La guerre de 1812 : La frontière du Niagara et York - Année 1812 - bannière

Table des matières


 
1812 - La bataille de Queenston Heights


Lettre L e premier engagement significatif de la guerre - et certainement le mieux connu des Ontariens - fut la bataille de Queenston Heights, livrée près de Niagara Falls le 13 octobre 1812. Dans un premier temps, ce fut un succès pour les Américains. Des troupes nombreuses traversèrent la Niagara et, grâce à une manœuvre de débordement sur les hauteurs, forcèrent les forces britanniques à se retirer des batteries d’artillerie. Dès son arrivée du fort George avec des renforts, le général Brock contre-attaqua et se vit repoussé.

Brock devait périr au cours de cette charge, de même que son aide de camp, le colonel Macdonell; le commandement passa au général Sheaffe, à qui incombait la défense de la région de Niagara.

Aquarelle : The Death of Brock at Queenston Heights, [vers 1908]

Cliquer pour un agrandissement (210ko)
The Death of Brock at Queenston Heights, [vers 1908]
C. W. Jefferys
Aquarelle sur papier
Collection d'œuvres d'art du
gouvernement de l'Ontario, 619871

La mort de Brock, commémorée ici et par le monument de Queenston, a fourni un puissant symbole au patriotisme haut-canadien pendant les décennies qui ont suivi la guerre.

Tandis que les forces américaines se massaient sur la rive canadienne de la rivière, le général Sheaffe et sa troupe mixte de réguliers, de miliciens et d’Autochtones purent contourner le flanc des envahisseurs.

Lettre de Thomas G. Ridout (Brown's Point) à son frère, Samuel Ridout, 21 octobre 1812

Cliquer pour un agrandissement (206ko)
Lettre originale de Lt. George Ridout (Brown's Point) à son frère, Samuel Ridout, 21 octobre 1812
Fonds Famille Thomas Ridout
Code de référence : F 43, MU 2390
Archives publiques de l'Ontario

« Si la mort du général Brock et de McDonell avait pu être évitée, notre victoire aurait été totale et triomphante. Mais la perte en un seul homme du président de la province et de notre plus éminent général nous porte un coup irréparable, surtout dans les circonstances et à un moment où sa modération et son impartialité avaient concilié toutes les parties… »

Extrait d’une lettre originale de Thomas G. Ridout (Brown's Point) à son frère,
Samuel Ridout, 21 octobre 1812
Fonds Famille Thomas Ridout,
Code de référence : F 43, MU 2390
Archives publiques de l'Ontario


Aquarelle : Queenston Barracks, [vers 1793]

Cliquer pour un agrandissement (223ko)
Queenston Barracks, [vers 1793]
Elizabeth Simcoe
Fonds Famille Simcoe
Aquarelle
Code de référence : F 47-11-1-0-69.
Archives publiques de l'Ontario, I0006921

Pendant la vingtaine d’années précédant la guerre, le village de Queenston s’était développé en bordure de la rivière, en remontant jusqu’au pied de la falaise.

C’est sur cet emplacement que fut livrée la bataille de Queenston Heights. Le général Brock fut tué dans ce secteur, aux abords de la clairière qui apparaît derrière la caserne.

Gravure : Ahyouwaighs, Cheif of the Six Nations, 1836

Cliquer pour un agrandissement (115ko)
Ahyouwaighs, Chief of the Six Nations, 1836
F. W. Greenough
dessins des programmes du musée du
ministère de l'Éducation
Gravure
Code de référence : RG 2-344-0-0-8
Archives publiques de l'Ontario, I0009144

« Les Indiens, habiles à l'escalade, furent les premiers à affronter l’ennemi, qu'ils ont repoussé sur une certaine distance. Mais les Américains se sont vite repris… Nos troupes, arrivant sur les entrefaites, ont ouvert un feu si nourri que l'ennemi a dû de nouveau battre en retraite. Il s'est immédiatement ensuivi une poursuite par les Indiens et nos soldats, dans un tumulte de cris et de huées. Les Américains se sont mis à fuir de tous côtés – beaucoup se précipitant du haut de la falaise et d'autres tentant de traverser la rivière à la nage, pour succomber sous nos balles ou se noyer. Les Américains de la batterie n’ont pas tardé à hisser le drapeau blanc et à se constituer prisonniers de guerre. Nous avons capturé un millier de prisonniers – sans parler des morts et des blessés… »

Extrait d'une lettre originale originale de Archibald McLean à un inconnu,
15 octobre 1812
Fonds Ferdinand Brock Tupper
Code de référence : F 1081, MU 3027
Archives publiques de l'Ontario

Cliquer ici pour écouter un extrait de la lettre en format ".wav" (596ko)Cliquer ici pour écouter un extrait de la lettre en format "wav" (596ko) L'extrait est également disponible en format "aif" format (596ko)

Ahyouwaighs (John Brant) a été l’allié des Britanniques pendant toute la guerre de 1812. Il a participé à la bataille de Queenston Heights et incité d'autres membres des Six-Nations, tout le long de la rivière Grand, à combattre l'envahisseur américain.

La mort au combat du général Isaac Brock fut considérée à la fois comme un acte héroïque et une grave perte militaire. Les qualités de chef dont Brock avait fait preuve dans les débuts de la guerre contribuèrent dans une large mesure à empêcher les Américains de remporter une victoire rapide et probablement irréversible. Peu de temps après la fin du conflit, on projeta d’édifier un monument permanent à sa mémoire.

En l’absence du lieutenant-gouverneur, un officier supérieur assumait le rôle de président du conseil exécutif et de chef du gouvernement du Haut-Canada.

[ Haut de la page ]


Le théâtre | Les champs de bataille | La vie des civils et des miliciens
Les prisonniers de guerre | Loyauté et trahison | La fin de la guerre | Après la guerre
Chronologie de la guerre | La vie de soldat au Canada | Personnages importants
Lieux importants | Glossaire | Sources | Liens | La préparation d'une exposition virtuelle