L'artiste observateur - bannière

La technique que Thomas Burrowes appliquait à son oeuvre indique clairement qu’il voulait recueillir et communiquer tous les détails qu’il pouvait. À l’instar des artistes qui présentaient des événements militaires, il réorganisait délibérément ce qu’il voyait afin de raconter une histoire complète. Parfois, il manipulait même la perspective pour s’assurer que ses tableaux étaient remplis d’un maximum d’information.

Dans la plupart de ses images de Jones Falls, par exemple, le point d’observation est plus élevé que le sol où on a bâti un poste de garde par la suite. Burrowes aurait eu du mal à observer tout ce qui figure dans la plupart de ces tableaux. Apparemment, il se déplaçait sans cesse dans le chantier de construction pour recueillir un maximum de renseignements visuels, puis il utilisait son imagination pour intégrer ces observations dans une seule image explicative.

Le tableau de Thomas Burrowes représentant les écluses aval de Jones Falls, avec vue sur le lac Cranberry vers Kingston, illustre sa manière de manipuler la perspective pour remplir ses images d’information.

Aquarelle: Lower Locks at Jones Falls, and View of Cranberry Lake looking towards Kingston, 1931

Cliquer pour un agrandissement (375ko)
Lower Locks at Jones Falls, and View of Cranberry Lake looking towards Kingston.
Sketch taken in 1831, before the Water was raised, 1831
Aquarelle
Fonds Thomas Burrowes
Code de référence : C 1-0-0-0-56
Archives publiques de l'Ontario, I0002175

Précédente | Page d'accueil | Suivante