Dear Sadie – Love, Lives & Remembrance from Ontario’s First World War - Page Banner

La fin de la guerre de Harry


Harry est témoin des dévastations toujours plus nombreuses que cause la guerre, et ses lettres à Sadie se font plus descriptives. Son sens du devoir est toujours aussi fort, mais Sadie commence à percevoir des signes d’épuisement.

« Tu as maintenant vécu quelques moments éprouvants et sans doute te rends-tu compte de ce que cela signifie, être un soldat, un vrai. Tu voulais tellement en être un et tu te retrouves maintenant dans le feu de l’action. T’en désoles-tu? Je sais que non. Inutile de poser la question... »

Sadie, le 12 septembre 1916


graphic of speaker

Cliquez ci-dessous pour entendre une portion de la lettre ci-dessus

La lassitude se répand rapidement alors que s’étire la guerre, plus longtemps que tous l’avaient prévu. Au Canada, les affiches posées pour encourager l’enrôlement et recueillir des fonds de guerre deviennent plus réalistes quant aux constants ravages sur les lignes de front.

Send more men - Won't you answer the call, [entre 1914 et 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Send more men - Won't you answer the call,
[entre 1914 et 1918]
Affiche couleur
Collection d’affiches des Archives publiques de l’Ontario
Code de référence : C 233-2-4-0-203
Archives publiques de l'Ontario, I0016181

Why don't I go? The 148th Battalion needs me, [entre 1914 et 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Why don't I go? The 148th Battalion needs me,
[entre 1914 et 1918]
Affiche couleur
Collection d’affiches des Archives publiques de l’Ontario
Code de référence : C 233-2-4-0-195
Archives publiques de l'Ontario, I0016175

You are no exception - join now, [entre 1914 et 1918]
Cliquer pour un agrandissement

You are no exception - join now,
[entre 1914 et 1918]
Affiche couleur
Collection d’affiches des Archives publiques de l’Ontario
Code de référence : C 233-2-4-0-199
Archives publiques de l'Ontario, I0016179

Back him up! Buy Victory Bonds, [vers 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Back him up! Buy Victory Bonds,
[vers 1918]
Affiche couleur
Collection d’affiches des Archives publiques de l’Ontario
Code de référence : C 233-2-1-0-11
Archives publiques de l'Ontario, I0016140

Elles servent la France—Tout le monde peut servir—Souscrivons à l'Emprunt de la Victoire, [entre 1914 et 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Elles servent la France—Tout le monde peut
servir—Souscrivons à l'Emprunt de la Victoire,
[entre 1914 et 1918]
Affiche couleur
Collection d’affiches des Archives publiques de l’Ontario
Code de référence : C 233-2-1-0-21b
Archives publiques de l'Ontario, I0016166

Alors que son moral est au plus bas, Harry écrit une lettre différente de toutes les autres. Incapable de se retenir, il ose donner à Sadie de nombreux détails horrifiants. Avant d’envoyer sa lettre, il se relit et reconnaît que son compte rendu va parfois trop loin.

« Il ne se trouve plus, là où nous avions des tranchées, que des ruines indescriptibles. Les cratères d’obus ont laissé un paysage qui ne ressemble plus en rien à l’ancien. Les obus continuent de tomber, mais presque tout le sol a déjà été pilonné et soufflé. On n’aperçoit plus qu’une masse pulvérisée de boue de laquelle surgissent des morceaux de chair et d’os. Les dépouilles sont enterrées lorsqu’elles sont découvertes, mais il reste des morceaux d’êtres humains dispersés, des vêtements recouvrant des corps en décomposition, des bottes contenant encore des pieds, des pièces de carabines et de baïonnettes brisées, des casques fracassés par les tirs d’artillerie... Autant de restes de Britanniques et d’Allemands... »

Harry, le 7 octobre 1916






« J’ai fini d’écrire cette lettre hier soir, mais la suite était si dure que j’ai préféré la déchirer. »

Harry, le 8 octobre 1916

Cliquer pour un agrandissement
Lettre de Harry Mason à Sadie Arbuckle,
le 7 octobre 1916
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0071133, 34, 35, 36, 37, 38

Dans les tranchées, sur les lignes de front, Harry sait qu’il n’est pas à l’abri du feu ennemi. Il décrit plusieurs catastrophes évitées de près, tout en tentant de calmer les réactions de Sadie.

