La guerre de Sécession et la riposte contre les invasions des Fenian : Exemples de lettres de la famille Wolverton qui font partie du don Darroch - bannière

Voici quelques lettres de la famille Wolverton écrites entre le 4 décembre 1864 et le 2 février 1866.

La première est une lettre d’Alonzo Wolverton à sa sœur Roseltha (Rose) Wolverton Goble écrite le 4 décembre 1864, alors qu’il était dans un campement à deux milles de Nashville, au Tennessee. Dans cet extrait, il raconte son expérience lors d’une bataille qui a eu lieu le 30 novembre à Franklin, au Tennessee.

« Notre batterie était au cœur du combat - nous avons perdu près de la moitié de nos hommes et avons terminé la bataille sous le commandement d’un sergent. Je n’aurais jamais pensé que les hommes se battraient avec autant de rage du désespoir. Je ne m’attendais pas à en sortir vivant, mais j’ai eu de la chance... Je ne savais pas ce qu’était une bataille avant. Le grondement de la mousqueterie et le tonnerre de l’artillerie étaient assourdissants, et dix minutes après le début de la bataille, il faisait aussi noir que lorsqu’elle a cessé. Les étoiles étaient la seule façon de savoir qu’il faisait nuit. »

Cliquer ici pour écouter un extrait en anglais de la lettre en format "wav" (834ko).
L'extrait est également disponible en format "aif" format (834ko).

Letter, Alonzo Wolverton to his sitster Roseltha Wolverton Goble, le 4 décembre 1864 - Page 1

Cliquer pour un agrandissement (283ko)
Page 1

Lettre de Alonzo Wolverton à sa sœur Roseltha Wolverton Goble, le 4 décembre 1864 - Page 2

Cliquer pour un agrandissement (290ko)
Page 2

Lettre de Alonzo Wolverton à sa sœur Roseltha Wolverton Goble, le 4 décembre 1864
Fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Dans cette lettre écrite le 28 décembre 1864, Roseltha répond à la lettre d’Alonzo ci-dessus. Elle lui transmet de bonnes nouvelles et parle également de la réaction des Canadiens au raid de St. Alban's.

« J’avais lu sur les combats près de Nashville et supposé que tu y participais... J’ai été très soulagée de recevoir une lettre écrite de ta main...
Je dois maintenant te parler d’autre chose. Nous avons un petit bébé, une petite fille adorable de qui nous pensons bien sûr le plus grand bien. Nous l’avons appelée Clara Emma…
La crainte de voir la paix au Canada grandement perturbée suscite beaucoup d’excitation et d’anxiété depuis quelques semaines, et des préparatifs de guerre qui, nous l’espérons sincèrement, préviendront la guerre au lieu de la provoquer, sont en cours. Trente compagnies volontaires ont été appelées. Newton Goble et notre Newton sont partis tous les deux. »

Cliquer ici pour écouter un extrait en anglais de la lettre en format "wav" (873ko).
L'extrait est également disponible en format "aif" format (873ko).

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 décembre 1865 - Pages 1 et 4

Cliquer pour un agrandissement (202ko)
Pages 1 et 4

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 décembre 1865 - Pages 2 et 3

Cliquer pour un agrandissement (209ko)
Pages 2 et 3

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 décembre 1865
Fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Le 26 janvier 1865, Newton, le frère d’Alonzo, écrit à ce dernier à Nashville, au Tennessee. Newton est en poste à La Prairie, au Québec, pour empêcher d’autres incursions par les Confédérés le long de la frontière américaine.

Voici ce qu’il écrit :

« Notre tâche n’est pas difficile et, bien que certains se plaignent beaucoup, je crois que tout va bien. Le seul problème est que les habitants ne parlent pas anglais et que nous ne parlons pas français, donc lorsque nous voulons quelque chose, nous sommes forcés de faire des signes, et si cela ne marche pas, d’aller chercher un interprète ou de nous en passer. »

Cliquer ici pour écouter un extrait en anglais de la lettre en format "wav" (507ko).
L'extrait est également disponible en format "aif" format (507ko).

Lettre de Newton Wolverton à son frère Alonzo Wolverton, le 26 janvier 1865 - Pages 1 et 4

Cliquer pour un agrandissement (169ko)
Pages 1 et 4

Lettre de Newton Wolverton à son frère Alonzo Wolverton, le 26 janvier 1865 - Pages 2 et 3

Cliquer pour un agrandissement (195ko)
Pages 2 et 3

Lettre de Newton Wolverton à son frère Alonzo Wolverton, le 26 janvier 1865
Fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Le 28 avril 1865, Roseltha écrit de nouveau à Alonzo. Dans cette lettre, elle fait référence à l’assassinat du président Lincoln :

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère
Alonzo Wolverton, le 28 avril 1865
Fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 avril 1865

Cliquer pour un agrandissement (79ko)

« Le jour des funérailles à Washington a été observé partout au Canada. Les affaires ont été suspendues de 12 h à 14 h, et des services funèbres ont été célébrés dans tous les villages et toutes les villes... J’espère que l’intense sympathie exprimée par le Canada en ce moment de deuil permettra d’unir les deux nations en une seule fraternité. »

Cliquer ici pour écouter un extrait en anglais de la lettre en format "wav" (440ko).
L'extrait est également disponible en format "aif" format (440ko).

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 avril 1865 - Pages 1 et 4

Cliquer pour un agrandissement (200ko)
Pages 1 et 4

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 avril 1865 - Pages 2 et 3

Cliquer pour un agrandissement (210ko)
Pages 2 et 3

Lettre de Roseltha Wolverton Goble à son frère Alonzo Wolverton, le 28 avril 1865
Fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Un an plus tard, la guerre de Sécession a pris fin et Alonzo est revenu chez lui à Wolverton. Newton, maintenant à Sarnia, surveille encore la frontière, mais guette maintenant les Fenians et non les Confédérés. Il décrit le sentiment d’insécurité et les rumeurs qui courent dans la ville.

« As-tu eu des nouvelles des "Finegan" dernièrement? Ici, tout le monde est prêt à quitter la ville, du moins certains le sont... Toutes sortes de rumeurs se sont répandues dans la ville, et beaucoup de gens ont changé leurs pièces d’argent contre des billets pour faciliter une retraite précipitée - avant la progression de notre ennemi imaginaire... Je crois que tout n’est que balivernes, mais seul le temps le dira. »

Cliquer ici pour écouter un extrait en anglais de la lettre en format "wav" (454ko).
L'extrait est également disponible en format "aif" format (454ko).

Lettre de Newton Wolverton, de Sarnia, en Ontario, à son frère Alonzo Wolverton, à Wolverton, en Ontario, le 2 février 1866  -  Pages 1 et 4

Cliquer pour un agrandissement (257ko)
Pages 1 et 4

Lettre de Newton Wolverton, de Sarnia, en Ontario, à son frère Alonzo Wolverton, à Wolverton, en Ontario, le 2 février 1866  -  Pages 2 et 3

Cliquer pour un agrandissement (239ko)
Pages 2 et 3

Lettre de Newton Wolverton, de Sarnia, en Ontario, à son frère Alonzo Wolverton,
à Wolverton, en Ontario, le 2 février 1866
fonds Lois Darroch (F 4354)
Code de référence : F 4354-6
Archives publiques de l'Ontario

Page d'accueil | L’Ontario à l’époque de la guerre de Sécession | La famille Wolverton
Exemples de lettres de la famille Wolverton qui font partie du don Darroch
Le comité de sécurité et son secrétaire, I. P. Willson