Préservation des panoramas de William Thomson Freeland : Le déménagement - bannière

Emballage et transport vers le lieu d'entreposage


Après avoir vainement tenté de séparer la première photographie friable de son substrat métallique, nous avons dû relever un nouveau défi : mettre en caisse et transporter les épreuves sur leur support rigide à notre entrepôt hors-site, Archives ONE.

La planification du déménagement des panoramas a été une succession d’idées, d’essais et de retours à la case départ. Fait important, grâce à l’appui de la direction, nous avons pu engager à contrat une conservatrice affectée au projet et une compagnie de déménagement d’oeuvres d’art qui nous ont aidé à organiser la logistique du déplacement, conçu et fabriqué les plateaux de transport et la caisse et fourni des services de déménagement.

Nous avons établi un plan pour l’emballage des deux panoramas et des cadres et leur transport du quatrième étage de Queen’s Park à l’entrepôt d’Archives ONE.

Chaque panorama, sans cadre, avait son propre plateau de transport, qui consistait en une caisse de contreplaqué peu profonde dont la longueur et la largeur dépassaient de 2,5 po celles du panorama. On a fixé celui-ci au fond de la caisse avec des plaques d’assemblage fixées elles-mêmes au châssis de bois, puis on a vissé un couvercle de plastique semi-rigide à l’avant de la caisse pour protéger la surface de la photographie.

Photographie : Vue intérieure du plateau de transport d’un panorama
Vue intérieure du plateau de transport d’un panorama

Photographie : Fermeture du plateau de transport d’un panorama
Fermeture du plateau de transport d’un panorama

Les cadres, emballés dans un matériau protecteur, ont été déplacés séparément pour réduire le poids total de chaque charge.

Départ de Queen’s Park


On a érigé un échafaudage dans les escaliers de l’aile ouest, entre les quatrième et cinquième étages, pour soutenir un palan électrique.

Photographie : Échafaudage et palan dans le puits d’escalier
Échafaudage et palan dans le puits d’escalier

À une extrémité du plateau, on fixait une courroie de tissu très solide attachée à la chaîne du palan (ci-dessous, à gauche). Une équipe de quatre déménageurs soulevait le plateau par-dessus la rampe et le mettait en position verticale en élevant la chaîne du palan. Ensuite, à mesure qu’on descendait le plateau au moyen de commandes situées sur un tableau de contrôle électrique, les membres de l’équipe se relayaient en descendant les marches pour stabiliser la charge jusqu’à ce qu’elle atteigne le rez-de-chaussée.

Photographie : On attache le plateau d’un panorama au palan.
On attache le plateau d’un panorama au palan.

Photographie : Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.
Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.

Photographie : Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.
Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.

Photographie : Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.
Descente guidée d’un panorama dans le puits d’escalier.

Photographie : Sortie d’un panorama par les portes avant de Queen’s Park.
Sortie d’un panorama par les portes
avant de Queen’s Park.
Photographie : Un camion de déménagement attend près des portes avant de Queen’s Park.
Un camion de déménagement attend près des
portes avant de Queen’s Park.

Les panoramas et les cadres sont sortis par les portes sud, à l’avant de l’immeuble, et ont été posés directement sur l’arrière du camion de déménagement.

Photographie : Un camion de déménagement attend près des portes avant de Queen’s Park.
Un camion de déménagement attend près des portes avant de Queen’s Park.

Nouveau domicile


À leur arrivée à Archives ONE, les plateaux et les cadres ont été apportés au quai de chargement en vue de l’installation des cadres et de la fabrication d’une caisse.

Photographie : Camion transportant les panoramas au quai de chargement d’Archives ONE
Camion transportant les panoramas au quai de
chargement d’Archives ONE

Photographie : Camion transportant les panoramas au quai de chargement d’Archives ONE
Camion transportant les panoramas au
quai de chargement d’Archives ONE

Les cadres ont été déballés et posés face vers le bas sur des blocs de mousse pendant qu’on enlevait les plaques d’assemblage qui maintenaient le premier panorama en place dans son plateau de transport.

Photographie : Vue intérieure de la double caisse
Vue intérieure de la double caisse

La compagnie de déménagement d’oeuvres d’art a conçu la caisse destinée aux deux panoramas encadrés (montrée à droite) qui comporte des supports en mousse pour soutenir les deux côtés des cadres. La caisse possède son propre chariot. Celui-ci assure un support et une stabilité suffisants lorsque les panoramas sont à l’intérieur et il est éloigné du plancher par des roulettes, un dispositif standard de protection contre les risques présents au niveau du sol. 

Après avoir confirmé l’orientation du panorama dans son cadre original, on l’y a déposé face vers le bas, une tâche qui a exigé l’aide de tous les assistants.

Il a fallu une équipe de sept conservateurs des Archives pour transférer les panoramas dans leur cadre, doubler la caisse avec un film barrière protégeant les photos encadrées des gaz nocifs que le bois non fini de la caisse peut émettre, déplacer les panoramas encadrés à leur nouveau domicile, dans la pièce d’entreposage à froid, puis les stabiliser dans la caisse.

Chaque panorama a été fixé à son cadre avec des plaques d’assemblage, puis une feuille protectrice de plastique semi-rigide a été appliquée au dos du cadre. On a encadré le panorama d’été d’abord, après quoi plusieurs paires de bras l’ont fait rouler sur un chariot jusqu’à la pièce d’entreposage à froid de l’installation et l’ont placé dans la caisse, face vers le fond. Le panorama d’hiver est arrivé ensuite; on l’a placé dos à dos avec le premier, de manière qu’il fasse face à l’extérieur. Enfin, on a scellé la doublure avec du ruban à double face pour isoler les panoramas et installé le couvercle de la caisse à l’aide de vis.

Photographie : Une conservatrice prépare le film barrière.
Une conservatrice prépare le film barrière.

Photographie : Caisse d’entreposage des panoramas
Caisse d’entreposage des panoramas
Photographie : Le premier panorama à l’intérieur de la caisse, dans la pièce d’entreposage froide
Le premier panorama à l’intérieur de
la caisse, dans la pièce d’entreposage à froid

Photographie : Les deux panoramas dans leur caisse avant sa fermeture
Les deux panoramas dans leur caisse
avant sa fermeture