L’Ontario Society of Artists et la Collection d'œuvres d'art du gouvernement de l'Ontario : Les dernières acquisitions - bannière

Table des matières


En 1912, plusieurs des projets qui tracassaient l’OSA depuis longtemps commencèrent à porter leurs fruits. C’est grâce à Mme Goldwin Smith qui a légué sa maison, The Grange, à son décès en 1909, qu’on a pu ouvrir une galerie d’art permanente, aujourd’hui l’Art Museum of Toronto.

Photographie : The Grange, Toronto,  [vers 1908]

Cliquer pour un agrandissement (231ko)
The Grange, Toronto, [vers 1908]
C. G. Begg
Fonds William H. Hammond
Diapositive sur verre
Code de référence : F 4436-0-0-0-125
Archives publiques de l'Ontario, I0021929

L’ajout de nouvelles galeries au nord de la vieille maison a donc agrandi le musée. Ces galeries ouvrirent officiellement le 4 avril 1918 en présence de nombreux membres de l’OSA.

Newspaper: Ontario Society Members at the Opening of the Art Museum of Toronto, April 4, 1918

Cliquer pour un agrandissement (428ko)
Ontario Society Members at the Opening of the Art Museum of Toronto, 4 avril 1918
The Toronto Star Weekly, 20 avril 1918
Fonds Ontario Society of Artists
Code de référence : F 1140-8
Archives publiques de l'Ontario

Interior Gallery of the Art Museum of Toronto opened April 4, 1918

Cliquer pour un agrandissement (85ko)
Interior Gallery of the Art Museum of
Toronto opened 4 avril 1918
The Toronto Star Weekly, 20 avril 1918
Fonds Ontario Society of Artists
Code de référence : F 1140-8
Archives publiques de l'Ontario

D’autre part, en 1912, le gouvernement provincial accorda une charte à la Central Ontario School of Art and Design afin d’ouvrir un collège des arts.

Grâce à une subvention importante, l’école fut entièrement réorganisée et renommée l’Ontario College of Art (École des Arts de l'Ontario). Les classes du nouveau collège se déroulaient dans le bâtiment de l’école normale située dans la rue Gould. George Reid en fut le premier directeur.

Alors que tous ces projets se mettaient en place, le sous-ministre de l’Éducation de l’Ontario envoya à l’OSA un message inattendu au sujet de la subvention annuelle. Il annonçait que l’entente gérant l’exposition des œuvres des membres dans la Galerie d’art provinciale de l’Educational Museum (musée didactique) allait être annulée avant la fin de l’année. Cette annulation s’appliquera aussi à la subvention de 800 $ que le gouvernement n’attribuera plus. Bien que cette décision soudaine n’était accompagnée d’aucun motif, le dernier paragraphe de la lettre envoyée par le gouvernement stipulait :

« Le ministre a l’intention de réexaminer toute la question de la reconnaissance des œuvres des artistes de la province, mais avant d’en tirer une conclusion, il consultera les représentants de l’OSA ainsi que d’autres personnes qui portent un intérêt particulier à ce sujet. »

Photographie : George A. Reid chez lui, 25 octobre 1907

Cliquer pour un agrandissement (118ko)
George A. Reid chez lui, 25 octobre 1907
M. O. Hammond
Négatif noir et blanc
Code de référence : F 1075-16-0-0-9
Archives publiques de l'Ontario, I0014432

Entre-temps, le gouvernement avait aussi pris la décision de fermer les galeries de tableaux du musée didactique. À la suite de ces fermetures, les acquisitions de l’OSA (ainsi que les œuvres d’art amassées par Egerton Ryerson pendant plus de 50 ans) furent réparties entre les six écoles normales (pour la formation des enseignants). Il se peut qu’un certain nombre de facteurs ait influencé le ministre dans sa décision. La dispute permanente qui a semblé marquer les relations entre le gouvernement et l’OSA n’en est sûrement pas le moindre. Un autre facteur plausible est le soutien du gouvernement aux nouvelles institutions qui offraient d’autres possibilités d’exposer publiquement des œuvres d’art avec l’ouverture de l’Art Museum of Toronto et du Musée royal de l'Ontario en 1912.

