Dear Sadie – Love, Lives & Remembrance from Ontario’s First World War - Page Banner

Harry et Sadie, d’une photo à l’autre : Page de référence à l’intention des élèves



Contexte


Harry Mason est un soldat qui a quitté le Canada en 1915 pour se rendre au combat pendant la Première Guerre mondiale. Il n’avait que 23 ans. Il a laissé derrière lui sa bonne amie, Sadie Arbuckle, qui vivait à Toronto. Harry et Sadie ont correspondu régulièrement pendant quatre ans, partageant leurs pensées et leurs sentiments sur la guerre.

En 1917, Harry est devenu membre du Royal Flying Corps en tant qu’artilleur dans l’aviation. Il est mort en avril 1917 lorsque son avion a été abattu en plein vol. Comme la guerre se déroulait en Europe, Sadie n’a appris la nouvelle de son décès qu’une semaine plus tard.

Des photographies pour mieux se souvenir


Harry et Sadie se sont échangé de nombreuses photos au fil de leur correspondance. Harry ajoute dans l’enveloppe de l’une de ses lettres deux portraits qu’on avait faits de lui.

« Ah oui, Sadie, j’ai les photos... Je dois dire que je n’aime pas trop celle où j’ai mon béret. On dirait que j’ai mal à l’œil gauche... »

Harry, le 10 janvier 1916

« Je tiens à te remercier pour les photos. Je pense que je préfère celle sans le béret. Pour l’autre, ma foi, tu as l’air si triste, comme si tu étais seul au monde. Mais tu n’avais pas ce sentiment, non? »

Sadie, mardi soir [11 janvier 1916]

Portraits de Harry Mason en uniforme militaire, [vers 1914-1917]
Cliquer pour un agrandissement

Portraits de Harry Mason en uniforme militaire, [vers 1914-1917]
Photographie noir et blancs
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050214

Portraits de Harry Mason en uniforme militaire, [vers 1914-1917]
Cliquer pour un agrandissement

Portraits de Harry Mason en uniforme militaire, [vers 1914-1917]
Photographie noir et blancs
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050215

« Je suis content que la photo te plaise. Je n’aime pas non plus celle avec le béret. Sais-tu que je me rappelle maintenant que, lorsqu’on l’a prise, je pensais à autre chose? Il a attiré mon attention à la fin et j’étais surpris d’apprendre que c’était “fini”. En temps normal, la procédure veut qu’on nous dise quelque chose comme “Souriez”. »

Harry, le 13 janvier 1916



« J’ai encadré ta photo, celle avec le béret. Tu me regardes droit dans les yeux avec une expression plutôt mélancolique, mais plus je t’observe et plus je ressens une gaieté – comme si un sourire se dissimulait dans ton visage. »

Sadie, le 26 avril 1916

Regarde la photo en ovale. Pourquoi a-t-elle cette forme selon toi?

  • Laquelle des deux photos te semble la plus réussie? Pourquoi?

  • Harry explique être déçu par l’une des photographies. Que s’est-il passé? Cela t’est-il déjà arrivé?

Des photographies qui font sourire


Certaines photos montrent que la relation de Harry et de Sadie avait aussi un côté plus léger, bien loin des horreurs de la guerre.

« Tes photos sont arrivées hier soir et je les trouve bien drôles. Tu as l’air de l’un de ces hommes qui font de la plongée. Et celle avec le bonnet et les lunettes... On dirait un ouaouaron. Personne d’autre que moi ne saurait dire qui se trouve sur la photo. C’est un compliment, mais, vraiment, je saurais te reconnaître entre mille... »

Sadie, le 22 mars 1917

Sadie n’avait peut-être jamais vu un ouaouaron auparavant. À quoi Harry te fait-il penser dans cet uniforme?

Pourquoi l’uniforme de vol semblait-il si étrange? Combien de pièces d’équipement aperçois-tu? À quoi sert chacune des pièces selon toi?

Où est Sadie?

Les Archives publiques de l’Ontario ne possèdent aucune photographie de Sadie Arbuckle. À partir des éléments présentés ci-dessus, peux-tu expliquer pourquoi ses photographies n’ont pas été conservées avec le reste des lettres?

