Souvenirs de Noëls d'Eaton

Merci de les partager

Santa and Punkinhead

Ces souvenirs nous ont été envoyés au moyen de la boîte de dialogue au bas de la page d'accueil de l'exposition Eaton. Nous espérons qu'elles vous toucheront autant qu'elles nous ont touchés. Si elles éveillent des souvenirs que vous souhaitez partager, nous vous invitons à nous les faire parvenir au moyen de la boîte de dialogue au bas de cette page.

Pour vous à Souvenirs de Noël, partie 2, cliquez ici.

En tant qu'enfant grandissant dans les années 1940 à Toronto, je garde un souvenir très vivant des défilés du Père Noël d'Eaton. Debout dans les coins de rue venteux pour ce qui semblait être une éternité, enveloppé dans une combinaison de neige chaude avec une couverture sur mes épaules, j'ai toujours attendu avec impatience que le défilé commence.

J'aimais les fanfares et les chars, qui étaient si magiques pour mes jeunes yeux. Chaque saison de Noël, ma famille faisait toujours un voyage spécial de North Toronto au magasin du centre-ville d'Eaton pour voir les fenêtres de Noël.

Photographie : Parade du Père Noël de 1953 - De La Salle Bugle Band

Parade du Père Noël de 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-400-0-29
Archives publiques de l'Ontario

Photographie : Vitrine du Royaume des jovets du Père Noël, 1953

Vitrine du Royaume des jouets du Père Noël, 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-308-0-703
Archives publiques de l'Ontario

Bien sûr, il y avait une rivalité intense entre Eaton et Simpson pour créer les fenêtres les plus excitantes, mais comme un enfant, je n'étais pas au courant de cette rivalité et savourais simplement les diverses scènes complexes avec toutes les figures en mouvement.

Pour moi, le défilé et les fenêtres étaient des expériences vraiment magiques. Ceux qui sont si difficiles à expliquer aux enfants dans ce monde très branché. Je suis heureux d'avoir eu le privilège d'appartenir à cette génération antérieure à la télévision. Peut-être que la magie était plus facile à vivre alors.

Nancy Mohan,
Kingston, Ontario

Retour au haut de la page

Je n'avais pas pensé à beaucoup de ces souvenirs depuis des années, et pourtant en faisant défiler votre site web, ils sont tous de retour, limpides.

La parade du Père Noël a été un moment fort pour moi. Mes parents ont pris mes deux frères et moi chaque année, même si je ne pense pas que ce soit très amusant pour l'un ou l'autre. Il faisait toujours froid et il y avait tellement de monde. Je suis sûr que nous avons dû nous garer très loin, donc nous mettre tous les trois au «bon endroit» dans tous nos vêtements d'hiver a dû être un vrai combat. Au milieu des années cinquante, il n'y avait pas de poussettes ou de sac à dos. Même quand nous avions un bon endroit le long de la route à regarder, il était si difficile de rester debout et d'attendre votre place pendant ce qui semblait être des heures, seulement d'être poussé par quelqu'un de plus gros et de plus pressé à la dernière minute. Je sais que mon père a trouvé cette partie très stressante.

Nous attendions et attendions, avec les pieds se sentant comme deux blocs de glace, jusqu'à ce que nous entendions enfin le clip-clop des chevaux de police énormes - ils mènent toujours le défilé - et ensuite, la cornemuse. Alors nous pourrions les voir - les énormes chevaux marchant si fièrement. Même ils étaient excités et certains pourraient difficilement être empêchés de caboter. Juste derrière eux arrivaient les cornemuseurs qui se balançaient sur la route, leurs grands chapeaux de peau d'ours les faisant paraître plus grands que nature. À ce jour, chaque fois que j'entends la cornemuse, j'entends cette vision de grands joueurs de cornemuse qui s'avancent, déterminés et fiers, revêtus de tous leurs insignes. Qui oserait se mettre en travers de leur chemin?

Photographie : Parade du Père Noël de 1953 - De La Salle Bugle Band

Parade du Père Noël de 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-400-0-29
Archives publiques de l'Ontario

Photographie : Vitrine du Royaume des jovets du Père Noël, 1953

Vitrine du Royaume des jouets du Père Noël, 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-308-0-719
Archives publiques de l'Ontario

La parade du Père Noël a été le début de la saison de Noël dans notre famille. Nous avons toujours fait un voyage au centre-ville avec notre mère pour voir les fenêtres de Noël et visiter le Père Noël. C'était une autre grande aventure car cela signifiait un voyage dans le métro. Je suis sûr que c'est ainsi que j'ai appris si bien l'ordre des stations que je peux les réciter à n'importe qui, n'importe quand, malgré le fait que j'ai quitté Toronto il y a près de 20 ans.

