Préservation des panoramas de William Thomson Freeland : Découverte - bannière

Photographie : Queen’s Park, l’Assemblée législative provinciale, juillet 1924
Cliquer pour un agrandissement (92ko)

Queen’s Park, l’Assemblée législative
provinciale Toronto, juillet 1924
M. O. Hammond
Négatif noir et blanc
Code de référence : F 1075
Archives publiques de l'Ontario, I0001327

Les deux photographies panoramiques ont été découvertes sur le sous-plancher du grenier, alors qu’on effectuait des rénovations à Queen's Park, en 2003.

La photographie de Queen’s Park, à droite, a été prise par M. O. Hammond ( en anglais seulement ) en 1924. À cette époque, les panoramas étaient probablement accrochés dans un endroit où les gens pouvaient facilement les voir. À un certain moment cependant, parce qu’on rénovait ou qu’on refaisait la décoration de l’immeuble, elles ont été enlevées et entreposées.

Leurs dimensions même les rendaient très difficiles à entreposer; on les a donc rangées dans le grenier, où elles sont restées cachées du public durant des années.

La photo ci-dessous montre le passage qui mène au grenier, à côté de l’endroit où on a trouvé les photographies.

Photographie : Le passage qui mène au grenier, à côté de l’endroit où on a trouvé les photographies.

Photographie : Inscription au coin inférieur gauche de la photo prise en été.
Cliquer pour un agrandissement (212ko)

Inscription au coin inférieur gauche de la
photo prise en été

La photo ci-dessous à gauche ci-dessous montre les gros cadres en bois lourds et donne un aperçu de l’état des photos.

Une fois les photographies découvertes, les agents de Queen's Park se sont retrouvés devant un grave problème. Les photos ne pouvaient pas rester là, à cause des travaux qu’on effectuait. Il était cependant très difficile de les déménager, étant donné leur taille, et les entreposer de façon sécuritaire posait un problème.

De plus, il était évident que les photographies avaient déjà subi certains dommages au fil des ans et que le fait de les sortir de l’immeuble dans leur état actuel les exposerait à un risque supplémentaire.

On a invité la conservatrice de la Collection d'oeuvres d'art du gouvernement de l'Ontario ainsi que des conservateurs et conservatrices des Archives à effectuer une évaluation initiale des images et à recommander une stratégie de préservation de longue durée.

Photographie : Coin du cadre et du panorama.
Cliquer pour un agrandissement (121ko)

Inscription dans le coin inférieur gauche du panorama estival

On a également décidé, dans l’intérêt de leur préservation à long terme, de confier la garde des photographies aux Archives. Cela signifiait que leur nouvelle demeure serait le 77, rue Grenville, à plusieurs pâtés de maisons de là. La seule façon pratique de les y dénénager consisterait à les déposer de leur cadre et à les séparer de leur dos protecteur rigide en métal.

On leur a donc trouvé un domicile temporaire dans une grande salle d’entreposage, au 4e étage de Queen's Park commença alors la grande aventure visant à restaurer les photos et à leur redonner vie.

À propos du photographe


William Thomson Freeland est né en 1870. Bien que très peu de détails sur sa carrière aient survécu, on sait qu’il aimait, dans une certaine mesure, photographier des navires à l’aide d’un appareil-photo grand format ou panoramique dès les années 1890. Il a exploité un studio de photographie pendant un certain temps, dans un local de la rue Yonge, au centre-ville de Toronto, mais on ne sait pas durant combien de temps il a fait cela ni quel genre de travail il y accomplissait. On sait cependant que M. Freeland a travaillé pour le compte du ministère de l’Agriculture.

Sa photographie la mieux connue est peut-être celle de Toronto qui se trouve actuellement au service des archives de la ville de Toronto, chez Bibliothèque et Archives Canada et dans la collection de la bibliothèque de consultation de Toronto. Créée en 1903, « cette image englobe l’horizon au complet : elle commence et se termine à la gare Union Station. » Il existe d’autres images panoramiques qui ont été créées entre 1915 et 1922 et qui portent sur divers sujets, mais aucune des autres images connues de M. Freeland n’approche la taille des panoramas de Niagara Falls qu’on a récemment découverts. M. Freeland est mort en 1945, à l’âge de 75 ans.