Ateliers

Quelqu'un m'a dit : de l'enquête à la preuve, 7e et 8e années

Enfants lisant sur ​​les marches de l'école , de Holland Marsh

Grâce aux sources primaires, les historiens prennent connaissance du passé et avancent des thèses sur le déroulement possible des événements. Au cours de cet atelier interactif, les élèves jouent le rôle d'historiens et examinent les sources primaires qui peuvent distinguer la réalité de la fiction pour exposer une thèse historique. Dans le cadre d'un exercice pratique, les élèves recueillent, analysent et évaluent des preuves qui démontrent ou réfutent quelque chose que « quelqu'un leur a dit » à propos du passé. Adapté et accessible à tous les apprenants, cet atelier peut avoir recours à des sources d'archives générales ou liées à la Guerre de 1812. À l'issue de l'atelier, les élèves visitent les coulisses des Archives publiques de l'Ontario, notamment la salle de lecture, le laboratoire de préservation et les voûtes d'archivage.

Liens avec le curriculum

This workshop aligns with the

Les élèves toucheront à différentes composantes du processus d’enquête par :

  • la formulation de questions
  • la collecte et l’organisation d’information, d’éléments de preuve ou de données
  • l’interprétation et l’analyse d’information, d’éléments de preuve ou de données
  • l’évaluation d’information, d’éléments de preuve ou de données et l’établissement de conclusions
  • la communication des résultats

Modifications pour les ateliers itinérants

L’atelier itinérant, d’une durée de 45 à 60 minutes, est constitué d’une présentation Powerpoint des Archives publiques de l’Ontario et d’une activité pendant laquelle les élèves doivent se servir de sources primaires pour justifier leurs réponses à des questions préétablies.

Cliquez ici pour demander une réservation [PDF]