Qu'est-ce que le Service interprêt de microfilms?

Qu'est-ce que le Service interprêt de microfilms?


Le Service interprêt de microfilms vous permet d'emprunter des documents d'archives sur microfilm par l'entremise d'une bibliothèque ou d'un autre établissement qui fait partie du système de prêt entre bibliothèques. Ce système international, mis sur pied grâce à des accords de collaboration, permet à un établissement d'emprunter du matériel auprès d'un autre établissement participant. Adressez-vous à votre bibliothèque publique pour en apprendre davantage sur leurs politiques de prêt entre bibliothèques.

Environ 32 000 bobines de nos microfilms les plus populaires sont disponibles par interprêt. Vous pouvez donc effectuer des recherches exhaustives sans même vous rendre aux Archives publiques de l'Ontario. La collection disponible par interprêt sera des plus utiles aux personnes qui effectuent des recherches généalogiques sur leurs familles, mais elle ne manquera pas d'intéresser également d'autres chercheurs. Servez-vous des liens ci-dessous pour accéder aux catégories principales de dossiers disponibles par interprêt.


La plupart des liens ci-dessous mènent à des pages en anglais.

Quels sont les microfilms disponibles par interprêt?


Dossiers du gouvernement de l'Ontario


Dossiers de l'état civil (enregistrements de naissance, de mariage et de décès)

Les dossiers de l’état civil contiennent les enregistrements relatifs aux naissances, aux mariages et aux décès dans la province de l’Ontario. Un nombre important de ces enregistrements figurent aux Archives publiques. On dispose des enregistrements de naissance de 1869 à 1917 et des enregistrements de mariage de 1801 environ à 1932; toutefois, il y a de nombreuses données manquantes dans les enregistrements de mariage d’avant 1869. Les enregistrements des décès vont de 1869 à 1942.

Dossiers judiciaires (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Les Archives publiques contiennent une part considérable des dossiers des tribunaux de la province. Ces dossiers portent sur des affaires aussi variées que les inculpations criminelles mineures, l’administration des districts, les testaments et les homologations.

Dossiers municipaux (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les dossiers créés ou recueillis par les administrations locales dans le cadre de leur mandat. Les dossiers, qui ont surtout été créés entre 1845 et 1900, comprennent : les rôles d’évaluation et de perception; les données des recensements locaux d’avant 1851; les listes électorales et les registres du scrutin; et les dossiers des conseils municipaux et de cantons.

Dossiers des terres de la Couronne (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent des documents relatifs à la concession, à la vente ou à la location des terres de la Couronne. La plupart de ces dossiers proviennent du Bureau de l’arpenteur général ou du Service des terres de la Couronne. Ces dossiers comprennent également les répertoires des concessions de propriété établis par le Service des documents officiels du secrétaire de la province; on y trouve aussi les dossiers de la Première et de la Seconde Commission des héritiers et légataires (1805-1911) qui ont entendu les demandes relatives aux terres déposées par les héritiers, légataires ou cessionnaires des propriétaires apparents initiaux et ont rendu les décisions en la matière.

L’Index sur microfilm des documents relatifs aux terres de l’Ontario (1780-1920) donne accès aux dossiers des terres de la Couronne et à certains documents fonciers qui figurent aux Fonds Canada Company et Peter Robinson. (Veuillez consulter le guide de recherche no 205 intitulé Comment se servir de l'Index des documents relatifs aux terres de l'Ontario vers 1780 - vers 1920. [ Word, PDF]).

Dossiers du ministère de l’Immigration (RG 11) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les documents préservés de la Direction de l’immigration du Service de l’agriculture et des travaux publics de l’Ontario (1869-1873) ainsi que ceux de l’organisme qui lui a succédé, le Service de l’immigration (1873-1901). Une part importante des dossiers RG 11 comporte un intérêt sur le plan de la généalogie.

Les copies sur microfilm des dossiers reçus de l'Université de la Columbia (auparavant appelés les « Toronto Emigration Office Records » ou les « Hawke Papers ») peuvent maintenant être empruntés.Ces documents, qui datent de 1831 à 1892, font partie des dossiers du Service de l’immigration (RG 11).

Dossiers sur l’éducation (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les rapports financiers annuels des écoles et les rapports de dotation présentés par les directeurs et les conseils d’administration locaux, de même que les dossiers relatifs aux retraites de la Caisse de retraite des enseignants.