Nous sommes allés visiter Toyland, j'en suis sûr, mais le point culminant pour moi était de regarder les fenêtres animées le long de la rue Queen et le déjeuner à la cafétéria d'Eaton avec une tarte au citron pour le dessert! Et nous avons définitivement fait notre part en feuilletant le catalogue. C'était si difficile de choisir une seule chose à demander au Père Noël.

Merci beaucoup d'avoir ramené ces souvenirs au centre!

Susan Galimberti,
Regina, Saskatchewan

Retour au haut de la page

C'est l'un des plus beaux spectacles de mémoire que j'ai vu depuis de nombreuses années. Cela me fait réaliser à quel point nous sommes venus des normes morales qui prévalaient à l'époque. C'était une période beaucoup plus chaude et beaucoup plus sûre pour tout le monde.

Mon plus beau souvenir du passé de Noël est assis sur le trottoir sur l'avenue University dans le froid tandis que la neige dégringolait autour de nous en attendant impatiemment le début du défilé. L'excitation générée par tous les spectateurs a envoyé des bruits de joie partout. Quand le défilé a été terminé, vous ne pouviez pas rentrer à la maison sans vous arrêter chez Eaton et voir (avec le nez appuyé à la fenêtre) tous les jouets et jeux que nous pouvions demander au Père Noël quand nous avions l'occasion d'être importants et de nous asseoir sur ses genoux. .

Photographie : Parade du Père Noël de 1953

Parade du Père Noël de 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-400-0-29
Archives publiques de l'Ontario

Retour au haut de la page

Quand j'étais enfant à Weston au début des années 70, je n'avais pas réalisé à quel point la parade du Père Noël était vraiment belle jusqu'à ce qu'un week-end, mes copains et moi explorions l'immense entrepôt et centre de distribution d'Eaton à Sheppard Ave. et l'autoroute 400.

Nous pensions qu'il n'y avait personne autour et nous frappions à plusieurs portes d'expédition / réception jusqu'à ce que soudainement l'un d'entre eux s'ouvre. Nous pensions que nous étions dedans pour cela alors! L'homme qui est venu à la porte nous a demandé ce que nous voulions et quand nous avons expliqué ce que nous faisions, il a demandé si nous voulions venir voir quelque chose de vraiment bien!

Comme seuls les enfants le veulent, nous avons jeté toute la prudence au vent et l'avons suivi à l'intérieur. À l'intérieur, dans un coin de l'énorme entrepôt, un certain nombre de chars étaient prêts pour le défilé. Nous avons eu une visite guidée, nous avons pu voir des flotteurs à divers stades d'achèvement, le sous-chariot et les tracteurs utilisés pour alimenter les flotteurs. Eh bien, vous pouvez imaginer à quel point c'était cool pour plusieurs jeunes garçons s'ennuyer d'une journée d'exploration sans histoire!

Photographie : Parade du Père Noël de 1953

Parade du Père Noël de 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-400-0-29
Archives publiques de l'Ontario

I can still remember to this day how struck I was with the size of the floats, the creativity and ingenuity of the construction and enormous size of the warehouse. Most of all I remember the considerate nature of the fellow who showed us in knowing that we would really get a kick out of seeing what was inside - he was obviously a kid at heart as were many of the folks who contributed to the annual event.

Fausto Natarelli
Centre for Leadership

Retour au haut de la page

I am 50+ years old now, but Eaton's meant a lot to me growing up, I had my own Punkinhead Doll which I wish that my Granddaughters could have as he was so unique. The Santa Clause Parade I watched every year on Television (after we got a television). I saw my first live Parade in 1962. My cousin who lived in Toronto, invited my Brother, Sister and I to come and visit her and to go to the Santa Clause Parade. It was great and afterwards, we got to go and view the Windows of Eaton's store and then visit Eaton's Toyland and Santa. These memories have stayed with me throughout the years and when I saw the Interview on BTV, I just had to visit this website and look at memories.

Thank you.
Nancy Stinson
Haliburton, Ontario

Retour au haut de la page

J'ai plus de 50 ans maintenant, mais Eaton voulait dire grandir en grandissant, j'avais ma propre poupée Punkinhead que j'aimerais que mes petites-filles puissent avoir car il était si unique. La parade du Père Noël que je regardais chaque année à la télévision (après avoir eu une télévision). J'ai vu mon premier défilé en direct en 1962. Mon cousin, qui habitait à Toronto, a invité mon frère, ma sœur et moi à venir lui rendre visite et à aller à la parade du Père Noël. C'était super et après, nous devions aller voir le magasin de Windows of Eaton et visiter Eaton's Toyland and Santa. Ces souvenirs sont restés avec moi tout au long des années et quand j'ai vu l'interview sur BTV, j'ai juste dû visiter ce site et regarder des souvenirs.