L’annulation de l’entente gouvernementale avec l’OSA n’a pourtant pas mis fin aux acquisitions d’œuvres d’art. En 1913 et 1914, un comité spécial mis sur pied par le ministre de l’Éducation a sélectionné vingt-trois autres peintures présentées aux expositions annuelles de l’OSA de 1913 et de 1914 et à l’exposition du Canadian Art Club de 1913. Ces œuvres furent également réparties entre les écoles normales provinciales.

Même s’il ne reste que six de ces peintures dans la collection actuelle, elles comprennent une très belle scène hivernale, La rivière Magog de Marc-A. Suzor-Côté, La clairière d’Arthur Lismer et Le seuil de Florence Carlyle.

Aquarelle sur le carton : Bonsecours Church and Market [Marché et Église Bonsecours], 1913

Cliquer pour un agrandissement (195ko)
Bonsecours Church and Market
[Marché et Église Bonsecours], 1913
William Brymner, OSA
aquarelle sur le carton
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 41ère exposition annuelle de l'OSA, 1913
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 622084

Huile sur toile : The River Magog [La rivière Magog], 1913

Cliquer pour un agrandissement (187ko)
The River Magog [La rivière Magog], 1913
Marc-Aurele de Foy Suzor-Côté, OSA
huile sur toile
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 42e exposition annuelle de l'OSA, 1914
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 622109


Huile sur toile :  The Clearing [La clairière], 1913

Cliquer pour un agrandissement (101ko)
The Clearing [La clairière], 1913
Arthur Lismer, OSA
huile sur toile
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 41ère exposition annuelle de l'OSA, 1913
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 622110

Huile sur toile : The Threshold [Le seuil], 1913

Cliquer pour un agrandissement (131ko)
The Threshold [Le seuil], 1913
Florence Carlyle, OSA
huile sur toile
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 41ère exposition annuelle de l'OSA, 1913
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 623839

Huile sur toile : The Old Town, Brittany, Night Effect [La vieille ville, Bretagne, Effet nocturne], 1913

Cliquer pour un agrandissement (110ko)
The Old Town, Brittany, Night Effect
[La vieille ville, Bretagne, Effet nocturne], 1913
William Edwin Atkinson, OSA
huile sur toile
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 41ère exposition annuelle de l'OSA, 1913
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 622038



Huile sur toile : Roses, [s.d.]

Cliquer pour un agrandissement (86ko)
Roses, [s.d.]
Mary Augusta Hiester Reid, OSA
huile sur toile
Cette oeuvre a été achetée par le
gouvernement de l'Ontario lors de
la 41e exposition annuelle de l'OSA, 1914
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 623358

Le programme d’acquisition d’art du gouvernement avec l’OSA prit fin après les acquisitions faites en 1914. Même si l’annulation du programme d’acquisition a pu être causée par le changement des priorités pendant les années de guerre, on n’en connaît pas vraiment la raison. Néanmoins, le gouvernement a acquis un total de 167 œuvres réalisées par 60 artistes.

Malheureusement, en raison de la répartition faite dans les écoles normales, on n’a peu d’archives et on n’a pas d’information sur les allées et venues de nombreuses œuvres au fil des années consécutives. Des peintures ont sans doute étaient perdues ou jetées. On en connaît qui ont été détruites, notamment une grande quantité de celles qui se trouvaient à l’école normale d’Hamilton qui fut la proie d’un incendie en 1953.

Cliquer pour un agrandissement (115ko)
Frontispice du catalogue de la 42e exposition annuelle de l’OSA tenue à l’Art Museum of Toronto, Public Reference Library, rue College, Toronto
14 mars – 11 avril 1914
Fonds Ontario Society of Artists
Code de référence : F 1140-2260
Archives publiques de l'Ontario

Frontispice du catalogue de la 42e exposition annuelle de l’OSA tenue à l’Art Museum of Toronto, Public Reference Library, rue College, Toronto

Les écoles normales furent renommées collèges des enseignants en 1953 et, à la fin des années 1970, ces collèges furent absorbés par les facultés d’éducation universitaires. Certaines des œuvres d’art existantes furent renvoyées au gouvernement à ce moment-là, d’autres furent données aux institutions publiques provinciales. Les bénéficiaires incluaient le Collège Nipissing (aujourd’hui université) de North Bay et la galerie d’art de Peterborough. En 1972, le gouvernement de l’Ontario a fait un cadeau particulièrement important aux Musée des beaux-arts de l’Ontario en lui remettant des œuvres d’art. Parmi les vingt et une œuvres remises, huit avaient été acquises aux expositions de l’OSA. Elles comprenaient Lac du Nord de Tom Thomson, Seigneurs de la forêt de Lucius O’Brien, Ombres matinales de J. E. H. MacDonald et The Tiff de Florence Carlyle.

