Munis de simples instruments, mais des artistes et des artisans accomplis, un petit groupe se faisant appeler les Enfants de la paix ont bâti un remarquable témoignage architectural de leur vision d’une société fondée sur la paix, l’égalité et la justice sociale. Cet édifice, maintenant classé lieu historique national connu sous le nom de Temple de Sharon, célèbre son 175e anniversaire en 2007.

Bien qu’on ne sache que peu de choses d’eux, ce groupe de « gens ordinaires » qui étaient d'anciens Quakers a inspiré la première coopérative agricole et la première caisse de crédit au pays, a construit le premier refuge pour les sans abri et a joué un rôle clé dans le développement de la démocratie ou du « gouvernement responsable » (en fait autonome) au Canada. Ils travaillaient en étroite collaboration avec William Lyon Mackenzie pendant la période qui a précédé la rébellion. De plus, bien que tout semblait être contre eux, le groupe a réussi à faire élire les deux « fondateurs du gouvernement responsable », Robert Baldwin et Louis-Hippolyte LaFontaine, dans la quatrième circonscription électorale de York pendant les années de formation avant la fédération canadienne.

Photographie : Le site historique national du Temple de Sharon, termin en 1832
Le site historique national du Temple de Sharon, termin en 1832
(Mark Fram, 12 mars 2007)
Photographie : Temple de Sharon, le 26 mai 1927
Mark Fram, 2006

Le temple des Enfants de la paix est situé dans le village de Sharon. Sa construction a été terminée en 1832 dans le nouveau Haut-Canada et on peut y admirer son Arche d’alliance, des bannières édifiantes, ainsi qu’une Échelle de Jacob. Le Temple constitue encore aujourd’hui la pièce de résistance du site historique national du Temple de Sharon, qui comprend neuf édifices historiques situés dans un parc. C’est un des premiers exemples de conservation historique au Canada et un musée depuis 1917.

Temple de Sharon, le 26 mai 1927
Fonds Eric Arthur
Code de référence : C 57-1-2-144
Archives publiques de l’Ontario, I0002568

Le Temple de Sharon a été sauvé par la York Pioneer and Historical Society en 1917. L’immeuble abandonné a été transformé en musée, ce fut le premier exemple de préservation du patrimoine historique au Canada.

 




Les bannires que l'on trouve dans le Temple


Les bannières chargées de symbolisme que l’on trouve dans le Temple mettent l’accent sur l’union des anciennes dispensations juives et chrétiennes : l’Ancien et le Nouveau Testament

La plupart des gens pensent que le Temple était une église. Ce n’était pas le cas.

Leur chapelle ou « lieu de culte » était un peu plus loin. Le Temple n’avait qu’une raison d’être, les Enfants de la paix s’y rencontraient une fois par mois pour recueillir des aumônes pour les pauvres. Pour eux, c’était un symbole de l’importance de la charité.

Photographie : Le deuxi�me lieu de culte des Enfants de la paix fut termin� en 1842


Archives du Sharon Temple Museum 995.3.52

Le deuxième lieu de culte des Enfants de la paix fut terminé en 1842. Pendant bien des années, il constituait un lieu d’intérêt tout aussi important que le Temple. Il a été démoli en 1912, ce qui a incité la York Pioneers à épargner le même sort au Temple.




Photographie : Temple de Sharon
Temple de Sharon
Collection James
Archives de la ville de Toronto
















Les origines de cette exposition:

Cette exposition a été produite en partenariat avec la Sharon Temple Museum Society. M. Albert Shrauwers, Ph.D., écrivain et conservateur de cette exposition, est professeur d’anthropologie à l’Université York, et auteur de l’ouvrage Awaiting the Millennium: The Children of Peace and the Village of Peace, 1812-1889, et coauteur (en collaboration avec Mark Fram) de l’ouvrage intitulé 4Square: An introduction to the Sharon Temple National Historic Site, to the Children of Peace who made it, and to their place in the history of Canada before Canada. M. Shrauwers est aussi membre de la Sharon Temple Museum Society.

Pour de plus amples renseignements sur le Temple de Sharon, vous pouvez contacter le site directement : 


Lieu historique national et Muse du Temple de Sharon
18974, rue Leslie
Sharon, Ontario
L0G 1V0 Canada

Site Web: www.sharontemple.ca ( en anglais seulement )


Archives publiques de l'Ontario
Courriel : reference@ontario.ca
Tlphone: 416-212-2034
Tlphone: 1-800-668-9933

W. John McIntyre, Ph.D. Directeur et curateur
Lieu historique national et Muse du Temple de Sharon
Courriel: john.mcintyre@sharontemple.ca
Tlphone: 905-478-2389
Courriel: info@sharontemple.ca




Note: Le droit d'auteur sur les images ne provenant pas des collecitons des Archives publiques de l'Ontario appartient aux institutions au individus prteurs. Elles ne peuvent pas tre reproduites dans leur permission .