Retour au haut de la page

Je suis né en 1951 après la création de Punkinhead. Mon plus beau souvenir, à un très jeune âge, était celui d'un tapis Punkinhead que nous avions. C'était à peu près (si mon avis à un si jeune âge est correct), 2-1 / 2 pieds de large et 4 pieds de long. Il faisait bleu ciel clair avec une grosse tête de Punkinhead au milieu. Quelque part le long de la ligne mes parents ont dit que nous avons porté le tapis et ils l'ont jeté. Maintenant, je souhaite ardemment que j'avais encore ce tapis. C'est la seule chose dont je me souviens de Punkinhead, et chaque fois que j'entends son nom, je pense à ce tapis. Merci de fournir certaines informations sur lui sur ce site.

Eric Barker,
Brampton, Ontario

Retour au haut de la page

This site certainly brought back some amazing memories. The store windows at Christmas, the special trips made as a family to go and see them. Toyland was a highlight that was looked forward to and of course the Santa Claus Parade. As a child I really loved Punkinhead. It would be nice to have him still around. My heart warms and swells just thinking those precious times.

M. Cameron,
St. Catharines, Ontario

Retour au haut de la page

Ce site a certainement ramené des souvenirs incroyables. Les vitrines de Noël, les voyages spéciaux faits en famille pour aller les voir. Toyland était un point culminant qui était attendu avec impatience et bien sûr la parade du Père Noël. Comme un enfant, j'ai vraiment aimé Punkinhead. Ce serait bien de l'avoir toujours là. Mon cœur se réchauffe et gonfle juste en pensant à ces temps précieux.

John Walsh

Photographie : Parade du Père Noël de 1953

Parade du Père Noël de 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-400-0-29
Archives publiques de l'Ontario

Retour au haut de la page

«C'était un jour spécial pour moi et je me souviens encore de me lever tôt et de me rendre à Whitby pour prendre le bus vers la grande ville.» Le défilé a toujours été merveilleux. Je me souviens de l'année où Punkinhead a été présenté, j'ai toujours des serviettes avec lui dans mes propres archives, je me souviens aussi d'une balade à travers Winter Wonderland qui était magique et merveilleuse pour moi. J'espère que vous apprécierez mes souvenirs du passé d'Eaton. "

Retour au haut de la page

"Quelle magnifique pièce, j'ai toujours mon vieux Punkinhead, un ours à la gueule de bois restauré, ma mère ne se souvient pas du Noël que le père Noël m'avait apporté, mon grand-père travaillait chez Eaton et tous les achats de Noël avaient été faits cette année-là. Mais j'étais tellement excitée et je parlais d'avoir ma propre Punkinhead que ma mère a fait un voyage spécial chez Eaton pour l'acheter juste quelques jours avant Noël, merci pour ces souvenirs.

Susan Glanfield-Goodwin

Retour au haut de la page

«Ma famille était une« famille Eaton »(mes parents se sont rencontrés là-bas, et les parents des deux côtés ont fait leur carrière chez Eaton), donc le magasin a toujours semblé faire partie de notre vie. pour profiter à l'âge adulte), une visite à Toyland et prendre une photo de ma soeur et moi avec Santa.Ma famille avait très peu d'argent, donc ce divertissement gratuit était tout à fait une sensation.

Je peux revivre Toyland dans mon esprit - les foules, la cacaphonie, la chaleur (avec ces manteaux d'hiver sur!) Et les énormes piles de jouets étonnants sur les tables et les étagères couvrant un demi-étage. Je me promenais dans une stupéfaction, voyant pour de vrai les jouets que je contemplais depuis des semaines dans le catalogue de Noël d'Eaton. Avec la compréhension inconsciente d'un enfant du manque de ressources de notre famille, j'ai été capable de garder ma liste de souhaits à quelques articles, mais comment j'ai aimé regarder, toucher, imaginer. Et mes parents réussissaient chaque année à trouver celui qui était le plus recherché! chose - l'épitomé date d'environ 1954 dans une poupée Tiny Tears dont je suis tombé amoureux pour la première fois dans le catalogue d'Eaton et chez Toyland. Elle était ma compagne pendant des années!

En dépit de ce que je reconnais maintenant comme le mercantilisme sous-jacent à tous ces événements, il y avait quelque chose à propos de tout cela qui touchait à l'émerveillement. Je pense à ça, et ça me manque, chaque Noël maintenant quand je passe devant Queen & Yonge.

