Préservation des panoramas de William Thomson Freeland - bannière

Le 16 mai 2003, le personnel de sécurité de l'Assemblée législative de l'Ontario, à Queen's Park, a communiqué avec Gillian Reddyhoff, la conservatrice de la Collection d'oeuvres d'art du gouvernement de l'Ontario, parce qu’on avait découvert deux photographies panoramiques encadrées de Niagara Falls. Ces photos étaient cachées depuis des années, reposant à l’envers sous un faux-plancher, dans le grenier du cinquième étage de l’immeuble. Des travailleurs les avaient accidentellement découvertes en effectuant des rénovations.

Photo: Security staff showing staff from the Archives of Ontairo the panorama photos discovered at Queen's Park

Les photographies ont toutes deux été prises depuis le côté canadien de la rivière Niagara; elles montrent une vue qui commence légèrement au sud du pont en arc Honeymoon, pour remonter la rivière jusqu’aux chutes Horseshoe canadiennes.

Chaque photographie mesure environ 0,7 mètre sur 5,6 mètres (28 po x 18 pi et 8 ½ po). L’une d’elles, datée du 1er novembre 1912, montre la région sous la neige. L’autre, datée de juin 1913, a été prise à la fin du printemps.




Cliquer pour un agrandissement (198ko)
Le personnel de sécurité montre au personnel des
Archives plublique de l'Ontario les panoramas
découvertes à Queen's Park.

Les deux photographies portent une inscription qui se lit en partie comme suit : "The Largest One-Piece-One-Exposure Photo Enlargement in the World." « Le plus grand agrandissement photographique au monde à avoir été réalisé en une seule pièce et à partir d’une seule exposition. »

Niagara Falls Panorama Inscription

Freeland a probablement utilisé un appareil photographique panoramique de cyclorama, comme celui breveté par John R. Connon en 1887.

Par contre, nous n'avons pas encore déterminé la technique utilisée par Freeland pour élargir et imprimer des photographies d'une pièce de dimensions aussi énormes; ce détail rend ces objects encore plus intrigants.

Malheureusement, au moment de leur découverte, les deux photos étaient en mauvais état. Les Archives ont entrepris un programme de longue durée visant à stabiliser ces panoramas; la présente exposition virtuelle montre les étapes de ce processus.

Suivez les liens ci-dessous pour voir se dérouler le processus de préservation.