War Artists from the First World War - Page Banner

On to Cambral
Cliquer pour un agrandissement (207ko)

On to Cambrai [vers 1918]
Gerard de Witt
Code de référence : C 334-1-3-0-3
Archives publiques de l'Ontario, I0013637

Cette exposition célèbre le travail des artistes de guerre de la Première Guerre mondiale. Apprenez-en plus au sujet des artistes qui ont contribué au Fonds des souvenirs de guerre canadiennes et dont l’exposition en 1919 a constitué la première présentation d’images de la guerre. L’exposition comprend également des œuvres faisant partie du fonds d'archives du fonds de souvenirs de guerre canadiens (C 334).

Une des premières crises ayant mené à la Grande Guerre ou Première Guerre mondiale fut l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand (1863-1914), héritier du trône austro-hongrois, le 28 juin 1914. En réponse à la déclaration de guerre de l’Allemagne à la Russie et à la France, la Grande-Bretagne et la France ont déclaré d’un front commun la guerre à l'Allemagne le 4 août 1914. Le Canada et l’Australie, à titre de membres de l’Empire britannique et pour appuyer la Grande-Bretagne, ont déclaré la guerre à l’Allemagne le même jour.

The Landing of the First Canadian Division at St. Nazaire, 1915 (détail)
Cliquer pour un agrandissement (233ko)

The Landing of the First Canadian Division at St. Nazaire, 1915 (détail)
d'après Edgar Bundy, A.R.A
Code de référence : C 334-2-0-0-1
Archives publiques de l'Ontario, I0013648

Le premier contingent de soldats canadiens, au nombre de 33 000, est arrivé en Grande-Bretagne le 16 octobre 1914. Affectés en France, ces soldats se sont rapidement retrouvés au centre des batailles.

Au cours des quatre années suivantes, plus de 628 000 Canadiens se sont enrôlés dans les forces armées. Vingt-trois mille de ces hommes ont servi au sein du Corps royal d’aviation de Grande-Bretagne, 1 600 d'entres eux sont morts au combat. Dix des vingt-sept as du Corps royal d’aviation étaient Canadiens. De plus, trois mille Canadiens se sont engagés dans la Marine royale.

À la fin de la guerre, 66 573 Canadiens avaient été tués et 138 166, blessés, ce qui représentait un coût énorme pour le Canada, dont la population était relativement réduite.

The Battle of Vimy Ridge, 1917 after Richard Jack, A.R.A.
Cliquer pour un agrandissement (250ko)

The Battle of Vimy Ridge, 1917
d'après Richard Jack, A.R.A.
Code de référence : C 334-2-0-0-3
Archives publiques de l'Ontario, I0013650

Pour venir en aide au gouvernement britannique, le Dominion du Canada a envoyé la majorité de ses troupes en France, y compris les quatre divisions canadiennes qui ont participé à la prise de la crête de Vimy le 12 avril 1917, l’un des exploits guerriers les plus remarquables de la guerre.

Le Corps expéditionnaire canadien a pris part à de nombreuses batailles importantes, y compris la bataille d’Ypres, l’offensive de la Somme et les attaques de Passchendaele, de Mons, d’Amiens et de Cambrai.

Aux côtés des troupes alliées en France se trouvaient des artistes de guerre de la Grande-Bretagne, du Canada et d’autres pays qui s’appliquaient à reproduire les scènes dont ils étaient témoins.

Soldiers on the Gordon Road, Kemmel
Cliquer pour un agrandissement (229ko)

Gordon Road, Kemmel, 1917
Le lieut. C. H. Barraud
gravure
Code de référence : C 334-1-2-0-10
Archives publiques de l'Ontario, I0003109

Gordon Road, Kemmel
Œuvre du lieutenant C. H. Barraud

Cette belle petite plaque est la contrepartie de la plaque intitulée Cross roads, Kemmel.



Cross roads at Kemmel, 1917
Cliquer pour un agrandissement (254ko)

Cross roads, Kemmel, 1917
Le lieut. C. H. Barraud
gravure
Code de référence : C 334-1-2-0-3
Archives publiques de l'Ontario, I0003105

Cross roads, Kemmel
Œuvre du lieutenant C. H. Barraud

Cette plaque ainsi que celle qui est intitulée Gordon Road, Kemmel forment une paire très intéressante. Elles ont en effet toutes deux été réalisées à partir du même endroit, mais dans des directions opposées. Avant que l’ennemi soit chassé de la crête de Wychate, qu’on peut voir à l’arrière plan de la deuxième plaque, cet endroit était entièrement intenable en plein jour.

Munitions Fuse Factory
Cliquer pour un agrandissement (276ko)

Munitions Fuse Factory, 1919
Dorothy Stevens
Code de référence : C 334-1-5-0-17
Archives publiques de l'Ontario, I00013280

D’autres artistes de guerre se sont rendus dans des fabriques de munitions et d’autres usines de fabrication pour recréer les efforts déployés par la population civile sur le front domestique en vue de produire le matériel de guerre. Plus de 60 millions d’obus ont été produits par les fabriques de munitions canadiennes.

Les images créées par les artistes de guerre entre 1914 et 1918 sont des rappels émouvants d’une guerre dévastatrice qui s’est déroulée il y a presque cent ans.

Il est intéressant de noter que les artistes de guerre ont repris du service près de vingt ans plus tard, saisissant les exploits d’une autre armée canadienne, cette fois pendant la Seconde Guerre mondiale.

Remarque :

L’exposition est parsemée d’encadrés de ce genre décrivant les oeuvres d’art telles qu’elles apparaissaient dans le Catalogue of WAR ETCHINGS (catalogue des gravures de guerre). Ce catalogue détaillait les diverses œuvres présentées à l’exposition Canadian War Memorials Exhibition, 1919.



A view of St. Pierre looking from the Ypres Ramparts, July, 1916
Cliquer pour un agrandissement (224ko)

A view of St. Pierre from the Ypres
Ramparts, juillet 1916
Le lieut. C. H. Barraud
gravure
Code de référence : C 334-1-2-0-6
Archives publiques de l'Ontario, I0003099