Schools and Teachers (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent la liste des écoles et des enseignants dans la province de l’Ontario entre 1911 et 1966. Elles contiennent également la liste des membres du personnel des écoles secondaires supérieures (collegiate institutes), des écoles secondaires, des écoles complémentaires et des écoles normales en 1911 et de 1923 à 1966.

Dossiers du ministère du Secrétaire provincial (RG 8) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent le recueil de textes jurisprudentiels et le registre des infractions et des punitions de l'école industrielle; on y trouve également les renseignements personnels des prisonniers de l’Ontario Reformatory for Boys de Penetanguishene.

Index des chartes de compagnies (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces index servent de points d’accès aux chartes d’incorporation émises pour les corporations ontariennes. De 1868 à 1971, l’incorporation des compagnies ontariennes se faisait habituellement par l’émission d’une charte (aussi connue sous le nom de lettres patentes). La charte comprenait le nom de la corporation et de ses principaux officiers, et des renseignements au sujet de la structure et de la valeur initiale des actions ainsi que l’objet de la corporation. Une copie de la charte était incluses dans un registre. [Word, PDF]

Dossiers non gouvernementaux


Fonds Canada Company (Cette page est disponible en anglais seulement.)

La Canada Company a été constituée en société au Parlement britannique le 27 juillet 1825 et a été dissoute le 18 décembre 1953. La compagnie visait à acquérir des terres au Canada et à en promouvoir la vente auprès d’immigrants potentiels. Le fonds documente l’ensemble des activités de la Canada Company; il comprend des documents administratifs, comme les procès-verbaux des comités et de l’assemblée des administrateurs, et des délibérations de la Cour. On y trouve aussi des documents associés à l’administration de la compagnie, notamment des rapports, des accords avec la Couronne et des registres et inventaires de terres. Le fonds se compose également de plusieurs éléments de correspondance relatifs aux terres détenues par la compagnie, aux ventes et aux actionnaires.

Fonds Famille Cartwright (F 24) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ce fonds consiste en documents créés ou reçus par les membres de la famille Cartwright. Ces documents portent sur la généalogie de la famille, ses biens fonciers et ses activités commerciales et politiques dans la région de Kingston, en Ontario.

Fonds Women’s Christian Temperance Union (F 885) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

C’est à Owen Sound (Ontario) le 24 mai 1874 qu’a été créée la Prohibition Women's League, la première association en faveur de la tempérance au Canada. L’année suivante, la Women's Christian Temperance Union a démarré ses activités à Toronto. Fondée sur le modèle de celle existant aux États-Unis, l’association militait en faveur de causes comme la tempérance, la pureté dans les relations sociales et l’émancipation des femmes. On faisait également la promotion de certaines questions locales d'intérêt immédiat, comme la réforme vestimentaire, le socialisme chrétien, les valeurs chrétiennes et la réforme relative au travail des enfants. Une de ces associations a contribué activement, et ce, d’un océan à l’autre, à l’introduction de réformes sociales et à l’élargissement du rôle des femmes au sein de la société en faisant la promotion du droit de vote pour les femmes.

Transcriptions de données de cimetières (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les transcriptions de données de cimetières de la Société généalogique de l'Ontario jusqu’à décembre 2000. Les transcriptions de données de cimetières consistent en un inventaire complet, au sein de certains cimetières, de l’emplacement de chaque pierre tombale et monument funéraire et des textes qu’ils comportent.

Fonds Solomon Y. Chesley (F 451) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent cinq journaux rédigés par Solomon Y. Chesley, qui a été tour à tour surintendant du ministère des Affaires indiennes, membre de la Chambre d’assemblée et maire de Cornwall. Les journaux portent particulièrement sur les activités professionnelles de Chesley en tant qu'agent auprès des Indiens. Ils documentent ses voyages dans les diverses réserves de l’Ontario, les processus de négociation et de médiation entrepris avec les chefs autochtones, ainsi que certaines cérémonies et coutumes autochtones. Dans ses journaux, Chelsey se prononce également sur divers sujets importants de l’histoire canadienne et internationale au milieu du 19e siècle; parmi ceux-ci figurent la représentation selon la population, les réserves ou clergé, l’invasion des Fenians et le déplacemont de la capitale nationale.