Retour au haut de la page

"C'est fantastique - je suis toujours allé au défilé dans la neige jusqu'aux genoux, puis à Eaton pour la photo de Santa.J'ai un nouveau Punkinhead chaque année - comme je ne les ai pas maintenant j'ai acheté celui qui est sorti Il y a 10 ans, j'ai toujours un bol en porcelaine avec la photo de Punkinhead.

Rien ne peut se comparer à ces souvenirs. Mon cousin était sur votre couverture - elle avait 2 ans environ. "

Vicki Hoffman
Downsview

Retour au haut de la page

Photographie : Vitrine du Royaume des jovets du Père Noël, 1953

Vitrine du Royaume des jouets du Père Noël, 1953
Fonds T. Eatons Co.
Code de référence : F 229-308-0-703 #47829-7
Archives publiques de l'Ontario

«J'ai 67 ans et je me souviens encore de l'époque où mon père nous a emmenés au Toyland d'Eaton, où nous allions, je ne sais pas, mais je crois que c'était au quatrième étage. Je me souviens aussi du petit bonhomme qui faisait des tours pour les enfants, une petite chose dont je me souviens, c'était cette petite souris qui courait sur ses mains, je me souviens aussi des trains électriques sur le comptoir. Souvenirs d'amour que je porte au fil des années. "

merci à papa et Eatons;
Sunny

Retour au haut de la page

«Je me souviens de faire le voyage de Markham (un long chemin dans les années 50 et 60) avec ma mère et mon papa et 2 soeurs à Eaton pour voir les merveilleuses fenêtres et visiter le Père Noël, faisant le mystérieux voyage à travers l'annexe d'Eaton. Nous n'avons pas fait le voyage chaque année, mais parfois nous avons inclus le défilé qui était vraiment magique: les chars étaient si "BIG" et comment les clowns marchaient-ils sur leurs mains tout le long du parcours? moi à ce merveilleux site plein de souvenirs, et je l'enverrai immédiatement à mes soeurs. "

Merci pour les souvenirs!
Cindy (Shepherd) Clark
Palmerston

Retour au haut de la page

Quel délice absolu! Mes remerciements aux nombreuses personnes manifestement talentueuses, perspicaces et attentionnées qui ont mis cela ensemble. C'est un trésor pour moi. Je suis né en 1952 dans la brousse dans l'extrême nord de B.C. Nous n'avions pas d'eau courante, d'électricité ou d'égout. Nous avions une grosse radio à piles que j'écoutais à 13 h pour écouter des cours de musique de la CBC pour enfants. une fois par semaine. Bien qu'une partie de la magie ait été perdue pour moi (je n'avais pas d'instrument de musique), je me suis bien débrouillée pour les jours de percussions. J'avais l'habitude de cliqueter le tisonnier ou les boîtes de conserve sur le côté du grand poêle à charbon dans le salon.

Quand le catalogue est arrivé, j'avais l'habitude de flopper sur mon ventre sur le tapis en feutre dans le salon et de faire des listes et de faire plus de listes et de rêver de la venue du Père Noël. En fait, j'ai seulement reçu une poupée aux cheveux en caoutchouc (Laurie) de ce catalogue. Mon père et ma mère ont fait le reste de mes cadeaux, habituellement des modèles proches de ce qui était dans le catalogue. Une année sous l'arbre était une table et des chaises pour enfants - glorieusement jaune brillant! J'étais hors de moi et c'était l'un de mes cadeaux les plus chers. J'ai découvert plus tard que mon père l'avait fabriqué et peint avec la peinture spéciale jaune qu'ils utilisaient sur les têtes de puits. (Ils venaient de découvrir les énormes champs de gaz naturel dans cette zone).

C'est marrant quand j'y pense, me voilà sur mon ordinateur, époustouflé par une découverte de mon passé! Merci beaucoup. Un autre point que j'aimerais faire valoir. Quand je regarde ces couvertures de catalogue, elles parlent évidemment de la société du jour, mais maintenant elles ressemblent plus à des œuvres d'art. Y a-t-il de la documentation sur l'artiste?

Retour au haut de la page

Ce fut un moment spécial pour aller au centre-ville avec mon père dans les années 1950 et regarder dans les fenêtres d'Eastons pour voir ce qui était alors l'affichage le plus étonnant des personnages en mouvement avec de magnifiques décorations. Il serait facile de passer des heures à regarder tous les détails, mais il y avait toujours des enfants qui attendaient leur tour pour avoir la meilleure vue. Cela a rendu magique Noël.