Portraits de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, février 1917
Cliquer pour un agrandissement

Portraits de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, février 1917
Photographie noir et blancs sur des cartes postales
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050208

Portraits de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, février 1917
Cliquer pour un agrandissement

Portraits de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, février 1917
Photographie noir et blancs sur des cartes postales
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050209

« Je porte toujours tes photos dans un étui caché dans mon uniforme. S’ils visent ma poitrine gauche, leurs balles devront les traverser. »

Harry, le 13 juillet 1916

« Il était bon d’avoir de tes nouvelles, et les clichés sont adorables. Je les ajoute aux autres pour les porter en tout temps sur moi. »

Harry, le 23 août 1916



« Sais-tu qu’il ne me viendrait jamais à l’idée d’aller dans les tranchées sans tes photos dans ma poche? Elles sont comme un porte-bonheur qui me protégerait de tous les dangers. J’ai fait graver le dos de ma plaque d’identité. S’il fallait que je sois blessé, on t’en informerait, ainsi que papa, qui le saura par télégramme et communiquera avec toi. »

Harry, le 8 septembre 1916



Sadie écrit à un ami de Harry pour en savoir plus sur les circonstances du décès. Voici un extrait de la réponse reçue :

« Il survolait notre abri un après-midi et me jeta un message... Il y avait plusieurs engins là-haut et j’en ai vu un se faire toucher... J’ai remonté la tranchée et réussi à atteindre l’avion, mais le pilote et le témoin [sic] étaient morts. Le pilote avait perdu la tête, une épaule et une jambe... L’obus avait explosé sur son côté. Le témoin [sic] se trouvait dans le siège avant. La blessure sur sa poitrine était béante et il était méconnaissable... »

Harry Towson, le 8 août 1917



Harry conservait les photographies de Sadie sur lui. Il ne s’en séparait jamais. Les photos ont été détruites avec le coup fatal porté à son thorax.

Sadie travaillait dans un bureau. Elle était aussi pianiste et cinéphile. Elle aimait passer du temps avec son chien. Nous ignorons son apparence, mais elle ressemblait sans doute à l’une de ces jeunes femmes. Qu’en penses-tu?

Femme observant une partition posée sur un piano [entre 1898 et 1920]
Cliquer pour un agrandissement

Femme observant une partition posée sur un piano [entre 1898 et 1920]
Marsden Kemp
Glass plate negative
Fonds Marsden Kemp
Code de référence : C 130-5-0-0-192
Archives publiques de l'Ontario, I0013524

Photographie noir et blanc
Cliquer pour un agrandissement

Jeune femme assise devant un piano dans un salon [entre 1898 et 1920]
Marsden Kemp
Photographie noir et blanc
Fonds Marsden Kemp
Code de référence : C 130-5-0-0-130
Archives publiques de l'Ontario, I0013454

Des femmes cassent la croûte au comptoir de vente par correspondance d’Eaton, [vers 1910]
Cliquer pour un agrandissement

Des femmes cassent la croûte au comptoir de vente par correspondance d’Eaton, [vers 1910]
Marion Owsten
Photographie noir et blanc
Archives publiques de l’Ontario photograph collection
Code de référence : F 2170-0-0-0-22
Archives publiques de l'Ontario, I0014279


Cliquer pour un agrandissement

Portrait d’une femme et de son
chien [entre 1898 et 1920]
Marsden Kemp
Glass plate negative
Fonds Marsden Kemp
Code de référence : C 130-5-0-0-172
Archives publiques de l'Ontario, I0013508


Cliquer pour un agrandissement

Deux jeunes femmes inconnues,
[entre 1898 et 1920]
Marsden Kemp
Photo noir et blanc
Marsden Kemp fonds
Code de référence : C 130-5-0-0-155
Archives publiques de l'Ontario, I0013480

Cliquer pour un agrandissement

Portrait d’une femme inconnue dans un
fauteuil [entre 1900 et 1920]
Photographie noir et blanc
Fonds Nell Maciborka
Code de référence : C 163
Archives publiques de l'Ontario, I0014215


Cliquer pour un agrandissement

Portrait d’une femme inconnue posant à côté
d’un fauteuil [entre 1900 et 1920]
Photographie noir et blanc
Fonds Nell Maciborka
Code de référence : C 163
Archives publiques de l'Ontario, I0014216

Lola M tenant un album de photographies, [entre 1898 et 1910]
Cliquer pour un agrandissement

Lola M tenant un album de photographies, [entre 1898 et 1910]
Négatif noir et blanc sur plaque de verre
Marsden Kemp
Code de référence : C 130-5-0-0-52
Archives publiques de l'Ontario, I0013391

Points à considérer


  • Si tu devais partir à la guerre aujourd’hui, comment ferais-tu pour envoyer des photos au pays, à tes proches et amis?

  • Quel type de photos souhaiterais-tu envoyer selon toi?

  • Comment les lettres étaient-elles transmises entre Harry en Europe et Sadie au Canada?

  • Quel a été l’effet de ce moyen sur leur capacité de communiquer?

  • Quels sont les autres moyens dont disposent des êtres chers dans d’autres pays pour communiquer?