Dossiers des églises (Cette page est disponible en anglais seulement.)

La collection de dossiers des églises est constituée d’originaux et de copies de documents de plus de 60 églises qui ont existé en Ontario à un moment ou un autre de l’histoire de la province. Ces dossiers comprennent des procès-verbaux d’assemblées, des rapports annuels, des actes, des documents financiers, ainsi que des registres des communions, des naissances ou des baptêmes, des mariages et des enterrements. On y trouve aussi un certain nombre de coupures de journaux.

Dossiers de la T. Eaton Company (F 229) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Pendant plus d’un siècle, la T. Eaton Company a été l’une des compagnies les plus en vue en Ontario, et même au Canada; grâce à ses points de vente et à sa contribution dans la communauté, elle a, à un moment donné, touché de nombreux aspects de la vie des Ontariens et de l’ensemble des Canadiens. Le fonds consiste en catalogues, en publicités publiées dans les journaux, en correspondance de bureau et en d’autres documents relatant les activités de la compagnie.

Fonds Famille Ford (F 483) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Nathan Ford, qui résidait à Ogdensburgh dans l’État de New York, était le mandataire du colonel Samuel Ogden. Il a bâti un moulin dans sa ville en 1797; il a également entretenu une correspondance avec David Ford, son frère établi à Morristown, au New Jersey. Le fonds est composé de pièces de correspondance échangés entre les membres de la famille Ford. Leurs lettres portent sur certains événements locaux ou politiques; elles fournissent également des nouvelles sur la famille et portent sur les activités commerciales, certains événements en Europe (en particulier la progression des guerres napoléoniennes), la guerre de 1812, l’invasion des Fenians et divers autres sujets.

Dossiers généalogiques (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Aux premiers temps des Archives publiques de l’Ontario, on recueillait activement les données généalogiques et les histoires des familles. Ces documents ont étéregroupés a fin de faciliter la tâche des historiens familiaux.

Atlas historiques des comtés (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les atlas du Sud de l’Ontario publiés surtout à la fin des années 1870. On y trouve les deux types d’atlas suivants : les atlas de comtés illustrant un seul comté ou des comtés adjacents, et les atlas du Dominion du Canada contenant un supplément qui présente certains comtés particuliers.

Annuaires de la ville de Toronto (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent les annuaires de la ville de Toronto (1833-1953 ) et ceux de la communauté urbaine de Toronto (y compris East York, Etobicoke, North York, Scarborough et York) (1954-1983). Les annuaires les plus anciens contiennent souvent de nombreux détails faisant la promotion de la ville; on mentionne notamment les édifices qu’on vient de construire, la quantité totale d’importations et d’exportations ou les événements marquants de l’année précédente.

Fonds Sir Aemilius Irving (F 1027) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Sir Aemilius Irving est né en 1823 à Leamington, en Angleterre, et a étudié au Upper Canada College à Toronto. Il est devenu avocat en 1849 et a été nommé conseiller de la Reine en 1863. Il a représenté Hamilton à la Chambre des communes de 1874 à 1878; il a également été le trésorier du Barreau du Haut-Canada de 1893 à 1913. Il a reçu le titre de chevalier en 1906 et est mort à Toronto le 27 novembre 1913.

Collection de documents de mariage (F 982) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

La collection de documents de mariage a été créée de toutes pièces par les Archives publiques de l’Ontario; elle vise à regrouper en un seul lieu divers certificats, licences et registres de mariage qui ne relèvent d’aucune église particulière.

Journaux multiculturels (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ce groupe de microfilms contient une centaine de journaux publiés par diverses communautés culturelles en Ontario de 1930 à 1987. Le transfert de ces journaux sur microfilm a été effectué dans le cadre d’un projet conjoint des Archives publiques de l’Ontario et de la Société d’histoire multiculturelle de l’Ontario.

Fonds Ordre des fils de l’Italie au Canada (F 4378) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Les Archives publiques ont fait l’acquisition des dossiers de l’Ordre des fils de l’Italie au Canada, un organisme d’assistance mutuelle à l’intention des Italio-Canadiens. Les dossiers du Fonds, qui vont de 1915 aux années 1990, documentent l’expérience des Italio-Canadiens au 20e siècle. Ces dossiers représentent également une excellente ressource en matière de généalogie.