Retour au haut de la page

Enfant, j'habitais dans la région d'Ossington et de Dupont et la Parade du Père Noël passait devant la fenêtre du salon de ma tante. J'étais l'un des chanceux qui n'a pas gelé pour regarder les faits saillants de la saison de Noël. Peu de temps après, nous allions à Eaton et Simpsons pour voir la magie de leurs fenêtres. Je me souviens encore de l'odeur d'Eaton, comme nous l'avons fait pour voir le Père Noël. En haut de l'escalator en bois, ou en haut de l'ascenseur bondé avec l'opérateur appelant les étages et ce que nous pourrions attendre sur les étages.

Merci M. Eaton pour mes meilleurs souvenirs de Noël.

Retour au haut de la page

Quel site merveilleux pour provoquer des souvenirs chaleureux des temps passés. Comme un petit enfant à la fin des années 40 et au début des années 50 je me souviens d'attendre avec excitation pour le prochain défilé du Père Noël. Ma tante et sa petite amie en ont fait un événement annuel, emmenant mon frère et moi au défilé. Je ne sais toujours pas qui a apprécié la journée plus. Nous nous sommes toujours tenus à la fin de la route du défilé afin que nous puissions encourager le Père Noël qui se dirigeait vers le vitrail du magasin par une échelle de camion de pompiers. Je pense que c'est le vieux magasin annexe d'Eaton qu'il a disparu. L'arrivée du père Noël était un signe certain que Noël serait bientôt là. Bien sûr, le Père Noël était le point culminant du défilé, mais qui pouvait oublier les clowns à l'envers, les fanfares et les merveilleux chars. Une fois que la foule a commencé à s'amincir, il était temps de profiter des fenêtres animées d'Eaton et de Simpsons. Après une merveilleuse journée, nous sommes allés aux jardins de Lichee pour dîner, je pense que c'était le plaisir des adultes pour la journée. ! Lorsque mes propres enfants sont nés, je pouvais à peine attendre de les emballer pour une journée de plaisir et j'espère aussi de bons souvenirs.

Heather Black

Retour au haut de la page

quels merveilleux souvenirs, je suis née en 1948 et je me souviens des cadeaux que nous recevions de nos parents qui partaient du Lac St-Jean pour aller magasiner à Montréal chez Eatons. Dommage que ce temps soit si loin. Ce serait tellement agréable de le faire revivre à nos petits-enfants. Merci et continuez c'est merveilleux.

Retour au haut de la page

Cher Père Noël, Noël 1944, j'avais 8 ans. Cette année-là, j'ai reçu une poupée Eaton qui avait été commandée pour moi par mon frère qui avait été tué en novembre de la même année, au large de Terre-Neuve, alors qu'il servait dans la Marine canadienne. J'adorerais voir une photo de la poupée Eaton produite pour 1944, car j'ai donné cette poupée à une petite fille qui n'avait pas de poupée, il y a de nombreuses années. Est-ce que ce serait possible? Votre page Eaton Memories est magnifique, elle a apporté des larmes de joie dans mon cœur!

Cordialement
Lorraine G. Livingston

Retour au haut de la page

Bonjour,

J'ai beaucoup aimé cette exposition. J'espère que vous ferez aussi des expositions dans d'autres magasins canadiens à l'avenir (The Bay, Canadian Tire, etc.).

Continuez votre bon travail!

Retour au haut de la page

Pour vous à Souvenirs de Noël, partie 2, cliquez ici.

Nous vous invitons à partager avec nous vos souvenirs de la façon dont Eaton a touché les Noëls de votre enfance. Nous publierons une sélection des réponses reçues dans une page spéciale sur les souvenirs de Noël.

Nous aimerions aussi savoir ce que vous pensez de l'exposition dans son ensemble. Nous vous serions reconnaissants si vous preniez quelques instants pour nous faire part de vos souvenirs et observations sur la formule ci-dessous.


Incluez votre adresse de courriel si vous désirez recevoir une réponse. (facultatif)


Les personnes qui font part d'anecdotes reconnaissent qu'elles autorisent les Archives publiques de l'Ontario à les utiliser en tout ou en partie sur leur site Web.

Les renseignements personnels fournis aux Archives publiques par la présente serviront uniquement à vous répondre. Ces renseignements sont recueillis aux termes de la Loi de 2006 sur les Archives publiques et la conservation des documents, L.O. 2006, Chapitre 34.
Les questions relatives à la collecte de ces renseignements doivent être adressées au Chef d'équipe, Solutions d'activités stratégiques, Archives publiques de l'Ontario, 77, rue Grenville. Toronto ON M5S 1B3, 416 327-1527.

Précédente