Travels with Elizabeth Simcoe: A Visual Journey Through Upper and Lower Canada - Page Banner

Elizabeth Simcoe - Les premières années


Aquarelle
Cliquer pour un agrandissement (153ko)

Church in England, [179?] (détail)
Elizabeth Simcoe, (1766-1850)
Aquarelle
Code de référence : F 47-11-3-2
Archives publiques de l'Ontario, I0007703


Baptisée le 22 septembre 1762 à Aldwincle dans le Northamptonshire, en Angleterre, Elizabeth Posthuma Gwillim n'a jamais connu ses parents. Son père, le lieutenant-colonel Thomas Gwillim, décéda avant sa naissance (d'où son deuxième nom de « Posthuma ») et sa mère mourut en lui donnant naissance.

L'orpheline fut élevée par la plus jeune sœur de sa mère, Margaret, qui a épousé l'amiral Samuel Graves, le 14 juin 1769. Au printemps 1782, alors qu'elle vivait au domicile des Graves dans le Devon, Elizabeth rencontra le filleul de l'amiral, John Graves Simcoe. Ils se marièrent au cours de l'année. Elizabeth avait 16 ans et John, 29.

Après leur mariage, les Simcoe partirent habiter à Exeter, où naquirent leurs trois premiers enfants. Ensuite, grâce à l'héritage important qu'elle avait reçu de ses parents, Elizabeth acheta une propriété à Wolford, près de Honiton, dans le Devon. Menant une vie « recluse » à Wolford, Elizabeth et John décidèrent de rénover la propriété. C'est là aussi qu'Elizabeth donna naissance à cinq autres enfants.

En 1791, John fut nommé Lieutenant-gouverneur du Haut-Canada et, accompagné de sa femme et de ses deux plus jeunes enfants, il embarqua pour les colonies.

La première entrée dans le journal d'Elizabeth date du 17 septembre 1791, le jour où la famille arriva à Weymouth, leur port de départ.

Cette première ligne, toute simple, marque le début d'une vaste collection de journaux intimes relatant les aventures canadiennes d'Elizabeth.

« Nous sommes arrivés à Weymouth. J'ai marché, le soir, avec Lady Collier, sur l'esplanade. »

- 17 septembre 1791

Cliquer ici pour un enregistrement sonore de
la citation en format wav (149ko)