On sait que seulement 43 des acquisitions initiales de l’OSA se trouvent encore dans la collection actuelle. La majorité d’entre elles sont exposées publiquement dans les couloirs de l’Assemblée législative de l’Ontario à Queen’s Park.

Photographie : Une vue contemporaine de l’Assemblée législative de l’Ontario, Queen's Park, Toronto, présentant une sélection d’œuvres d’art acquises par le gouvernement de l’Ontario auprès de l’Ontario Society of Artists, 1875 -1914.

Cliquer pour un agrandissement (378ko)
Une vue contemporaine de l’Assemblée législative de l’Ontario, Queen's Park, Toronto, présentant une sélection d’œuvres d’art acquises par le gouvernement de l’Ontario auprès de l’Ontario Society of Artists, 1875 -1914.
Photo des Archives publiques de l’Ontario, 2003

Dans leur ensemble, l’acquisition d’œuvres d’art par le gouvernement s’est étalée sur presque 40 ans d’histoire de l’art canadien. Elles représentent l’évolution de la nature et la sophistication grandissante de l’activité culturelle de la province. Elles montrent aussi le rôle qu’ont joué les femmes artistes dans la vie artistique de l’Ontario. Au début du 20e siècle, les femmes ont recherché le même niveau de formation et d’expérience dans les écoles et les capitales européennes que leurs homologues masculins. Même si elles avaient été admises à l’OSA depuis le début (mais n’avaient pas le droit de voter aux réunions), les femmes artistes y participaient de plus en plus. Entre 1875 et 1914, leur adhésion est passée de deux à neuf.

 

Photographie : Florence Carlyle, [avant 1924]

Cliquer pour un agrandissement (76ko)
Florence Carlyle, [avant 1924]
M. O. Hammond
Photographie noir et blanc
Code de référence : F 1075-12-0-0-65
Archives publiques de l'Ontario, I0007832


Photographie : Mary Augusta Hiester Reid, [vers 1900]

Cliquer pour un agrandissement (162ko)
Mary Augusta Hiester Reid, [vers 1900]
Photographe inconnu
Photographie noir et blanc
Fonds Ontario Society of Artists
Code de référence : F 1140-7-0-1
Archives publiques de l'Ontario, I0010411

On acquit aussi des œuvres des futurs membres du Groupe des Sept. Si le programme n’avait pas pris fin, il est tout à fait possible que les œuvres illustrant la tradition canadienne plutôt qu’européenne auraient dominé la collection.

Aujourd’hui, l’Ontario Society of Artists comprend presque 200 artistes. Elle continue à organiser des expositions-concours à la Galerie John B. Aird de Toronto ainsi que des expositions de tous ses membres dans divers endroits de la province. L’OSA publie un bulletin de nouvelles régulièrement et maintient aussi un site Web qui prône son histoire et ses activités courantes.


Origine des citations

The Canadian Illustrated News, 3 mai 1873.
Radford, J.A.. "Canadian Art and Its Critics". The Canadian Magazine, vol. XXIX, octobre 1907.
Correspondance de l’OSA, 1911-1912. F 1140 - 1
Registres des procès-verbaux de l’OSA et rapports du président et du vice-président, 1872-1914. F 1140 - 3 et F 1140 - 4
Ontario Art Chronicle, vers 1918, Robert Ford Gagen (Secrétaire de l’OSA de 1889 à 1926) document dactylographié. F 1140 - 1


Précédante | Page d'accueil
Le don récent de l'OSA à la Collection d'œuvres d'art du gouvernement
Fondation de l’Ontario Society of Artists et sa première exposition
Nouvelles acquisitions et Foundation of Art Education
Tableaux de scrutin et Galerie d’art provinciale | Les dernières acquisitions