La guerre de 1812 : Chronologie de la guerre - bannière

Table des matières


1812181318141815

Note : dans la liste ci-dessous, le vainqueur de chaque bataille est identifié par son dapreau.

Britanniques

Britanniques

Américains

Américains
 

1812  
 

18 juin, les États-Unis déclarent la guerre à la Grande-Bretagne.

 
     
 

12 juillet, le général Hull envahit le Haut-Canada par Sandwich (sur la Détroit).

Américains
     
 

17 juillet, le capitaine Charles Roberts enlève le Fort Michilimackinac aux États-Unis (lac Huron).

Britanniques
     
 

15 aot, les Américains évacuent le Fort Dearborn (Chicago), poste détruit par les Premières Nations.

Britanniques
     
 

16 août, le général Brock et Tecumseh capturent Détroit, avec une coalition de miliciens, de réguliers britanniques et de guerriers des Premières Nations.

Britanniques
     
 

21 septembre, raid américain sur Gananoque, et destruction du dépôt militaire.

Américains
     
 

13 octobre, les Américains sont défaits à Queenston Heights (Niagara), et Brock est tué.

Britanniques
     
 

Novembre, une armée américaine se dirige vers le Bas-Canada depuis le sud, mais se retire sans tenter de s’emparer de Montrél ou d’affronter les troupes britanniques.

Britanniques
     
 

29 novembre, les Américains traversent la Niagara à Frenchman's Creek, mais se retirent après une contre-attaque des Britanniques et de la milice.

Britanniques
 

1813  
 

19 janvier, bataille de Frenchtown - le colonel Proctor, à la tête d’une force de réguliers, miliciens et membres des Premières Nations mettent le général américain Winchester en déroute et l’obligent à se rendre.

Britanniques
     
 

22 février, raid du lieutenant-colonel George Macdonnel sur Ogdensburg (New York).

Britanniques
     
 

27 avril, les forces de Dearborn descendent sur York (Toronto) et les forces britanniques se replient sur Kingston.

Américains
     
 

28 avril-10 mai, le siège du Fort Meigs, sur la Maumee (Ohio), ne réussit pas à faire tomber le poste américain.

Américains
     
 

25-27 mai, Dearborn s’empare du fort George (Niagara) et les forces britanniques, commandées par le général Vincent, se replient sur Burlington.

Américains
     
 

29 mai, raid britannique sur Sackets Harbor (lac Ontario); ne réussit pas à détruire la base navale américaine.

Américains
     
 

6 juin, bataille de Stoney Creek; les forces américaines se replient sur le fort George.

Britanniques
     
 

24 juin, bataille de Beaver Dams, le détachement américain, encerclé par les guerriers des Premières Nations, doivent se rendre au colonel Fitzgibbon, prévenu de l’attaque par Laura Secord.

Britanniques
     
 

2 août, l’attaque du fort Stephenson sur la Sandusky (Ohio) est repoussée avec de lourdes pertes, Proctor se replie sur Détroit.

Américains
     
 

10 septembre, lors de la bataille du lac Érié, l’escadre britannique est capture. Proctor décide d’évacuer Détroit, pour éventuellement se retirer complètement de la région, en raison du manque de ravitaillement.

Américains
     
 

5 octobre, lors de la bataille de la Thames, les Britanniques sont défaits, Tecumseh perd la vie, le général Proctor se replie sur Burlington.

Américains
     
 

26 octobre, bataille de Châteauguay, dans le Bas-Canada; l'armée américaine, dirigeé par Wade Hampton, se retire de l'autre coté de la frontière.

Britanniques
     
 

11 novembre, bataille de Chrysler's Farm, les forces américaines sont repoussées, l’armée américaine se retire après avoir appris la défaite de Châteauguay, dans le Bas-Canada.

Britanniques
     
 

10 dcembre, le général McClure incendie Niagara et bat en retraite du côté américain de la Niagara.

 
     
 

19 dcembre, capture du fort Niagara par les Britanniques, qui détruisent les villages américains en bordure de la Niagara, en représailles à l’incendie de Niagara.

Britanniques

1814  
 

4 mars, bataille de Long Woods ou Battle Hill, près de Thamesville - les assaillants américains venus de Détroit repoussent l’attaque des réguliers britanniques et de la milice haut-canadienne.

Américains
     
 

Printemps et été, la Royal Navy effectue des raids sur les collectivités et les chantiers navals le long de la côte de Virginie et de Caroline du Nord. Le blocus économique des États-Unis se resserre.

 
     
 

6 mai, les Britanniques s’emparent d’Oswego (New York) et détruisent le dépôt.

Britanniques
     
 

23 mai-21 juin, procès pour trahison à Ancaster, dans le Haut-Canada (Hamilton).

 
     
 

3 juillet, le général Jacob Brown s’empare du fort Érié.

Britanniques
     
 

5 juillet, bataille de Chippewa, les Britanniques, commandés par le général Rial, sont défaits et se replient sur Queenston.

Américains
 

25 juillet, bataille de Lundy's Lane, les Britanniques ont à leur tête le général Drummond, les Américains se replient sur le fort Érié le lendemain.

Britanniques
     
 

4-5 août, les Britanniques réussissent à défendre Michilimackinac.

Britanniques
     
 

12 aot, l’armée et la marine britannique s’emparent de deux vaisseaux de guerre américains au large du Fort Érié, l’Ohio et le Sommers.

Britanniques
     
 

14 août, le navire de ravitaillement britannique Nancy est détruit lors d’un affrontement dans la baie de Nottawasaga.

Américains
     
 

15 aot, les Britanniques attaque le fort Érié et son repoussés avec de lourdes pertes.

Américains
     
 

24 août, bataille de Bladensburg, les forces américaines sont défaites aux mains des Britanniques, qui détruisent une partie de Washington, en représailles pour York.

Britanniques
     
 

31 août, Castine et d’autres petites villes côtières du Maine tombent, sous l’effet d’une action conjointe de l’armée britannique et de la Royal Navy.

Britanniques
     
 

3 septembre, le navire de guerre américain Tigress est capturé au large de l’île Mackinaw par les canonnières britanniques (et on le rebaptise « la Surprise »).

Britanniques
     
 

5 septembre, le navire de guerre américain Scorpion est capturé par le Tigress (rebaptisé « le Confiance »).

Britanniques
     
 

11 septembre, bataille du lac Champlain, l’escadren britannique est défaite et le général Prevost bat en retraite sans attaquer la garnison américaine de Plattsburgh.

Américains
     
 

17 septembre, les Américains attaquent les positions de sièges britanniques et détruisent la batterie.

Américains
     
 

19 octobre, bataille de Cooks Mills, la dernière livrée dans le Haut-Canada.

 
     
 

5 novembre, les forces américaines évacuent la péninsule de Niagara.

 
     
 

25 dcembre, la signature du traité de Gand met fin à la guerre de 1812.

 

1815  
 

8 janvier, bataille de la Nouvelle-Orléans, les Britanniques sont défaits deux semaines après la signature du traité de paix.

Américains

Précédante | Page d'acceuil | Suivante
Le théâtre | Les champs de bataille | La vie des civils et des miliciens
Les prisonniers de guerre | Loyauté et trahison | La fin de la guerre | Après la guerre
Chronologie de la guerre | La vie de soldat au Canada | Personnages importants
Lieux importants | Glossaire | Sources | Liens | La préparation d'une exposition virtuelle