Les archives à boîte ouverte : pour mieux comprendre les archives : Comment utiliser les archives? - bannière

Faut-il s’y rendre?


Photographie : Salle de lecture principale des Archives publiques de l'Ontario
 Salle de lecture principale des Archives
 publiques de l'Ontario
 Photographie des Archives plubliques de l'Ontario

Oui, vous allez finir par devoir visiter les archives afin de discuter avec le personnel de référence de votre sujet de recherche, utiliser les instruments de recherche et voir les documents.

Mais, avant d’appeler ou de venir visiter, il est bon de faire autant de recherches sur votre sujet que vous le pouvez.

Les livres et d’autres sources secondaires dans les bibliothèques peuvent fournir une bonne toile de fonds sur un événement ou une époque. Ils vous permettent de connaître les acteurs clés, de délimiter les dates et la géographie ainsi que d’indiquer d’importantes sources de première main.

Photographie : Des chercheuses utilisent des instruments de recherche de documents généalogiques dans la salle de lecture principale
 Des chercheuses utilisent des instruments
de recherche de documents généalogiques
dans la salle de lecture principale 
Photographie des Archives plubliques de l'Ontario


Photographie : Une archiviste retire un document architectural des classeurs des collections spéciales
 Une archiviste retire un document
architectural des classeurs des collections
spéciales Photographie des
Archives plubliques de l'Ontario

Les documents que vous trouverez aux archives vous serviront beaucoup plus si vous comprenez bien leur contexte. Les connaissances que vous avez de votre sujet vous permettront aussi de penser à d’autres moyens de chercher l’information nécessaire. Une bonne partie des recherches archivistiques consiste à penser à des méthodes créatives pour dépister des renseignements dans toutes sortes de documents différents.

Types de questions posées


Photographie : Brothers Thomas et Charles Thompson, [vers 1925]
  • Quelles sont les sources possibles d’information?
  • Quel organisme aurait pu être concerné?
  • Est-ce qu’un ministère y aurait joué un rôle? Qui aurait pu en avoir des connaissances de première main ou avoir écrit à ce sujet?
  • De quels types de documents avez-vous besoin?

Si vous cherchez des documents concernant des naissances ou des décès, vous voudrez consulter les registres d’état civil qui relatent ces événements. Mais pour d’autres questions, il se peut que vous cherchiez des lettres que des gens ont écrites à cette époque, des photos ou des films d’un emplacement, des cartes indiquant où se trouvaient les emplacements ou des dossiers de tribunal relatifs à un procès. Le personnel de référence vous dirigera vers certaines collections.

Cliquer pour un agrandissement (185ko)
Brothers Thomas et Charles Thompson, [vers 1925]
 Fonds Alvin D. McCurdy
 Photographie noir et blanc
 Code de référence : F 2076
 Archives publiques de l'Ontario, I0014678
Photo: Researcher retrieving microfilm from the self-serve microfilm draw in the Reading Room
Une chercheuse retire une bobine de microfilm des
cabinets libre-service de la salle de lecture principale
Photographie des Archives plubliques de l'Ontario
Photo: Researcher looking at a selection of publications relating to genealogy in Ontario in the Reading Room
Un chercheur consulte des ouvrages sur
la généalogie en Ontario dans la salle de lecture
Photographie des Archives plubliques de l'Ontario


Quelle est la portée de votre question?


Cherchez-vous un ancêtre en particulier qui s’est établi dans la péninsule du Niagara ou vous intéressez-vous aux premiers établissements dans cette région? Cherchez-vous à avoir une idée de la façon dont les choses se passaient à un certain endroit et à une certaine époque; ou écrivez-vous l’histoire d’une ville sur laquelle vous avez besoin d’en savoir davantage?

Y a-t-il des restrictions?


L’accès à certains documents qui se trouvent aux Archives publiques de l’Ontario et dans d’autres dépôts d’archives peut être limité pour diverses raisons.

Photographie : Un chercheur utilise un lecteur de microfilms dans la salle de lecture principale
Un chercheur utilise un lecteur de microfilms
dans la salle de lecture principale
Photographie des Archives plubliques de l'Ontario
  • Les documents sont trop fragiles pour être manipulés. On peut vous demander d’utiliser un document dont la forme a été modifiée, tel qu’un microfilm, afin de prolonger la vie des documents d’origine.
  • Les documents sont également d'un accès limité si leur contenu est de nature confidentielle, tels les documents associés aux prisons ou aux établissements psychiatriques, ou parce qu’ils renferment des renseignements personnels sur les individus. Lorsque certains de nos documents tombent sous la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, notre personnel des salles de lecture vous demandena de faire une demande d’accès auprès de l’unité de l'accès à l'information et de la protection de la vie privée. Vous trouverez de plus amples renseignements dans le Guide des services à la clientèle 109 des Archives publiques de l’Ontario.Word, PDF
Dossier d'enque'te de la Commmission des pensions de vieillesse, 10 novembre 1948
Dossier d'enque'te de la Commmission des pensions de vieillesse, 10 novembre 1948
Dossiers des allocations aux non-voyants
Code de référence : RG 29-50
 Archives publiques de l'Ontario

Manipulation des documents


Il se peut que vous deviez porter des gants pour manipuler les documents qui sont fragiles. D’autre part, on vous demandera de laisser à la porte vos stylos pour prendre des notes. La nourriture et les boissons sont évidemment interdites. Plus les objets seront manipulés avec soins, plus longtemps ils resteront à la disposition des chercheurs.

Quelles sortes de services à la clientèle y offre-t-on?


Archives publiques de l'Ontario Customer Service Charter

Tous les membres du personnel des Archives publiques de l’Ontario s’efforcent de vous donner un excellent service. Pour de plus amples renseignements sur les services offerts par les Archives publiques de l’Ontario, consultez la Charte du service à la clientèle qui est affichée dans toutes nos salles de lecture et à la réception. Ce document décrit notre engagement en matière d’aide à l’accès et à la compréhension de nos collections et nos services. Il explique aussi ce que nous ne pouvons pas faire pour vous et il donne un aperçu de ce que vous pouvez faire pour nous aider à vous aider.

Pour plus de renseignements visitez notre page sur les services au public.