Government of Ontario

Ontario.ca     |    


Ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs




L’honorable Lincoln Alexander (1922-2012)

L’honorable Lincoln Alexander (1922 - 2012)

Lincoln Alexander est une personnalité marquante de la lutte pour l’égalité raciale au Canada. Sur la scène provinciale et fédérale, dans sa vie publique comme dans sa vie privée, il a constamment combattu en faveur d’un traitement égal pour les Canadiens noirs.

Ombudsman, 1984-1989 (detail)
Ombudsman, 1984-1989 (détail)
Albums de photographies de Daniel G. Hill
Code de référence F 2130-9-1
Archives publiques de l’Ontario, I0027984
Image d’une jaquette de livre
Alexander, Lincoln M. et Herb Shoveller.
Go to School, You're a Little Black Boy:
The Honourable Lincoln M. Alexander : a
Memoir. Dundurn Press, 2006. Imprimé
Image d’une jaquette de livre, gracieuseté de Dundurn Press

Voici quelques instantanés – des moments de la vie d’un pionnier – prélevés d’une entrevue réalisée par Philip Sworden en mars 1997.

Dans l’Aviation canadienne

«… et j’ai dit ‘allez-y et dites-leur que la prochaine fois que je rentre dans cet endroit, en tant que corporal, avec l’uniforme de l’Aviation canadienne, qu’ils me servent comme les autres.’ »

Lincoln Alexander était opérateur de sans-fil dans l’Aviation royale canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Alors qu’Alexander était en poste à Vancouver, le tenancier d’un bar a refusé de le servir à cause de la couleur de sa peau. Quand il a signalé l’incident à un officier supérieur et que celui-ci a refusé d’agir, Alexander a quitté l’Aviation en 1945 avec libération honorable.

« À l’époque, ils ne savaient pas quoi faire face aux problèmes de relations raciales, ils détournaient le regard. »




Photographie, gracieuseté de l’Air Force Association of Canada
Photographie, gracieuseté de l’Air Force Association of Canada


À Osgoode Hall



« Je ne sais pas ce qui m’a fait me lever et lui demander ça devant une classe de 200 personnes… Mais je vais vous dire une chose, ce jour-là je suis devenu un homme. »

 

Alors qu’il étudiait le droit en 1953, Lincoln Alexander a dit au doyen qu’il utilisait un langage inapproprié pendant un cours. Ce commentaire divisa la classe entre ceux qui estimaient qu’Alexander avait raison et ceux qui croyaient que le doyen était libre d’employer les expressions qu’il voulait.




Osgoode Hall, 1952
Osgoode Hall, 1952
Ministère du Tourisme et de la publicité, direction de la publicité
Photographies de promotion touristique
Code de référence RG 65-35-3, 11764-X2594
Archives publiques de l’Ontario, I0005529


En tant que président de la Commission des accidents du travail

Le premier ministre Bill Davis lors de la cérémonie
Le premier ministre Bill Davis lors de la cérémonie
du don de la collection J.C.B. et E.C. Horwood
aux Archives publiques de l’Ontario, 1979
Photographe inconnu
Code de référence G 17-43, #3-27
Archives publiques de l’Ontario, I0009063

 

« Je me souviens comment cela s’est passé… Quelqu’un m’a appelé et a dit : ‘Bill Davis veut vous parler.’

« J’ai dit [au Premier ministre] : ‘Croyez-vous que vous allez obtenir de cette façon le vote des noirs, le vote de la minorité visible…?’ Je n’oublierai jamais son air; il était très fâché. Je n’aurais pas dû parler comme ça. »

En 1980, le Premier ministre Bill Davis a offert à Lincoln Alexander la présidence de la Commission des accidents du travail. Alexander a mal interprété son offre. Alexander a indiqué que ce poste représentait « une quantité énorme de travail. »

Sur sa fonction de lieutenant-gouverneur de l’Ontario




« Mulroney a eu le courage de déclarer : ‘Je vais faire de Lincoln le lieutenant-gouverneur de l’Ontario, je vais lui offrir le poste.’ »

 

En 1985, sur la recommendation du Premier ministre Brian Mulroney, la gouverneure générale Jeanne Sauvé a nommé Lincoln Alexander lieutenant-gouverneur de l’Ontario. Il est devenu le premier noir nommé à un poste vice-royal au Canada.




Ombudsman, 1984-1989
Ombudsman, 1984-1989,
Albums de photographies de Daniel G. Hill
Code de référence F 2130-9-1
Archives publiques de l’Ontario, I0027984

Sur le poste de président de la Fondation canadienne des relations raciales

 

 

Image, gracieuseté de la Fondation canadienne des relations raciales
Image, gracieuseté de la Fondation canadienne des relations raciales

 

« [Le général] m’a dit : ‘Vous avez beaucoup de travail à faire parce que [le racisme] est partout.’ Et il a bien raison. Mais ce n’est pas parce qu’il y en a partout qu’on doit demeurer assis et dire : ‘On ne peut pas essayer de l’éradiquer, de l’atténuer.’ Je crois que nous devons rester à l’avant-garde et laisser savoir à ces gens que c’est mal, que c’est terrible. »

En 2000, Lincoln Alexander a été nommé président de la Fondation canadienne des relations raciales, pour laquelle il est demeuré porte-parole en matière de relations raciales et pour les anciens combattants.

Sur sa vie

Hon. Lincoln M. Alexander, PC, CC, KStJ, O Ont,
Hon. Lincoln M. Alexander, PC, CC, KStJ, O Ont,
QC, BA, LL B, LL D DSLitt
[lieutenant-gouverneur de l’Ontario,1985-91], 1988
Cyril Leeper
Accession No.: 654447
Collection d’œuvres d’art du gouvernement de l’Ontario

 

 

« Tout ce que j’essaie de faire c’est de faire mon travail et de bien le faire. »

 

Lincoln M. Alexander : Le temps est arrivé pour celebrer  

Cette vidéo est la version torontoise d’un documentaire réalisé par la Willrich Digital Television (WDTV) en l’honneur de Lincoln M. Alexander. Elle présente des entrevues avec des politiciens, personnalités publiques et autres personnes qui connaissaient M. Alexander, une entrevue avec Lincoln Alexander lui-même et des images de M. Alexander participant à différents événements.

Cette vidéo fait partie du fonds Willrich Digital Television des Archives publiques de l'Ontario, qui comprend également des images non montées, ainsi que des photographies, plans de travail et autres documents créés au cours de la préparation du documentaire.



Lincoln M. Alexander: The Time Has Come to Celebrate (2002)
F 4580-0-0-18, Archives publiques de l’Ontario 

Veuillez prendre note que la piste audio a été coupée de 15:00 à 15:42 en raison de droits d’auteur liés à la musique incluse dans la vidéo originale. Il est possible de voir la narration dont le son est coupé sous forme de sous-titres. 

Cette vidéo d'archives ne représente pas nécessairement l'opinion du gouvernement de l'Ontario d'aujourd'hui.