Fonds Famille Phenix (F 1255) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

John Phenix et sa famille étaient fermiers dans le canton de Mono (comté de Dufferin) en Ontario au 19e siècle et au début de 20e siècle. Le fonds consiste surtout en journaux rédigés sur deux générations par des membres de la famille John Phenix. Le fonds comprend également un testament et d’autres documents légaux associés à la famille Phenix.

The Provincial Freeman (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Le journal hebdomadaire The Provincial Freeman a été publié de 1853 à 1857, d’abord à Windsor, puis à Toronto et à Chatham. Au sein de cette publication, on œuvrait semaine après semaine à renforcer l’égalité, l’intégration et l’auto-apprentissage des Noirs au Canada et aux États-Unis.

Documents relatifs aux peuples autochtones (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Les Archives publiques de l’Ontario comportent de nombreux documents relatifs aux peuples autochtones. Seule une petite partie de ces dossiers est accessible par l’entremise de notre Service interprêt de microfilms.

Fonds Famille Jean-Baptiste Rousseau (F 493) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Fondateur de l’Ancaster en Ontario, Jean-Baptiste Rousseau (1758-1812) a été commerçant de fourrures, négociant, propriétaire foncier et propriétaire d’un moulin. Le fonds Famille Jean-Baptiste Rousseau (F 493), qui consiste en documents personnels et d’affaires de la famille Rousseau, a récemment été transféré sur microfilm et est accessible par l’entremise du Service interprêt de microfilms.

Fonds Conn Smythe (F 223) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Décoré de la Croix militaire, le sportif ontarien Conn Smythe (1895-1980) s’est fait particulièrement remarqué pour sa passion du hockey et des courses hippiques ainsi que pour son action en faveur de la cause des enfants handicapés. Les dossiers sur le hockey de Conn Smythe (F 223-3) documentent l’engagement de ce sportif dans le monde du hockey au Canada, notamment au sein du Maple Leaf Gardens, du club de hockey les Maple Leafs de Toronto et de la Ligue nationale de hockey.

Fonds David Thompson (Cette page est disponible en anglais seulement.)

David Thompson (1770-1857) a été explorateur, arpenteur et astronome pour les Compagnies de la Baie d’Hudson et du Nord-Ouest. Il a également effectué des levés à la frontière du Canada et des États-Unis pour le gouvernement britannique. Le fonds comprend les cahiers de notes et les journaux où Thompson documente ses voyages dans ce qui constitue maintenant l’intérieur du Canada et le nord-ouest des États-Unis; ces documents traitent également de la cartographie et de l’arpentage au Canada et des relations entre les commerçants de fourrures et les peuples autochtones. Le fonds est aussi constitué des carnets de notes associés aux levés effectués par Thompson à la frontière, diverses lettres qu’il a rédigées en rapport aux cartes et aux levés et des croquis des levés.

Fonds John White (F 4448) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

L’avocat John White fut le premier procureur général du Haut-Canada. Le fonds John White (F 4448) a récemment été transféré sur microfilm et est accessible par l’entremise du Service interprêt de microfilms; il comprend les cahiers de notes personnels de John White rédigés entre 1792 et 1797.

Fonds A. E. Williams/United Indian Bands of the Chippewas and Mississaugas (F 4337) (Cette page est disponible en anglais seulement.)

Ces microfilms contiennent des documents recueillis par A. E. Williams, un collectionneur et chercheur dans le domaine de l’histoire des Autochtones au Canada. La vaste majorité de ces documents a été créée ou recueillie au nom des United Indian Bands of the Chippewas and Mississaugas, un mouvement ponctuel formé de militants membres des Premières Nations de l’Ontario; le groupe visait à revendiquer des terres, les sommes dues en vertu du Traité Robinson de 1850 et les droits non cédés en matière de chasse et de pêche. Les bandes les plus actives étaient les Chippewas de Christian Island, de Georgina Island et de Rama, les Mississaugas de Rice Lake, de Mud Lake et de Scugog et les Hiawathas. Il semble également que des bandes de la rive nord du lac Huron, et même d’aussi loin que Fort William, se sont engagées dans ce mouvement. Le mouvement a été actif de 1903 à 1920 environ.

[Retour au haut de la page]