 2002 d’un film cinématographique de format 16 mm qu’il avait réalisé avec Ray McFadden, photographe au Toronto Telegram. Intitulé Tely Nightsiders of 1953, ce court-métrage relate, sur un ton humoristique, les activités de l’équipe de nuit dans la salle de rédaction.

En 2002, Harold Whyte a également réalisé une version vidéo du film qu’il a remise aux Archives publiques de l’Ontario; cette version est accompagnée d’une bande sonore qui facilite l’identification des personnages et qui fournit une trame à la version originale de 1953. La vidéo comprend aussi une photo de groupe sur laquelle on peut reconnaître les photographes du Telegram qui ont couvert la visite de la princesse Elizabeth au Canada en 1951.(F 4407) (en anglais seulement)

[Retour au haut de la page]


Succession de George Yamada

En 2007, le fonds George Yamada (F 4558) (en anglais seulement) a été remis aux Archives publiques de l’Ontario par les fiduciaires de sa succession (F 4558). George Kiyoshi Yamada (1918-2005) était un pacifiste; il fut objecteur de conscience pendant la Deuxième Guerre mondiale. Éditeur et imprimeur, il était propriétaire des Ploughshares Press en Ontario et s’est occupé, pendant près de vingt ans, de la publication de la revue Rikka à Toronto. Né aux États-Unis, Yamada refusa de combattre lorsqu’il fut appelé sous les drapeaux en 1941 et se déclara objecteur de conscience. Il séjourna dans un camp civil de service public et, après l’attaque japonaise de Pearl Harbour, il fut interné dans un camp pour personnes d’origine japonaise, administré par la War Relocation Authority. Il vint s’installer au Canada en 1970.

La plus grande partie de ce fonds est consacrée à l’engagement de George Yamada en tant que pacifiste et objecteur de conscience refusant d’aller à la guerre. Le fonds comprend sa correspondance avec d’autres pacifistes et avec des universitaires, ainsi que des lettres écrites par George Yamada qui donnent de l’information sur l’histoire de sa famille et des photos de famille prises au cours de ses voyages.

[Retour au haut de la page]


Donald Zacher

En 2006, Donald Zacher a fait don aux Archives publiques de l’Ontario du fonds de la W. B. Hamilton Shoe Company Ltd. (F 4501) (en anglais seulement), premier fonds d’entreprise des Archives qui se rapporte à la fabrication et à la vente de chaussures. La W. B. Hamilton Shoe Company Limited, fondée en 1859 par William B. Hamilton à partir de divers partenariats, était une entreprise de fabrication et de commerce de gros et de détail de bottes et de chaussures, dont le nom commercial était W. B. Hamilton Boots and Shoes. Elle se situait principalement à Toronto et avait des magasins partout au Canada. Les documents remis aux Archives par M. Zacher comprennent un registre des procès-verbaux, des grands livres et un plan de masse des bâtiments situés aux 15-17, rue Front à Toronto où la compagnie se trouvait à une certaine époque (l’actuel Centre Sony for the Performing Arts).

[Retour au haut de la page]