« Un obus a éclaté juste au-dessus de ma tête et tout ce dont je me suis souvenu, plusieurs minutes plus tard, c’est la vague impression d’avoir été frappé sur la tête par une masse. Quelques-uns de mes hommes m’entouraient dans le fond de la tranchée. Un morceau d’obus a ricoché sur ma tête et m’a sonné. Je dois probablement la vie à mon casque d’acier. Un autre éclat s’est logé sur mon bras, brisant une montre en parfait état qui m’a épargné une blessure plus profonde qu’un avant-bras meurtri... »

Harry, le 22 octobre 1916


graphic of speaker

Cliquez ci-dessous pour entendre une portion de la lettre ci-dessus



« Je suis si contente que tu n’aies pas été blessé plus gravement lorsque tu es tombé inconscient. Harry, si tu... J’essaie de chasser cela de mon esprit, mais comment faire autrement à la lecture d’un récit aussi terrible... »

Sadie, le 9 novembre 1916

Son sens du devoir, son expérience dans les tranchées et son admiration pour les soldats qui survolaient les champs de bataille ont amené Harry à poser sa candidature pour un transfert vers le Royal Flying Corps. Son enthousiasme pour ce nouveau défi n’a pas suffi à convaincre Sadie de la sagesse de sa décision. Harry avait fait son choix, et elle le savait. Harry est accepté dans ce corps d’armée le 4 janvier 1917. Il doit commencer sa formation d’artilleur.

« Je me demande... si tu as été accepté pour ce cours d’aviation. Peut-être t’inquiètes-tu de savoir si je l’approuve, ta dernière décision, mais cela compterait-il si ce n’était pas le cas Harry? ... Je connais un garçon qui a participé à cette guerre comme aviateur. Il est maintenant mort et enterré quelque part là-bas. »

Sadie, le 8 octobre 1916

« Je n’en sais pas plus sur le cours d’aviation depuis que les demandes sont parties, mais je suis à peu près certain qu’on acceptera la mienne, car ils ont besoin d’hommes... Ma chère, les avions sont bien dessinés et ils feront fureur. Nous nous envolerons bientôt Sadie... »

Harry, le 7 novembre 1916





« Nous sommes dimanche et c’est un jour très heureux : c’est le dernier dans cette horrible Somme... Je n’en sais toujours pas plus sur ma demande auprès du Royal Flying Corps... Je pense que c’est pour moi. Là, il faut se fier à son courage, faire preuve d’habileté et avoir de l’initiative. Il n’y a pas la responsabilité de cinquante ou soixante vies d’hommes à l’esprit. Et l’exaltation que procure le vol dans l’air pur, en plein soleil, loin de la boue et de la poussière des tranchées... »

Harry, le 26 novembre 1916

Harry rapporte plus tard à Sadie la réaction de son père à la nouvelle :

« Je ne dirai pas un mot sur les exploits aériens. Tu as acquis de l’expérience, alors utilise ton jugement. On dit que le Tout-Puissant veille sur les enfants et les fous. Tu n’appartiens à aucune de ces catégories. Tu as ta propre catégorie. Tu sais que je suis fataliste. Si Dieu a voulu que tu voles, je ne m’y opposerai pas. »

Harry, le 5 janvier 1916



Portrait de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, “ready to take the air,” février 1917
Cliquer pour un agrandissement

Portrait de Harry Mason en France, portant
son uniforme de pilote, “ready to take the air,”
février 1917
Photographie noir et blanc sur une carte postale
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050208

Portrait de Harry Mason en France, portant son uniforme de pilote, “ready to take the air,” février 1917
Cliquer pour un agrandissement

Portrait de Harry Mason en France, portant
son uniforme de pilote, “ready to take the air,”
février 1917
Photographie noir et blanc sur une carte postale
Fonds Sadie Arbuckle
Code de référence : F 848
Archives publiques de l'Ontario, I0050209

« J’appartiens maintenant à la 1re Escadre, 10e Escadron, Vol G, du Royal Flying Corps de la Force expéditionnaire britannique, en France (quelque part). »

Harry, le 25 janvier 1917



Prêt à l’expédition, à l’usine d’aviation no 2 [entre 1914 et 1919]
Cliquer pour un agrandissement

Prêt à l’expédition, à l’usine d’aviation
no 2 [entre 1914 et 1919]
Dessin original de Dorothy Stevens
Imprimer
Fonds d'archives du Fonds de souvenirs de guerre canadiens
Code de référence : C 334-1-5-0-21
Archives publiques de l'Ontario, I0013284

Photo aérienne de la défense d'une route non identifié comme vu d'un dirigeable, [vers 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Photo aérienne de la défense d'une route non
identifié comme vu d'un dirigeable, [vers 1918]
Photographie noir et blanc
Albums photos de la Première guerre mondiale
Code de référence : C 224-8, Item C 224-0-0-10-21
Archives publiques de l'Ontario, I0004831


Le lieutenant-colonel Billy Bishop, la Croix de Victoria, le célèbre aviateur canadien, [vers 1918]
Cliquer pour un agrandissement

Le lieutenant-colonel Billy Bishop, la Croix de Victoria,
le célèbre aviateur canadien, [vers 1918]
Photographie noir et blanc
Albums photos de la Première guerre mondiale
Code de référence : C 224-8, Item C 224-0-0-10-8
Archives publiques de l'Ontario, I0004818

La passion et le sens des responsabilités qui ont fait de Harry un excellent soldat au sol étaient tout aussi utiles dans les airs.